VegaPunk : Le Mystère des Punk Records enfin déchiffré

La découverte d'un fragment grandissant du cerveau de Vegapunk dans les Punk Records pourrait révéler les secrets les plus sombres de l'univers One Piece. Intrigué ? Restez avec nous.

Afficher les sections Masquer les sections

Le laboratoire de Dr. Vegapunk, situé sur l’île d’Egghead, pourrait déclencher une révolution numérique dans le monde de One Piece. L’origine de ces Punk Records provient du fruit du démon de Vegapunk, le Nomi Nomi no Mi. Cette capacité lui permet de stocker d’immenses quantités de connaissances. L’importance des découvertes de Vegapunk, y compris des informations sur le Facteur de Lignée, les Fruits du Démon Artificiels et peut-être même le Siècle Oublié, en fait une cible de choix pour le Gouvernement Mondial.

La Prodigieuse Capacité du Nomi Nomi no Mi

L’origine des Punk Records est liée au fruit du démon de type Paramecia, le Nomi Nomi no Mi, qui permet à Vegapunk d’augmenter la capacité de son cerveau à stocker indéfiniment des informations. Toutefois, cette capacité s’est transformée en une malédiction lorsqu’elle a surpassé la taille de son corps. Sa solution ? Amputer une partie de son cerveau, la remplacer par une antenne pour transmettre les informations et créer ainsi les Punk Records.

Un Trésor d’Informations

En outre, Vegapunk a conçu six satellites synchronisés quotidiennement avec Punk Records. Ces satellites partagent le même cerveau que lui et dépendent des Punk Records pour fonctionner. L’enveloppe extérieure des Punk Records a une allure unique. À l’intérieur, l’incroyable volume d’informations inclut ses recherches et découvertes révolutionnaires. Et il se pourrait que ces archives contiennent également des informations sur le Siècle Oublié, raison pour laquelle le Gouvernement Mondial souhaite le faire taire.

One Piece One Piece Spoilers Chapitre 1112 enfin disponibles ! Découvrez les évènements de la suite d’Egghead

Les Archives de la Bibliothèque d’Ohara

Il est possible que Punk Records soit le dernier témoignage de ce qui se trouvait dans la Bibliothèque d’Ohara avant sa destruction. Après ce désastre, Vegapunk s’est rendu sur Ohara où il a rencontré Monkey D. Dragon (le père de Luffy) et d’autres figures marquantes, découvrant ainsi les derniers vestiges de la résistance des érudits d’Ohara.

Une Vision d’Information Partagée

Vegapunk voyait Punk Records comme une plateforme mondiale de partage d’information, similaire au Web actuel. Cependant, malgré le potentiel de cette idée pour le monde de One Piece, des préoccupations demeurent quant à la manière dont cette information serait partagée et utilisée.

Vous aimez ?

Partagez !

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter cet article
ou bien laissez un avis détaillé

On parle de ces

Personnages

Manga Mag est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire