Publicité

Accueil / Dossiers / Portraits / Ma Mangathèque Idéale / Ma Mangathèque Idéale : Olivier FALLAIX (Crunchyroll)

Dossier Boichi

Publicité

Ma Mangathèque Idéale : Olivier FALLAIX (Crunchyroll)

Ma Mangathèque Idéale : Olivier FALLAIX (Crunchyroll)

Ma Mangathèque Idéale est une rubrique dans laquelle une personnalité du monde du manga ou de la japanime partage, avec nous, sa bibliothèque manga idéale et nous explique brièvement pourquoi elle a choisit ces titres !
Entre coups de cœur et œuvres incontournables, découvrez leurs titres cultes !

Aujourd’hui, c’est Olivier FALLAIX alias GoToon, responsable France du diffuseur Crunchyroll, qui nous propose sa “mangathèque” idéale !

Crunchyroll

MW
de Osamu TEZUKA
Tonkam
« Un jour, je me suis mis en tête d’avoir tous les manga d’Osamu Tezuka sortis en France ! Certes, certains sont dispensables et même si tout n’a pas été publié chez nous, il reste difficile de n’en choisir qu’un seul. L’Histoire des 3 Adolf ou encore Ayako sont des valeurs sûres, mais souvent citées. Voilà pourquoi j’ai retenu ce court manga en 3 tomes qui, je trouve, montre l’étendue de l’humanisme et de l’ouverture d’esprit du célèbre mangaka. »

separ

Dragon Head
de Minetarô MOCHIZUKI
Pika Édition
« Ce manga catastrophe déjà ancien m’a beaucoup marqué à l’époque pour l’expression de l’horreur à travers la peur ressentie par les différents protagonistes. J’y repense encore à chaque fois que je suis dans un train traversant un long tunnel… »

separ

Le Sommet des Dieux
de Jirô TANIGUCHI
Kana
« C’est sur le tard que j’ai commencé à lire les œuvres de Taniguchi. Je dois avouer que, malgré les excellentes critiques, je me faisais une certaine idée de ses BD que je m’imaginais « intellectuelles », dirons-nous. Belle erreur ! Je n’ai pas encore tout lu du mangaka, mais Le Sommet des Dieux reste gravé comme un formidable récit sur l’ascension de l’Himalaya, au point d’avoir ensuite passé des heures à me documenter sur certains personnages cités dans l’histoire. »

separ

Pluto
de Naoki URASAWA
Kana
« J’aurais pu mettre toutes les œuvres d’Urasawa dans cette mangathèque, de Monster à 20th Century Boys, en passant par Billy Bat ! J’ai choisi Pluto pour la filiation avec Tezuka, mais aussi parce que l’auteur a su parfaitement s’approprier le personnage pour en faire un récit court et haletant. « 

separ

Akira
de Katsuhiro OTOMO
Glénat
« J’ai parfois lu certains mangas dits « cultes » bien après leur première publication en France. Akira est de ceux-ci et je l’ai découvert à l’occasion de sa réédition en noir et blanc. Que dire de plus si ce n’est qu’il est incontournable !? »

separ

Moto Hagio – Anthologie
de Moto HAGIO
Glénat
« J’ai eu la chance de rencontrer par deux fois cette grande dame du manga, immense auteure au Japon, mais très peu publiée en France. Sa venue a justement rendu possible l’édition de cette anthologie donnant un aperçu de son talent. Moto Hagio, ce sont d’abord des personnages aux sentiments torturées. Elle fut aussi une des premières à raconter des romances boy’s love, mais elle est surtout reconnue pour avoir signé de formidables histoires de science fiction. »

separ

Bonne nuit Punpun
de Inio ASANO
Kana
« Punpun, seul personnage (avec sa famille), représenté sous les traits d’un oiseau dans un univers très réaliste. C manga et son auteur font partie de mes gros coups de coeur ! La façon dont il transmet les émotions est incroyable. C’est parfois direct, cru, à tel point qu’on sort de la lecture lessivé. Le dessin est sublime et je ne saurais que trop recommander cet OVNI. Osez tourner les pages de ces couvertures monochromes et décalées ! »

