Boruto prend une tournure inquiétante : est-ce bientôt la fin ?

Lorsque la série Boruto a été lancée, l’anticipation et l’excitation étaient à leur comble. Destinée à perpétuer l’héritage de la série originale Naruto, son accueil fut mitigé par les fans. Entre problèmes de rythme, progression d’intrigue laborieuse et personnages mal développés, les débuts furent tumultueux.

Toutefois, « Boruto: Two Blue Vortex » prend une direction des plus prometteuses, marquant un net progrès par rapport à son prédécesseur. Mais une ombre au tableau demeure, un concept connu sous le nom de Power Creep, menaçant l’expérience de lecture. Décryptage de ce phénomène et de ses effets sur la saga Boruto.

Les effets du Power Creep sur la série Boruto

Le Power Creep, ce phénomène récurrent dans les médias, se manifeste lorsque l’univers d’une histoire voit sa puissance collective augmenter. Tous les personnages, y compris les antagonistes, deviennent progressivement plus forts.

Boruto Le retour de Kurama est-il légitime ? Boruto TBV Chapitre 9 spoilers !

Ce processus oblige ainsi le protagoniste à redoubler d’effort pour rivaliser avec chaque nouveau vilain. Si ce concept a pu enrichir des séries comme Dragon Ball, il semble cependant éroder lentement les fondations de Boruto. L’enjeu de l’évolution des antagonistes est crucial pour maintenir l’intérêt de la série, mais lorsque cette escalade rend des personnages clés comme Naruto et Sasuke obsolètes, la série en pâtit.

Dans « Boruto: Two Blue Vortex », Boruto Uzumaki a non seulement surpassé Sasuke mais semble aussi dépasser son père, Naruto, devenant ainsi un pivot central de l’évolution de l’intrigue. Actuellement, Naruto Uzumaki est piégé dans une dimension où le temps est figé, tandis que Sasuke Uchiha est emprisonné par un Shinju, son chakra s’épuisant à chaque instant. Ces héros, autrefois parmi les shinobis les plus redoutables ayant vaincu Kaguya Otsutsuki, se trouvent relégués au second plan, éclipsés par de nouveaux ennemis potentiellement plus puissants qu’eux.

Les fans, bien qu’ils ne s’attendaient pas à ce que cette génération de shinobis influence directement l’intrigue, sont déçus de les voir ainsi mis à l’écart. Le Power Creep est certes un élément important, mais il a rendu les personnages de l’ancienne génération inutiles au récit. Ces shinobis d’exception ont encore beaucoup à offrir; bien qu’ils ne soient plus en première ligne, leur expérience pourrait s’avérer précieuse. Les mêmes héros ayant vaincu Kaguya Otsutsuki méritent mieux que d’être marginalisés par cette montée en puissance incessante. Les fans espèrent une résolution rapide de ce problème par Masashi Kishimoto.

Vous aimez ?

Partagez !

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter cet article
ou bien laissez un avis détaillé

Manga Mag est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire