Publicité


Accueil / Dossiers / Reportages / Événements / Les invités de Japan Expo 2015

Les invités de Japan Expo 2015

Japan Expo, c’est la chaleur, la foule, de la musique, un peu de culture… mais surtout des auteurs ! Cette année, force est de constater que le festival a fait fort avec de nombreux gros noms du secteur.

Japan Expo - 16ème Impact

Côté Manga

Reki-Kawahara-et-abec

On commence avec les éditions Ototo/Ofelbe qui ont invité les auteurs de leur titre phare : Sword Art Online. Même s’ils n’étaient présent qu’en « coup de vent »,  abec (ndlr : prononcez « abeshi ») & Reki KAWAHARA ont quand même pu rencontrer les fans inconditionnels de leur travail mais aussi répondre à quelques questions.

L’info à retenir de leur conférence : abec avait, dans un premier temps, refusé de travailler sur la série. Sa présence est due à l’insistance de l’éditeur ! L’info à oublier : Reki KAWAHARA ne sait pas vraiment à quoi pense son personnage principal…

kH1VSHZhYwZ4WXDwY7QPzap4XpA@440x293
© Japan Expo

Evidemment, la star du festival était sans aucun doute Ken AKAMATSU. L’auteur de Love Hina, Negima! ou plus récemment UQ Holder était invité d’honneur en partenariat avec Pika qui s’est permis un nouveau gros coup après la venue d’Hiro MASHIMA il y a quelques années.
Petit bémol, l’auteur n’était pas présent pendant toute la durée du salon, ce qui rendait l’obtention de dédicaces vraiment pas faciles.

L’info à retenir de sa conférence : C’est un grand fan de Yoshihiro TOGASHI, l’auteur d’Hunter X Hunter (on espère qu’il ne copiera pas son rythme de travail).
L’info à oublier : Il se considère lui-même comme un pervers qui n’a pas de succès avec les filles.

IMG_2776
© SI

BOICHI était invité des éditions Doki-Doki et quel invité !
Humilité, classe, cet auteur coréen a tout ! Il était très disponible à tous les niveaux : interviews, masterclass, dédicaces (sur le salon ET en librairie), conférence… Tout ça sur 4 jours et en continuant à travailler sur ses planches !!!
Manga Mag l’a rencontré, n’hésitez pas à aller lire notre interview mais avant de vous y presser, deux petites choses.

L’info à retenir de sa conférence à la Fnac des Halles : Il adore dessiner des personnages féminins car il apprécie particulièrement les courbes du corps des femmes.
L’info à oublier : Il a commencé par dessiner des titres pour les jeunes filles !

© 2015 ASANO Masumi, HATA Kenjiro / GONZO
© 2015 Masumi ASANO, Kenjiro HATA / GONZO

Kenjirô HATA était aussi invité par le salon pour présenter son nouveau projet : Seiyu’s Life. L’auteur de Hayate The Combat Butler était, malheureusement, encore moins présent qu’AKAMATSU, ce qui ne rendait pas la tâche facile pour le voir.

L’info à retenir de sa conférence : il a commencé comme assistant de Kôji KUMETA, auteur de Sayonara Zetsubou-sensei (publié chez nous par Pika).
L’info à oublier : Il fait preuve d’un engouement particulier pour Love Live

unnamed

Eiji OTSUKA était un invité commun aux éditions Ki-oon et Akata.
Son actualité ? Il n’y en avait pas !
Le « Prof manga » ne reviendra chez nos libraires qu’au mois d’octobre avec Unlucky Young Men chez Ki-oon dont on vous reparlera en temps et en heure avec une jolie interview à la clé. En réalité, le mangaka était surtout là pour parler de son nouveau statut de professeur et en a profité pour parler de la création de manga à travers une conférence publique et une masterclass.

L’info à retenir de sa conférence : Le maître a rappelé que faire un manga, c’était un peu comme faire du cinéma, qu’il fallait beaucoup travailler sur le rythme pour avoir une qualité convenable.
L’info à oublier : Selon lui, beaucoup trop de gens se lancent dans le manga sans assez se préparer.

Kozaki
© SI

Yûsuke KOZAKI est un peu un touche à tout. Chara-designer et mangaka, il venait présenter ses derniers travaux sur la nouvelle itération de la licence Fire Emblem. A le voir en dédicace, il dessine vraiment très vite et avec un talent certain ! Aussi auteur de Kyoko Karasuma paru chez Taifu Comics, vous pourrez retrouver notre interview en cliquant sur ce lien.

L’info à retenir de sa conférence : Il travaille de chez lui en tant que freelance et ne voit presque jamais les autres personnes pour qui ou avec qui il travaille !
L’info à oublier : Il a des projets en cours mais il n’a pas vraiment pu en parler !

IMG_2772
© SI

Glénat a décidé de miser sur les zombies cette année avec la venue de Kôzô TAKAHASHI et Tsukasa SAIMURA, les auteurs de Crueler than Dead, un diptyque dont on vous parlait ici.
Evidemment, Manga Mag les a rencontré entre deux séances de dédicaces et vous pourrez retrouver le résultat ici-même.

