Publicité


Accueil / Dossiers / La sélection manga 2016 de Manga Mag

[Dossier] Kazuo KAMIMURA, l’estampiste de l’ère Shôwa

Publicité

Selection Manga 2016

La sélection manga 2016 de Manga Mag

L’année 2016 venant de se clôturer, la rédaction de Manga Mag vous propose sa sélection des mangas qui l’ont marqué cette année parmi les nouveautés des catégories shônen, shôjo, seinen et inclassable.
Nous avons retenu trois titres par catégorie classés en Manga Mag d’Or, d’Argent et de Bronze.

Shônen

One-Punch Man
de Yûsuke MURATA et ONE
Kurokawa
Saitama est un jeune homme sans emploi et sans réelle perspective d’avenir, jusqu’au jour où il décide de prendre sa vie en main. Son nouvel objectif : devenir un super-héros. Il s’entraîne alors sans relâche pendant trois ans et devient si puissant qu’il est capable d’éliminer ses adversaires d’un seul coup de poing. On le surnomme désormais One-Punch Man. Mais rapidement, l’euphorie du succès cède place à l’ennui, car lorsqu’on est si fort, les victoires perdent de leur saveur…

NOTRE AVIS : Se détournant et se jouant de tous les codes habituels du young et du shônen, ce manga apporte une originalité et un décalage salvateurs, et se classe d’entrée comme une des nouvelles références de la bande-dessinée japonaise.

My Hero Academia
de Kôhei HORIKOSHI
Ki-oon
Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole. Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir… Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer ! 

NOTRE AVIS : My Hero Academia apporte un fun instantané et furieusement contagieux. Une fois lancé dans la lecture, difficile d’en ressortir tant le plaisir de lecture et de découverte reste intact de la première à la dernière page !

Platinum End
de Takeshi OBATA et Tsugumi OHBA
Kazé
Mirai, un jeune homme qui a perdu tout espoir en la vie, est sauvé par un ange alors qu’il tente de se suicider. Mais cette rencontre fatidique pourrait bien le plonger dans un désespoir plus profond encore… Takeshi OBATA et Tsugumi OHBA nous livrent un thriller sombre mettant en scène anges et humains autour d’un thème qui leur est cher : la frontière délicate entre le Bien et le Mal.

NOTRE AVIS : Un bon titre mais qui ne se détache pas du lot comme a pu le faire Death Note. Le duo OHBA/OBATA nous ayant habitué à de très bonnes séries, on en ressort avec un sentiment mitigé. Toujours est-il que le manga reste prenant et superbement dessiné.

Shôjo

Love, be loved, Leave, be left
de Io SAKISAKA
Kana
Yuna et Akari se rencontrent sur un quai de gare. Sans s’être jamais croisées auparavant, elles s’aperçoivent que, en plus d’habiter dans le même immeuble, elles fréquentent le même lycée ! C’est le début d’une amitié entre deux filles que tout oppose ; si Yuna est une fille rêveuse et romantique, Akari se veut plus réaliste quant aux relations amoureuses. Et les choses évoluent quand Yuna tombe sous le charme de Rio, le demi-frère d’Akari, et que cette dernière s’éprend de l’ami d’enfance de Yuna, Kazuomi. Leur vision respective de l’amour va être mise à rude épreuve…

NOTRE AVIS : Io SAKISAKA fait mouche une nouvelle fois. Avec des sentiments d’une étonnante complexité, la mangaka montre une jeunesse japonaise partagée qui doit penser différemment pour s’accepter.

Perfect World
de Chiharu CHUJO
Akata
Tsugumi, à 26 ans, travaille au sein d’une entreprise de design d’intérieur. Un soir, lors d’une soirée de travail, quelle est sa surprise de retrouver autour de la table Ayukawa, son amour de lycée ! Mais depuis la fin de leurs études, le jeune homme, impliqué dans un accident, est en fauteuil roulant. Certaine que jamais elle n’aura la force (et l’envie) de fréquenter un homme « au corps amoindri », la jeune femme va pourtant sentir quelque chose bouger en elle…

NOTRE AVIS : Un titre qui traite à merveille et sans artifice d’un sujet trop souvent ignoré ou méprisé. Un très beau manga au message fort comme seul Akata sait nous les dénicher.

Takane & Hana
de Yuki SHIWASU
Kazé
Hana, lycéenne de 16 ans, est contrainte de prendre la place de sa sœur lors d’une rencontre arrangée ! Présentée à l’héritier du grand groupe Takaba, le très séduisant Takane Saibara, la jeune fille déchante vite face à son arrogance. N’y tenant plus, elle lui jette ses quatre vérités à la figure, croyant se débarrasser ainsi de lui. Pourtant, dès le lendemain, Takane lui propose un nouveau rendez-vous, à croire qu’il en redemande !

NOTRE AVIS : Un bon shôjo, drôle, parfois touchant, que vous lirez très probablement d’une traite pour vous remettre de bonne humeur après une journée moins bonne que d’habitude !

