L’aperçu est déjà donné : Enfin une nouvelle transformation pour Vegeta !

En 2016, Dragon Ball Xenoverse 2 faisait une entrée fracassante dans le monde vidéoludique. Depuis, l’univers du jeu s’est étoffé grâce à des DLC et de nouvelles additions captivantes.

Récemment, une annonce a secoué les fans de la franchise shonen: un nouveau chapitre débarque dans le DLC « Saga du Futur », mettant en scène des favoris bien connus des adeptes de la série. Un élément majeur fait son apparition: une transformation inédite destinée à Vegeta et Goku Black, de quoi surprendre agréablement les aficionados de Dragon Ball.

Une transformation majeure, encore inédite dans l’univers de Xenoverse, concerne l’Ultra Égo de Vegeta. Cette nouvelle forme a été introduite lors de l’arc « Granolah Le Survivant » dans le manga, mais n’a pas encore été adaptée dans l’anime ou dans les jeux vidéo à ce jour. Bien que cette transformation diffère de celle que le Prince des Saiyans a apprise de Beerus, le Dieu de la Destruction, elle présente néanmoins des similitudes frappantes.

Un héritage perpétué

Suite au décès tragique du créateur Akira Toriyama, il est évident que la franchise Dragon Ball continuera d’occuper une place prépondérante dans le médium anime pour de nombreuses années. L’avenir de la manga Dragon Ball Super reste incertain, mais cet automne marquera le retour de la série anime originale, Dragon Ball Daima. Ce projet télévisuel, fortement influencé par Toriyama, revêt un caractère d’autant plus spécial.

Dragon Ball Dragon BALL Super : La Suite avec Black Freezer ! Comment vont-ils gérer cette nouvelle menace ?

Que pensez-vous de la nouvelle transformation pour Vegeta et Goku Black ? Pensez-vous que l’Ultra Égo trouvera bientôt sa place dans le monde vidéoludique ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires.

Vous aimez ?

Partagez !

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter cet article
ou bien laissez un avis détaillé

Manga Mag est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Publiez un commentaire