Publicité


Accueil / Dossiers / L’année manga d’Ours256 (Edition 2018)

L’année manga d’Ours256 (Edition 2018)

Alors que la fin d’année approche et que de nombreux bilans viendront envahir la toile dans les prochaines semaines, Manga Mag vous propose de découvrir les titres qui ont marqué une année 2018 qui a vu de nombreux titres en mettre plein les yeux des lecteurs. Parfois, une nouveauté viendra se joindre au manga choisi mais il n’y a pas vraiment de règle, c’est vraiment selon l’appréciation du chroniqueur qui a voulu mettre en avant les titres qui lui ont procuré le plus de plaisir de lecture.

Janvier

Souvenirs d’Emanon
Shinji KAJIO & Kenji TSURUTA | Ki-oon | 15€

1967, dans le sud du Japon. Loin des événements qui agitent le monde, un étudiant prend le chemin du retour après un voyage d’errance. Une longue nuit en ferry s’annonce. Alors qu’il cherche à oublier une énième déception amoureuse en se plongeant dans ses romans de SF, une intrigante jeune femme s’installe à ses côtés. Fumant cigarette sur cigarette, elle a pour unique bagage un sac à dos marqué des initiales “E. N.” Son nom ? Emanon, ou “no name” lu à l’envers… Elle aussi voyage seule et sans but apparent. D’abord peu bavarde, les yeux dans le vague, elle se rapproche du jeune homme, car il lui rappelle un ancien amour… datant de plusieurs siècles ! Au fil de la conversation, elle lui dévoile son secret : sous ses airs d’étudiante, elle cache une âme vieille de trois milliards d’années ! Ses souvenirs remontent au plus profond des âges, avant même l’apparition de l’humanité. Son récit dépasse toutes les histoires de SF. Cette nuit en compagnie d’Emanon va bouleverser à jamais la vision du monde du jeune voyageur…

Notre avis : Entre Souvenirs d’Emanon, King of Ants and Happiness, le choix n’était pas facile mais la belle Emanon aura eu raison de votre serviteur… La belle nous perd dans ses souvenirs et nous raconte une histoire qui s’inscrit à la limite du fantastique. La narration fera beaucoup penser à Big Fish de Tim Burton donc si vous avez aimé le film, il n’y a aucune raison que le titre de Kenji TSURUTA et Shinji KAJIO ne vous plaise pas. Graphiquement somptueux, Ki-oon a eu la bonne idée de le sortir dans son format Latitudes histoire que l’on puisse bien en profiter. Onirique.

separ

Février

Vinland Saga – Tome 19
Makoto YUKIMURA | Kurokawa | 7.65€

Loin de respecter leur promesse de déposer Thorfinn et Hild sur l’île de Fionie, où Einar et les autres les attendent, les Jomsvikings les emmènent au campement militaire de Vagn. Cet ancien ami de Thors s’oppose à l’ascension de Floki, qui est prêt à tout pour faire de son petit-fils Baldur le Commandant Suprême des Jomsvikings. Si Vagn souhaite que le titre revienne à Thorfinn, celui-ci veut plus que tout continuer sa route vers le Vinland. Mais ils sont nombreux à tenter de le ramener à sa vie de guerrier, à commencer par Garm, l’assassin envoyé par Floki…

Notre avis : Alors que l’on pensait voir Thorfinn rester un esclave tout le reste de la série, le voilà embarqué dans une guerre de succession qui va le remettre dans son ancien chemin. Le temps n’est plus à la paix puisque ses proches sont menacés et il va devoir reprendre les armes et tenter de survivre à un combat qui s’annonce long, difficile et riche en rebondissements. YUKIMURA continue à nous en mettre plein la vue avec des dessins qui ne font que gagner en détails et en précision. Il sait comment tenir le lecteur en haleine et n’hésite pas à chambouler tout ce qu’il avait mis en place sans crier gare. Sauvage.

Coup de coeur nouveauté

One Piece Magazine 1One Piece Magazine
Eiichiro ODA & Collectif One Piece Magazine | Glénat Manga | 19.90€

Pour les vingt ans de One Piece, découvrez une revue entièrement consacrée à la série ! Interviews, visuels inédits, poster, roman inédit sur l’histoire d’Ace, hommage de la part d’autres artistes… des contenus exclusifs pour vous plonger dans l’univers inventé par Eiichiro Oda. Les numéros seront disponibles tous les deux mois, en janvier, mars et mai, avec une édition limitée au premier tirage. À ne manquer sous aucun prétexte !