Seinen

Kasane – La Voleuse de Visage
de Daruma MATSUURA
Ki-oon
Kasane est une fillette au visage repoussant, presque difforme, régulièrement insultée et maltraitée par ses camarades de classe. Sa mère, actrice de premier plan célèbre pour son immense beauté, lui a laissé pour seul souvenir un tube de rouge à lèvres et une consigne mystérieuse : “Si un jour ta vie devient trop insupportable, maquille tes lèvres, approche l’objet de ta convoitise et embrasse-le.”
Quand, au bord du désespoir, Kasane s’exécute, elle fait une découverte incroyable : le rouge à lèvres légué par sa mère lui permet de s’approprier le visage de ses victimes ! À la fois malédiction et bénédiction, cet héritage va offrir à la jeune femme un avenir auquel elle n’osait rêver jusqu’alors…

NOTRE AVIS : MATSUURA tente d’aborder toutes les facettes d’un concept avec une subtilité et un style tout simplement épatants. Une fois un tome ouvert, il sera très difficile de le refermer avant la fin.

Père & Fils
de Mi TAGAWA
Ki-oon
Torakichi, herboriste itinérant, passe la majeure partie de son temps sur les routes pour rendre visite à ses clients. Résultat, il n’a quasiment jamais vu son fils de trois ans, Shiro… À la mort de sa femme, il prend une décision qui changera sa vie : celle d’emmener le petit garçon avec lui sur les routes !
Mais si Torakichi est incollable sur les plantes médicinales, il n’y connaît rien aux enfants et est loin d’être un père modèle… Pourquoi Shiro pleure-t-il ? Pourquoi se réveille-t-il en pleine nuit ? Entre les soucis du quotidien et son travail éreintant, le jeune papa est complètement dépassé. Les aléas du voyage et les rencontres diverses l’aideront-ils à renouer le lien perdu avec son fils ?

NOTRE AVIS : Un manga très tendre et émouvant qui donne une petite bouffée de joie (mais aussi de tristesse) qui fait du bien.

Stravaganza – La Reine au Casque de Fer
de Akihito TOMI
Casterman
Le royaume d’Auroria semble paisible… Mais, derrière les remparts de sa capitale, un monde sauvage regorge de créatures aussi merveilleuses qu’hostiles. Conformément à la tradition, la reine Viviane ne quitte jamais son château sans cacher son visage sous un casque. Jamais? C’est sans compter ses nombreuses escapades secrètes et insouciantes… jusqu’au jour où un immense péril menace son royaume. Si la jeune femme entend sauver son peuple, elle devra se révéler reine en temps de guerre. La quête commence ici.

NOTRE AVIS : Un manga de fantasy passionnant et merveilleusement croqué. Stravaganza est un manga que l’on n’attendait pas, mais qui révèle tout le talent de Casterman pour dénicher de superbes œuvres.

Inclassable

Dead Dead Demon’s Dededededestruction
de Inio ASANO
Kana
Depuis 3 ans, le ciel de Tokyo est recouvert par un gigantesque vaisseau spatial extra-terrestre. Pourtant, aucune attaque de la part des extra-terrestres n’est recensée bien que les humains abattent, avec une facilité déconcertante, les petits vaisseaux qui sortent de temps en temps du ventre de l’immense engin…
Pendant ce temps, sur Terre, les deux amies Kadode et Ôran, comme la majorité des humains, ne prêtent plus attention à ce vaisseau et continuent à vivre leur vie. Mais ces 3 années de paix ont endormi la vigilance de l’Humanité… Elle ne remarque pas que « l’envahisseur » s’est infiltré au sein de sa population. Et il pourrait bientôt troubler leur paisible quotidien !

NOTRE AVIS : On a beau ne pas savoir exactement où Inio ASANO veut nous embarquer, on ne peut que constater son talent indéniable pour nous happer dans son histoire à la suite de ses personnages.

Springald
de Kazuhiro FUJITA
Ki-oon
Au cœur de Scotland Yard, le Black Museum conserve secrètement les pièces à conviction des enquêtes liées aux pires criminels du pays, dont le mystérieux Jack Talons-à-Ressort…
Londres, 1837. Un monstre aux jambes immenses, à la bouche en feu et aux griffes acérées apparaît la nuit pour déchirer les vêtements d’innocentes jeunes filles avant de s’enfuir en sautant de toit en toit, ne laissant derrière lui que l’écho d’un rire aigu aux accents de folie… Son surnom : Jack Talons-à-Ressort !
Le criminel disparaît de lui-même au bout de six mois… avant de refaire la une des journaux trois ans plus tard. Mais cette fois, pour meurtre ! Ce qui avait des allures de farce a pris un tour macabre : les victimes, toutes des femmes, sont retrouvées éventrées… L’inspecteur James Rockenfield, connu pour ses méthodes d’investigation brutales, s’est juré de mettre la main sur l’insaisissable Jack. Hélas, l’enquête se corse lorsque les indices le mènent aux portes du manoir d’un des nobles les plus fortunés du pays…

NOTRE AVIS : Une oeuvre singulière dont il serait dommage de se priver. Son graphisme atypique et son cadre bien croqué en font un manga qu’il est difficile de ne pas conseiller.

