One Piece Théorie : Le monde que l’on connaît est post-apocalyptique !

Afficher les sections Masquer les sections

Avez-vous déjà imaginé que l’univers de One Piece, avec ses océans infinis et ses îles mystérieuses, cache une vérité plus sombre que ce que l’on pourrait penser? Une théorie circulant sur Internet suggère un passé post-apocalyptique, révélant une facette totalement inédite de cette saga épique.

Le monde de One Piece

Le monde de One Piece, tel que présenté dans la série, diffère totalement du nôtre. Le Gouvernement Mondial contrôle la majeure partie du monde, officiellement dirigé par les Cinq Doyens mais en réalité gouverné en secret par Imu. Grand Line domine la surface du monde, une étendue d’eau salée divisée en quatre quadrants : la mer d’Est, la mer de l’Ouest, la mer du Nord et la mer du Sud.

Une bande de terre étroite connue sous le nom de Red line encercle la planète et sert de seul continent. Red Line divise les deux océans en quatre eaux différentes. Un océan crée les deux mers, Est et Sud, tandis que l’autre crée les mers Nord et Ouest. Le reste de la terre est un vaste archipel composé entièrement d’îles.

One Piece One Piece Spoilers Chapitre 1112 enfin disponibles ! Découvrez les évènements de la suite d’Egghead

Une théorie révélatrice

Le royaume de Lulusia a été détruit sans laisser de traces par Imu suite au Raid sur Onigashima, puis effacé de l’histoire, provoquant des inondations mondiales. Des tremblements de terre et une montée des niveaux d’eau ont été signalés dans le monde entier six jours après que l’île ait été réduite à un énorme trou dans l’océan. Bien que personne ne sache pourquoi cela s’est produit, beaucoup supposent que cela a un lien avec le sort ultime de Lulusia.

Beaucoup croient que l’île a été détruite par l’Arme Antique, Uranus et que si cela a été fait une fois, le Royaume Antique pourrait l’avoir fait à nouveau dans le passé. Naturellement, une telle utilisation intensive aurait conduit à une augmentation du niveau de la mer au point que des continents entiers auraient été submergés. Alternativement, le Gouvernement Mondial pourrait être responsable de l’engloutissement du monde sous les eaux.

Le Gouvernement Mondial et les Armes Antiques

Pour couvrir leur erreur, les 20 royaumes fondateurs auraient pris possession de l’Arme Antique et l’auraient utilisée pour détruire des régions du monde liées au Royaume Antique. Ils auraient également supprimé les informations concernant la période connue sous le nom de Siècle Oublié, qui a précédé la création du Gouvernement Mondial, soulignant ainsi le fait que le monde de One Piece est le résultat d’une apocalypse par inondation.

Il n’y a pas d’autre explication sur la manière dont Imu aurait pu détruire une île entière en quelques instants, l’explication la plus précise serait donc l’utilisation des Armes Antiques. Si les Armes Antiques et la montée des niveaux de la mer sont liées, cela pourrait révéler beaucoup sur la façon dont l’univers de One Piece a été construit.

One Piece Le système de Yonko de One Piece commence à dérailler ! Mais pour quelles raisons est-ce en déclin ?

Les Armes Antiques nécessiteraient une source d’énergie ancienne, telle que la Flamme Mère du Dr Vegapunk. La Flamme Mère peut être utilisée comme arme ou employée dans une arme capable d’anéantir des îles entières en un instant en faisant pleuvoir des lasers sur sa cible. Après l’annihilation, il ne reste aucune trace de la cible.

Ainsi, on pourrait arguer que lorsque le Gouvernement Mondial a acquis le pouvoir, il a détruit pratiquement chaque nation sur terre pour garder le contrôle, construisant finalement la Ligne Rouge et éliminant d’autres continents. Si cette théorie est vraie, Luffy pourrait devoir combattre le Gouvernement Mondial non seulement pour sauver sa liberté, mais pour sauver le monde entier.

Vous aimez ?

Partagez !

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter cet article
ou bien laissez un avis détaillé

On parle de ces

Personnages

Manga Mag est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire