Les versions d’origine du Super Saiyan ne donnent vraiment pas envie !

Afficher les sections Masquer les sections

Les figures emblématiques de transformation Super Saiyan dans Dragon Ball tiennent une place prépondérante dans l’univers des anime. Bien que la version initiale du Super Saiyan soit certainement la plus iconique, les Super Saiyans 2, 3 et 4 suivent de près en popularité.

Le mode de numérotation adopté pour ces transformations est captivant et facilite leur rétention. Néanmoins, ce système n’était pas définitif dès le début. Ce n’est qu’un peu avant l’introduction du Super Saiyan 3 que Goku a donné le nom de Super Saiyan 2, et jusqu’à cette date, une dénomination totalement différente était employée par une source officielle.

Les origines du Super SAIYAN 2

Le récit spécial de Trunks, diffusé en 1993, raconte l’histoire de Trunks. Plus tard la même année, une adaptation en format manga a vu le jour, incorporant des captures de cette émission spéciale. Ce manga présentait en supplément une illustration des différentes transformations Super Saiyan jusqu’à cette période.

Dragon Ball Goku et Vegeta, c’est fini : L’auteur de Dragon Ball confirme celui qui les dépasse largement !

Cependant, le Super Saiyan 2 n’a été identifié dans l’anime que l’année suivante, en 1994, lors de sa présentation par Goku face à Majin Buu. C’est pour cette raison que le manga a opté pour une appellation distincte, le désignant « Super Saiyan Rang 5 », une dénomination surprenante à lire de manière officielle, d’autant plus qu’un éventuel Super Saiyan 5 a été l’objet de nombreuses conjectures parmi les aficionados.

Si le manga désigne le Super Saiyan 2 comme étant le cinquième niveau de Super Saiyan, quelles transformations correspondent alors aux grades 2 à 4 du Super Saiyan ? Il est précisé que la transformation « Super Vegeta », utilisée par Vegeta face à Cell, est le Super Saiyan de grade 2. Le Super Saiyan Grade 3 est le stade intermédiaire que Trunks a adopté pour affronter le Cell parfait. Les grades 2 et 3 ont finalement été conservés comme appellations officielles dans les ouvrages ultérieurs, tels que le guide « Daizenshuu 2 » de 1995.

Super Saiyan 4 : Une Véritable Transformation ou Juste une Maîtrise ?

Concernant le Super Saiyan Grade 4, le manga attribue ce titre à la forme de Super Saiyan que Goku et Gohan maîtrisent pendant les 10 jours précédant les Jeux de Cell. Bien que Goku ne voie pas cette maîtrise comme une transformation à part entière, le manga la présente comme telle. Si Akira Toriyama, le créateur de Dragon Ball, avait adopté cette nomenclature, le Super Saiyan 3 aurait été nommé « Super Saiyan Rang 6 » et le Super Saiyan 4 dans GT aurait été baptisé « Super Saiyan Rang 7 ».

Il est fascinant de réfléchir aux différents chemins que les transformations Super Saiyan auraient pu prendre, mais il est probablement mieux que les grades 2 à 4 aient été exclus des dénominations futures. Dans l’arc « Cell », Goku rejette les grades 2 et 3, les considérant comme des augmentations de puissance sans grande valeur ajoutée, le conduisant à se concentrer uniquement sur la maîtrise du grade 1. Ainsi, traiter cette maîtrise comme une transformation distincte va à l’encontre de ce que Goku enseigne à Gohan. Le Grade 4 n’est pas une nouvelle transformation que Goku et Gohan ont découverte, mais plutôt le fruit des enseignements de ses différents maîtres en arts martiaux sur la maîtrise du Super Saiyan. Ce niveau n’est pas nécessairement plus puissant que les grades 2 ou 3, mais la manière dont Goku et Gohan l’utilisent leur donne un avantage par rapport aux tentatives antérieures de Vegeta et Trunks.

Dragon Ball Krillin, son ex et sa relation malsaine avec C-18 nous cachent quelque chose de pas net !

La décision de Toriyama pour la fin

Si l’idée d’un univers où le Super Saiyan 2 est en réalité le grade 5 peut sembler divertissante, il est dans l’intérêt de la série que ces dénominations aient été progressivement écartées. Aujourd’hui, avec l’accumulation des transformations, Goku traverse différentes étapes – des trois Super Saiyans numérotés, en passant par God, Blue, Ultra Instinct et Ultra Instinct Maîtrisé – lors de ses combats majeurs, ce qui peut parfois nuire à la fluidité du récit.

Introduire trois formes additionnelles aurait encore alourdi cette dynamique, surtout en considérant que Goku avait déjà mis de côté deux d’entre elles. Le Super Saiyan 2 était la première évolution du Super Saiyan qui méritait véritablement sa propre identification, alors que les formes de grade étaient plutôt des étapes intermédiaires pour y parvenir. Certains fans peuvent encore apprécier ces « rangs », mais il est préférable de les considérer comme des annotations dans l’histoire de Dragon Ball.

En conclusion, l’évolution des dénominations des transformations Super Saiyan montre à quel point le monde de Dragon Ball a évolué au fil du temps. Les choix initiaux de nommage, bien que surprenants, reflètent une période d’expérimentation et d’évolution. Finalement, la direction prise par Toriyama pour simplifier les dénominations a probablement été la meilleure, permettant aux fans de suivre plus facilement les différentes transformations tout en conservant le cœur et l’essence de l’histoire.

Vous aimez ?

Partagez !

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter cet article
ou bien laissez un avis détaillé

On parle de ces

Personnages

Manga Mag est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

1 commentaires sur « Les versions d’origine du Super Saiyan ne donnent vraiment pas envie ! »

  1. Je suis de 1971. Les moyens technologiques ne permetais pas de faire mieux pour les créateurs de dragon ball après z et GT et super
    Tout c’est a niveau technologique différents on voit les différences création chaque nouvelle saison par les collecteur de l intégrale

    Répondre

Publiez un commentaire