Anus Beauté
de Takeshi OHMI
Kurokawa
Mitsuki Yakushiji, 16 ans, a tout pour être heureux. Sauf qu’il traîne avec lui un lourd fardeau : il souffre d’hémorroïdes. Personne n’est au courant, bien sûr, jusqu’à ce qu’une de ses camarades de classe le démasque. Frappée du même mal que lui, Shiori Miura connaît tout de cette maladie et elle est bien décidée à aider Yakushiji à la combattre, même contre son gré…

NOTRE AVIS : Un titre culotté aussi drôle que pédagogique qui traite sérieusement d’un thème, pas simple de prime abord, avec énormément d’humour.

Ces choix résultent d’un vote de la rédaction de Manga Mag parmi les œuvres dont le tome 1 est paru entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016, hors réédition.




A propos de Manga Mag

Manga Mag est un site francophone consacré au manga et à l’animation japonaise, à travers des chroniques de titres, des dossiers, des reportages et l’actualité du domaine.

11 commentaires

  1. Robot-M

    Notez que Anus Beauté a le bronze…

  2. Beaucoup de mes lectures, sauf OPM ^^ j’aurai mis Perfect World en tête 😉

  3. Bon y a Kasane et Stravaganza dans le top seinen ça me convient parfaitement 🙂 pour le coup en seinen le choix a du être rude y avait plein de super titres qui méritaient au moins des mentions honorables : Golden kamui, Deathco, Les enfants de la baleine, No Guns Life, BBB(Kekkai Sensen), Dédale,Oldman, Underwater, etc

    Après le top shonen impossible de passer à coté de ces 3 titres nouveautés qui ont dominé le marché en 2016 là y avait moins de question à se poser j’ai l’impression, y avait d’office OPM et MHA, même si pour ma part j’aurais préféré voir un Love X Dilemma ou un Billion Dogs, voire un Shield hero (qui représente un courant en vogue chez nous les fantasy rpg-like,LN/manga type isekai) pour varier un peu la sélection…

    niveau shojo rien à redire, déjà parce que honnêtement j’en lis très peu :p , et que je retrouve dans cette sélection certaines des titres qui ont fait le plus parler d’eux et sur lesquels y a eu les meilleurs retours.

    les inclassables, Springald est magnifique, et le DDDD m’a complétement décontenancé dans mes habitudes de lecture mais dans le bon sens, anus beauté j’ai fait l’impasse mais il semble parfaitement à sa place. 😛
    Merci pour cette sélection, c’est pas un exercice toujours facile.

    • BBB est en shonen up, j’oublie à chaque fois, du coup je l’aurais bien vu dans le top shonen.

    • Kasane, Stravaganza et Platinum End, je les possède mais ne les ai pas encore lu, content qu’ils soient bien notés. En tout cas j’approuve OPM et My Hero Academia qui sont des bon Shonen. Mais effectivement, moi j’aurais mis Golden Kamui qui est vraiment excellent dans le top seinen.

      Dédale était très bon mais ne m’a pas transcandé pour autant, tout comme DDDD que j’ai trouvé sympa mais sans plus, j’attends dans lire davantage. Mon frangin n’a pas trop aimé Springald du coup je suis sceptique.

      Deathco et les enfants de la baleine sont au programme, il va falloir que je trouve du temps. Du coup, vu tes goûts, tu confirme mon intérêt pour No Gun’s Life et Oldman.

      • Pour DDDD, je suis pas encore capable de dire si j’ai bien aimé ou si c’était juste une lecture plaisante sans plus après ce tome 1 en tout cas il m’intrigue et le tome 2 sera vraiment déterminant pour savoir si je le continue ou pas, si j’ai démarré ce titre à la base c’est que j’avais vu bien avant la sortie de DDDD chez nous, l’épisode de Urasawa Naoki no Manben consacré Asano où il travaillait précisément sur cette série et je dois dire que ça m’avait bluffé (et un peu spoil sur la suite), et je m’étais dit que quand le titre serait dispo chez nous fallait absolument que le teste pour au moins essayer un titre d’Asano une fois dans ma vie de lecteur de mangas.
        PS: c’est vrai qu’au vu de tes coms ici, j’ai aussi remarqué qu’on avait des gouts qui se rejoignaient de temps en temps 😉

        • Je pense exactement comme toi et j’avais découvert le titre aussi avec la vidéo que tu mentionnes. D’ailleurs je crois que le lien de la vidéo avait été donné dans l’un des commentaires d’une news sur Mangamag… Sinon, j’ai déjà lu La Fille sur la Plage et Solanin qui ont bonne réputation, c’était sympa mais c’était pas la claque non plus à part graphiquement, disons que c’était pas mon registre. Par contre Bonne Nuit Punpun, j’ai que les 4 premiers mais j’ai vraiment aimé, il faut que j’achète la suite…

  4. perfect world shoujo? c’est un josei.

  5. Ours256

    Jojolion n’étant pas dans le top, je quitte l’équipe >_> ADIEU MANGA MAG

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]