Notre avis : Entre le One Piece MagazineYûna de la pension Yuragi et Gleipnir, c’est l’originalité qui a motivé ce coup de coeur. Le One Piece Magazine est un concentré de bonnes idées qui permettent d’étendre l’univers (déjà immense) d’Eiichiro ODA. Même si certaines rubriques peuvent paraître un peu loufoques (la musculation selon Zoro), elles restent toujours dans le thème du personnage et jouent intelligemment sur les forces de chacun. Les rubriques Cuisine de Sanji ou Musique de Brook en sont le parfait exemple. Pour ceux qui apprécient le manga, le titre ne peut que faire mouche.

separ

Mars

Gambling School – Tome 5
Tôru NAOMURA & Homura KAWAMOTO | Soleil Manga | 7.99€

L’affrontement entre Yumeko et Yumemi vient de s’achever. Alors qu’Itsuki Sumeragi observait tout cela à bonne distance, elle se retrouve elle-même impliquée en voyant que son amie s’emballe un peu. La présidente du conseil des élèves de Hyakkaô, Kirari Momobami, se dresse finalement devant Yumeko. Leur fierté de femme et de joueuse va maintenant pouvoir s’exprimer.

Notre avis : « GAMBURUUUUUUU!!!! »… C’est ce que vous hurlerez frénétiquement au début de chaque partie après avoir vu l’anime qui est véritablement excellent et disponible sur Netflix. Une fois les voix dans la tête, il est impossible de lire le manga de la même façon et ce n’est pas plus mal ! Dans ce tome 5, le duel tant attendu entre la présidente et Yumeko va donner une nouvelle direction au titre. La recette est la même que dans les premiers tomes mais fonctionne toujours aussi bien. Amateurs de jeux retords et de trips psychédéliques, Gambling School continue de nous en mettre plein les mirettes.

Coup de coeur nouveauté

L'Atelier des Sorciers #01

L’Atelier des Sorciers
Kamome SHIRAHAMA | Pika | 7.50€

Coco a toujours été fascinée par la magie. Hélas, seuls les sorciers peuvent pratiquer cet art et les élus sont choisis dès la naissance. Un jour, Kieffrey, un sorcier, arrive dans le village de la jeune fille. En l’espionnant, Coco comprend alors la véritable nature de la magie et se rappelle d’un livre de magie et d’un encrier qu’elle a achetés à un mystérieux inconnu quand elle était enfant. Elle s’exerce alors en cachette. Mais, dans son ignorance, Coco commet un acte tragique ! Dès lors, elle devient la disciple de Kieffrey et va découvrir un monde dont elle ne soupçonnait pas l’existence !

Notre avis : Comment ne pas parler de l’une des nouveautés les plus enchanteresses de 2018 ? L’Atelier des Sorciers est arrivé sans crier gare et est parvenu à apporter un peu de féérie dans un mois de mars assez morne. La venue de l’auteur pour le salon du livre était aussi une belle occasion pour rencontrer la mangaka. En tout cas, avec ses personnages attachants et son récit assez lent mais toujours cohérent, on ne peut qu’espérer que la série dure longtemps, histoire que Kamome SHIRAHAMA ait le temps de nous développer son univers original qui s’avère toujours plus enthousiasmant au fil des tomes.

separ

Avril

Area 51 – Tome 15
Masato HISA | Casterman | 8.45€

Imaginez que toutes les divinités, toutes les créatures mythologiques et folkloriques, toutes les légendes d’hier et d’aujourd’hui existent vraiment… Imaginez encore qu’elles sont parquées dans une ville cachée du monde et forcées d’y mener une existence calquée sur celles des humains…Cette ville a un nom: AREA 51 ! Arpentez ses rues et risquez-vous dans ses bas-fonds sur les traces de McCoy, détective privée qui y a ouvert une agence d’enquête et filature, où elle accueille des clients à l’image de la faune locale.

Notre avis : Même si le mois d’avril marquait la fin de l’hilarant (et injustement boudé) Bimbogami Ga!!, c’est un autre titre qui a particulièrement retenu notre attention. Eh oui, Area 51 de Masato HISA nous proposait un final en apothéose, un instant épique comme seul le mangaka sait nous en offrir. Ça flingue de partout, c’est tragique, il y a un compte à rebours… Bref, c’est tout simplement génial. On vous a tellement chanté les louages de ce titre exceptionnel qu’il est difficile de trouver de nouvelles façons de qualifier l’oeuvre d’HISA. Area 51, c’est tout simplement de l’amour en papier.

Coup de coeur nouveauté

The Promised Neverland
Posuka DEMIZU & Kaiu SHIRAI | Kazé Manga | 6.79€

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de “Maman”, qu’ils considèrent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

Notre avis : La star incontestée de ce mois d’avril, c’était incontestablement la nouveauté venue du Shônen Jump. Avec une soirée de lancement et une communication autour du titre particulièrement efficace, Kazé Manga n’a pas raté le lancement de The Promised Neverland. .

separ

Mai

Jojolion – Tome 9
Hirohiko ARAKI | Delcourt-Tonkam | 7.65€

Jobin connaît le secret d’un fruit capable de guérir la maladie transmise de génération en génération au sein de la famille Higashikata. Pourtant, il cache cette connaissance à sa propre famille… Josuke défie alors celui-ci lors d’un duel de Lucanes, des insectes que Jobin affectionne tout particulièrement, afin de le provoquer et de lui faire cracher le morceau. Notre héros parviendra-t-il à faire jaillir la vérité de son puits obscur ?!