L’info à retenir de leur conférence : Le scénariste est un grand fan de Candy.
L’info à oublier : Selon monsieur SAIMURA, les gens avec un peu d’embonpoint seront les premières à périr des mains des zombies !

© Kore YAMAZAKI / MAG Garden
© Koré YAMAZAKI / MAG Garden

Pour son retour à Japan Expo, les éditions komikku n’ont pas hésité à inviter l’auteure de leur dernière série phare : Koré YAMAZAKI. Avec une partie du stand bien à elle, la jeune femme dédicaçait, répondait aux questions des journalistes (même des nôtres !) et interagissait un maximum avec son public.

L’info à retenir de ses interviews : Un éditeur a remarqué ses travaux alors qu’elle postait sur un site nommé Pixiv.
L’info à oublier : Son mangaka préféré, Minagi TOKUICHI, est encore inconnu en France.

visuel-version-normale-net

Pour les mordu(e)s de yaoi, deux américaines étaient présentes. Des… américaines ?!
Eh oui, le duo guilt | pleasure, formé par Jun TOGAI et Narcissus, est venu à la rencontre de ses fans pour parler de torses, de muscles, d’amour… Enfin du gay porn comme elles se plaisent à le décrire !

L’info à retenir de leurs interviews : Les deux auteures vivent à l’opposé l’une de l’autre. Une sur la côte Est et l’autre sur la cote ouest.
L’info à oublier : Elles ne savent pas exactement combien de tomes fera In These Words même si elles tablent pour un chiffre autour de 10.

Création française

IMG_3788
L’un des fameux dessins sauvages de Reno LEMAIRE. Photo : © RS

Delcourt commençait à mettre un peu en valeur sa production française avec la venue de Guillaume STEY. L’auteur de Loa a fait un petit passage sur le salon le vendredi et le samedi et se prêtait au jeu de l’interview, un exercice auquel il n’était pas encore habitué. Pour ma part, je ne peux que vous encourager à découvrir cet auteur aussi humble que talentueux.

Glénat a aussi profité de l’occasion pour présenter sa nouvelle série 100% de chez nous : Stray Dog. Bon, même si le titre est en anglais, c’est dessiné par VanRah, jeune dessinatrice autodidacte décidée qui a été révélée par le site Deviantart. Pas vraiment débutante, elle s’est, elle aussi, prêtée au jeu de la dédicace et de l’interview.

Comme d’habitude, les éditions Kana privilégiaient la création française qui se trouve dans leur catalogue avec la venue d’Elsa BRANTS, auteure du sympathique Save me Pythie. Très joueuse, la jeune femme n’hésite pas à se cosplayer pour rencontrer ses lecteurs et ses lectrices et l’a fait pendant de nombreuses séances de dédicaces et autres interviews.

Hiroyuki OOSHIMA était aussi présent pour présenter Toys of Wars, un shônen qui se veut japonais mais avec une influence française puisque l’auteur vit en France depuis plusieurs années. Il n’a pas hésité à faire de nombreuses séances de dédicaces et même à dépasser les horaires qui avaient été données, parfois au détriment même des journalistes venus pour l’interviewer.

Grand habitué des salons, Reno LEMAIRE, dessinateur de Dreamland, était présent lui-aussi. Avec son style incomparable, il arpentait le salon avec sa bonne humeur habituelle, en profitait pour faire des dessins sur les murs et parler avec ses fans. Je ne compte même pas le nombre de séances de dédicaces qu’il a enchaîné, toujours à un rythme fou. Reno, c’est du solide !

Côté animation

evangelion-yoshiyuki-sadamoto
© khara

Yoshiyuki SADAMOTO, c’est quelqu’un qu’on ne présente plus. Chara-designer qui a travaillé chez GAINAX sur des titres comme Evangelion ou encore Nadia (oui oui, rien que ça), il était présent comme invité d’honneur animation.
Outre la conférence et les séances de dédicaces, il n’a pas hésité à faire quelques interviews (la nôtre se trouve ici) même s’il était malheureusement impossible de parler des derniers films Evangelion

photo-31

Shichiro KOBAYASHI est un animateur ayant travaillé sur Rémi sans famille, Ashita no Joe, Orange Road… Sa spécialité étant les décors, c’est sur ce point qu’il a le plus insisté lors de sa conférence publique, avec un accent sur le positionnement des objets en arrière-plan.

L’info à retenir de sa conférence : Le monsieur a quand même travaillé avec Osamu TEZUKA, rien que ça ! L’info à oublier : C’est la série Rémi sans famille qui lui a permis de venir en France pour la première fois.

570e23ff9b4a91dd2e8370fa393bdc4d1435065927_full

Akio WATANABE est le character designer de nombreuses franchises : Grisaia, Monogatari, The Soul Taker… Invité par Crunchyroll, il n’était présent qu’une journée pour parler de ses derniers travaux mais aussi de son style de personnage en général.
Son interview est à retrouver bientôt sur Manga Mag en tout cas !




A propos de Ours256

Ours256

J’aime bien regarder des trucs chelous… et les langues aussi.

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]