La suite pour Dragon Ball suite au décès d’Akira Toriyama ! Qu’est-il prévu ?

Afficher les sections Masquer les sections

Le 1er mars, le monde a été secoué par la nouvelle du décès d’Akira Toriyama, le légendaire créateur de la franchise éternelle Dragon Ball, des suites d’un hématome sous-dural aigu. Alors que les fans du monde entier partagent leur deuil sur les réseaux sociaux, une question brûlante émerge : Dragon Ball pourra-t-il continuer sans son illustre créateur ?

Avec le décès d’Akira Toriyama le 1er mars, rapporté seulement le 8 mars, l’avenir de Dragon Ball est incertain. Cette franchise, qui a conquis le cœur des fans du monde entier, se trouve à un tournant. Qui détient les droits de Dragon Ball ? Toei, Shueisha et Bandai Namco peuvent-ils poursuivre la saga sans son créateur ? Qu’adviendra-t-il de Dragon Ball Daima, animé par le propre studio d’Akira Toriyama, Bird ? Nous tenterons de répondre à ces questions essentielles.

Dragon Ball avec ou sans Akira Toriyama

Dragon Ball se divise en deux périodes : les œuvres originales et celles postérieures à 2000, y compris les films, majoritairement l’œuvre de TOEI Animation et de Shueisha. Aujourd’hui, Dragon Ball se déploie sur de multiples plateformes. Les jeux, comme Dragon Ball Z: Budokai Tenkaichi 4, la manga Dragonball Super, et d’éventuelles nouvelles saisons de l’anime Dragon Ball Super, continueront probablement. Mais qu’en est-il de Dragon Ball Daima, qui devait marquer le retour aux sources souhaité par les fans ?

Dragon Ball Dragon BALL Super : La Suite avec Black Freezer ! Comment vont-ils gérer cette nouvelle menace ?

La franchise Dragon Ball est fragmentée entre différents détenteurs de droits : TOEI pour l’animation, Shueisha pour les mangas, Bandai Namco pour les jeux, et Funimation pour la distribution des doublages. Toutefois, Dragon Ball Daima relève de Bird Studio, propriété de Toriyama. Malgré tout, Shueisha reste le principal détenteur des droits. Akira Toriyama, bien qu’étant le créateur, n’avait pas le contrôle total de la licence créative.

Quelle partie de la franchise Dragon Ball continuera ?

L’influence du décès d’Akira Toriyama sur la franchise est complexe. Il semble que Dragon Ball Daima soit le plus à risque de ne pas continuer. Les jeux vidéo, moins dépendants de l’implication directe d’Akira Toriyama, sont susceptibles de continuer sans entrave. Quant à Dragon Ball Super, la collaboration entre Toyotaro et Akira Toriyama laisse penser que la manga et son adaptation en anime peuvent également se poursuivre, même en l’absence de Toriyama.

L’Implication d’Akira Toriyama

Le degré d’implication d’Akira Toriyama dans chaque projet est crucial pour déterminer leur avenir. Si Toriyama n’était pas directement impliqué, ces projets sont plus susceptibles de continuer. Cela s’applique aux jeux vidéo et, dans une certaine mesure, à Dragon Ball Super. Mais Dragon Ball Daima, fortement influencé par la vision et le travail de Toriyama, pourrait ne pas survivre à son créateur.

Dragon Ball Daima, dernier projet d’Akira Toriyama, se distingue par son implication directe dans le design des personnages et le scénario. Ce projet, visant à ramener l’essence originelle de Dragon Ball, pourrait être le plus affecté par son décès. Sans Toriyama, le cœur et l’âme derrière ce studio, il est plausible que Dragon Ball Daima ne puisse pas continuer comme prévu, sauf si des dispositions ont été prises pour perpétuer l’héritage du studio et de son fondateur.

Dragon Ball Dragon Ball : Ces 6 Saiyans insolites que tout le monde a complètement oublié !

Vous aimez ?

Partagez !

Donnez votre avis

4.5/5 · basé sur 4 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Manga Mag est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

1 commentaires sur « La suite pour Dragon Ball suite au décès d’Akira Toriyama ! Qu’est-il prévu ? »

Publiez un commentaire