Notre avis : Impossible de parler de lectures qui font vibrer sans parler de Jojo. La 8e partie de la fresque épique d’Hirohiko ARAKI n’en finit plus de surprendre et ce 9e volume ne fait pas exception à la règle. Alors qu’on s’attend à un combat entre Josuke et Jobin, le mangaka fait s’affronter des lucanes ! Bien sûr, quand on parle de Jojo, les stands ne sont jamais loin… Le suspense est bien dosé, la tension est palpable, à tel point que l’on sent les personnages en danger permanent. Jojo, c’est vraiment un manga qui se vit, ne passez pas à côté !

Coup de coeur nouveauté

Last Pretender
Yoshiyuki MIWA & Shunji ETÔ | Kana | 7.65€

Un tournoi intergalactique doit être organisé afin de déterminer qui, parmi toutes les femmes de l’univers, sera l’épouse du prince héritier. Seule leur force respective permettra de départager les candidates ! Afin de s’emparer du trône, des guerrières issues des quatre coins de l’univers affluent sur Terre… Mais Kris, l’héritier, a une autre idée en tête…

Notre avis : Ce mois-ci n’était pas non plus facile à départager avec le très bon Lost Children chez Ki-oon qui parle de deux enfants perdus dans une guerre qui les dépasse (on vous en reparle très bientôt), l’élégance et la liberté de Sunny Sunny Ann chez Pika et Horion chez Glénat (probablement ce qui se fait de mieux en matière de manga français). Cependant, c’est Last Pretender et son côté « battle royale » qui ont attiré notre attention. Le titre ne paraissait pourtant pas spécialement motivant au début mais le premier chapitre est tellement efficace qu’il viendra vous entrainer dans le monde de Kris sans que vous ne vous en rendiez compte. Complots, combats émouvants et petite critique sur le mariage forcé sont au centre de cette petite série bien construite et super agréable à lire.

separ

Juin

Fairy Tail – Tome 63
Hiro MASHIMA | Pika | 7.65€

Alors que Natsu avait réussi à mettre à jour les desseins de Zeleph et qu’on croyait la dernière bataille toucher à sa fin, le ciel s’est subitement fissuré ! Et alors qu’on croyait Acnologia prisonnier de l’interstice temporel dans lequel il avait été emprisonné, il a réapparu… Il est parvenu à dissocier son corps et son esprit, et c’est son corps qui commence à tout détruire autour de lui. Lucy et ses compagnons tentent alors le tout pour le tout !

Notre avis : Est-il vraiment nécessaire de présenter Fairy Tail ? Le titre a eu un succès phénoménal en France (à tel point que son auteur se retrouve plus que souvent à Japan Expo !) et on ne pouvait pas ne pas célébrer sa fin. Même si le titre a ses défauts, il faut office d’excellent Shônen fleuve avec plus de 60 volumes (il fallait les faire !). Si l’auteur n’a peut-être pas aussi bien fait niveau concision et chara-design que sur sa précédente série (Rave), il faut avouer qu’il sait comment créer une cohésion de groupe et représenter des combats dantesques et ultra-dynamiques. L’ultime affrontement en est d’ailleurs l’exemple parfait : ça pète, ça hurle des attaques aux noms monstrueux… Bref, c’est du MASHIMA !

Coup de coeur nouveauté

Talentless
Iori FURUYA & Looseboy | Doki-Doki | 7.50€

Dans une école bâtie sur une île perdue au beau milieu de l’océan… De jeunes gens doués de super-pouvoirs, les Prodiges, suivent un entraînement intensif qui doit les aider à affronter une terrible menace appelée « les ennemis de l’humanité ». Une nouvelle élève débarque parmi eux, Nana, et se prétend capable de lire dans les pensées des gens. Un jour, elle reçoit un SMS : pour épargner des millions de vies, elle doit assassiner un de ses camarades… Derrière cette jeune fille a priori inoffensive se cacherait-il une redoutable meurtrière ?

Notre avis : En juin, le nombre de très bonnes surprises n’a pas rendu les choses faciles. Entre le très sonore Blue Giant chez Glénat et l’hilarant Make Me Up! chez Pika, il fallait vraiment un poids lourd et Doki-Doki a clairement dégoté une petite perle avec Talentless. Avec son héroïne qui paraît cruche mais qui s’avère être d’une lucidité à toute épreuve, le récit est rondement mené et, un peu à la manière d’Iris Zero (aussi chez Doki-Doki), va mélanger enquête, action et surnaturel. Cerise sur le gâteau, c’est plutôt bien gratté et découpé avec brio. Avec ce titre, on tient assurément l’une des nouveautés de l’année.

separ




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.