Dragon Ball Super : Le timeskip pour Vegeta expliquerait un mystère encore non-résolu !

La maladie cardiaque de Goku est l'un des rares mystères persistants de Dragon Ball Z, et Dragon Ball Super a préparé le terrain pour enfin y répondre. Dragon Ball Super pourrait enfin lever le voile sur l'origine de la mystérieuse maladie cardiaque de Goku dans Dragon Ball Z.

Afficher les sections Masquer les sections

La source de la mystérieuse maladie cardiaque de Goku dans Dragon Ball Z pourrait enfin être révélée dans Dragon Ball Super. Des rumeurs ont circulé sur la manière dont Goku a réellement contracté la maladie, l’une des possibilités les plus probables étant qu’elle provient en réalité de la planète Yardrat car elle s’est métastasée après son retour de la planète, mais le mystère n’a jamais été résolu. Cependant, le propre voyage de Vegeta à Yardrat dans Dragon Ball Super pourrait enfin confirmer cette théorie controversée.

Après le retour de Goku de Yardrat dans Dragon Ball Z, lui et le reste des guerriers Z se sont entraînés pendant trois ans pour compenser leur écart de puissance par rapport aux supposés Androids que Trunks du futur leur avait avertis. Après exactement trois ans, la maladie de Goku le saisit, forçant le Saiyan à rentrer chez lui et à prendre l’antidote que Trunks avait prescrit. Dans Dragon Ball Super, Vegeta se rend réellement à Yardrat pour apprendre des techniques similaires à la Téléportation Instantanée de Goku pour vaincre Moro. Bien que l’arc Granolah le Survivant se déroule peu de temps après, il n’y a pas de passage clair du temps qui suggérerait qu’il se soit écoulé plus de quelques jours. Cependant, le dernier arc de Dragon Ball Super offre aux lecteurs un saut temporel avec un calendrier précis : trois ans.

Le Voyage de Vegeta expliquerait quelque chose

L’arc en cours de Super Hero de Dragon Ball Super adapte les événements du film Dragon Ball Super : Super Hero qui se déroule trois ans après l’arc Granolah le Survivant. Parce que trois ans se sont écoulés depuis que Vegeta est allé à Yardrat et que Goku a contracté sa maladie cardiaque trois ans après être revenu de la même planète, Vegeta tombant mystérieusement malade dans ce laps de temps prouverait presque entièrement la théorie que la maladie cardiaque vient de Yardrat.

Dragon Ball Dragon Ball : Ces 6 Saiyans insolites que tout le monde a complètement oublié !

Bien sûr, il se pourrait que rien ne se passe dans aucun des chapitres à venir qui adaptent le film Super Hero ou dans l’arc suivant. Une autre option intéressante est que Vegeta contracte une maladie différente de la maladie cardiaque de Goku, pour laquelle un remède a déjà été développé. En d’autres termes, Dragon Ball Super ne devrait pas se contenter de répondre à un mystère de la manière la plus simple, mais la série pourrait aborder la question tout en ajoutant simultanément quelque chose de nouveau au mélange pour créer un conflit supplémentaire qui doit être résolu.

Vegeta sur la planète Yardrat dans le manga Dragon Ball Super

Par exemple, Vegeta a montré des tendances maléfiques inhabituelles lors de la bataille sur la Planète Cereal. Ce serait incroyable si Dragon Ball Super décidait de reprendre cette intrigue et de la lier à l’un des plus anciens mystères de la franchise. La visite de Vegeta à Yardrat était déjà un moment cool parce qu’il a décidé de suivre la voie de Goku pour la première fois, mais Dragon Ball Super a également préparé un moyen de répondre enfin à l’un des rares mystères persistants de Dragon Ball Z.

Vous aimez ?

Partagez !

Donnez votre avis

4.0/5 · basé sur 1 vote
ou bien laissez un avis détaillé

On parle de ces

Personnages

Manga Mag est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

2 commentaires sur « Dragon Ball Super : Le timeskip pour Vegeta expliquerait un mystère encore non-résolu ! »

  1. Alors si, on sait qu’il y a quelques mois entre Moro et Granolah 😉
    Après, Végéta n’est resté que deux mois environ sur Yardrat, alors que Goku a passé un an. Peut-être que ça joue ?

    Répondre
  2. Je ne comprends pas l’intérêt de cet article. Le métabolisme de chacun est différent. Il suffit simplement de faire le parallèle avec un certain virus. Tous ceux qui vont dans un lieu où il est présent ne sont pas forcément contaminés. Et ne parlons pas des porteurs sains…

    Répondre

Publiez un commentaire