separ

La Plaine du Kantô
de Kazuo KAMIMURA
Kana
« Un récit très prenant, je dirais même éprouvant, dans la grande tradition des mangas seinen, souvent durs, des années 1970. Kamimura est un grand auteur, disparu trop tôt ! »

separ

Nana
de Ai AIZAWA
Delcourt
« La façon dont est racontée la rencontre entre deux jeunes filles au même prénom, mais que tout oppose, dépasse les codes standard du shôjo manga. C’est une belle histoire qui reflète la jeunesse des années 2000. Dommage que l’auteure l’ait laissée inachevée. »

separ

Bakuman
de Tsugumi OHBA et Takeshi OBATA
Kana
« J’avais adoré Death Note (des mêmes auteurs), même si ce manga avait fini par basculer dans la surenchère. Ici aussi, le style shônen permet tous les superlatifs dans le dépassement de soi, mais on entre véritablement dans les coulisses de la création (romancée) d’un manga, principalement ceux publiés dans le célèbre Weekly Shônen Jump. C’est forcément captivant quand on s’intéresse au manga et le dessin d’Obata est toujours aussi sublime. »

separ

Fullmetal Alchemist
de Hiromu ARAKAWA
Kurokawa
« J’ai découvert FMA en assistant au doublage du dernier épisode de la première série TV ! Du coup, l’énorme « spoil » que j’ai vécu m’a gâché la série que je n’ai ni vue, ni lue. Plus tard, j’ai eu l’opportunité d’interviewer l’auteur (entre un aéroport et un train…). Pour préparer cet entretien, j’ai entrepris de lire les premiers tomes de son œuvre phare. Je suis finalement allé jusqu’au bout, d’une traite. Pourtant, je n’étais plus attiré par les mangas shônen depuis longtemps, mais j’ai trouvé ce récit aussi prenant que bouleversant. Pour moi, FMA représente le meilleur de la série d’aventure et de fantastique, doté d’une sensibilité exceptionnelle. »

separ

Dr. Slump
de Akira TORIYAMA
Glénat
« Le meilleur manga d’Akira Toriyama ! Loufoque, absurde, comique… je ne résiste pas à cet humour pipi-caca. »

separ

Orange
de Ichigo TAKANO
Éditions Akata
« J’ai beaucoup moins l’occasion de lire des manga depuis que j’ai quitté AnimeLand, mais j’ai eu un coup de cœur dernièrement pour cette romance teintée de fantastique. Un shôjo comme Akata sait si bien les choisir, subtil et poétique, qui ne s’adresse pas forcément qu’aux filles. »

separ

Shin Chan
de Yoshito USUI
J’ai Lu / Casterman (Sakka)
« Comment ne pas finir sur ce personnage que j’ai adopté comme mascotte ? Il est le digne successeur de Dr Slump. Cependant, l’humour n’est pas la seule qualité de ce manga qui nous en apprend beaucoup sur la société japonaise. »

separ

« D’abord plutôt intéressé par l’animation, je suis venu au manga car beaucoup d’entre eux étaient la source de séries que je connaissais. Au fil des années, j’en ai accumulé beaucoup chez moi, si bien qu’un jour, j’ai dû faire un tri. Cette mangathèque idéale représente vraiment ce que j’ai conservé chez moi (du moins une partie) ! »

BIOGRAPHIE : Olivier FALLAIX
Rédacteur en chef du magazine AnimeLand pendant 8 ans, Olivier a aussi fait de la radio chez Superloustic, de la télévision et a travaillé pour de nombreux autres magazines. Aujourd’hui, il représente en France la plateforme de streaming Crunchyroll.

Merci à Olivier d’avoir partagé avec nous sa “mangathèque” idéale. À très vite pour un prochain numéro !

A propos de Manga Mag

Manga Mag est un site francophone consacré au manga et à l'animation japonaise, à travers des chroniques de titres, des dossiers, des reportages et l'actualité du domaine.

Laisser un commentaire

banner