Publicité

Accueil / Dossiers / Interviews / [Interview] Yûsuke KOZAKI, chara-designer touche à tout !

Publicité

yusukekozaki10

[Interview] Yûsuke KOZAKI, chara-designer touche à tout !

Chara-designer vétéran, de nombreux projets auxquels a participé Yûsuke KOZAKI ont eu leur moment de gloire chez nous. Impossible de ne pas citer son manga Kyoko Karasuma sorti aux débuts de Taifu Comics mais si on le connaît, c’est surtout pour ses travaux dans le monde vidéo-ludique. C’est à lui qu’on doit Travis TOUCHDOWN, le héros de No More Heroes mais aussi les personnages de la saga Fire Emblem depuis l’épisode Awakening.

Kozaki

Manga Mag : Vous êtes un vrai touche à tout : jeux-vidéos, manga, animation… Il n’y a rien que vous n’avez pas essayé. Sur quel type d’oeuvre préférez-vous travailler ? 

Yûsuke KOZAKI : Ce que je préfère, c’est avant tout créer des personnages donc je n’ai pas de média préféré. Je crois quand même que dessiner des manga est le plus contraignant parce qu’il faut absolument dessiner beaucoup de pages dans un laps de temps très court. Parfois, il faut même le faire tout seul donc ça ne laisse pas beaucoup de temps libre pour les loisirs !

Manga Mag : Même si ce n’est que du chara-design, passer de Tekken à Fire Emblem Awakening, ça ne vous pose aucun problème ? Comment vous avez géré le changement dans le degré de liberté sur ces deux projets ?

Yûsuke KOZAKI : En réalité, à partir du moment où moi, j’aime ça, il n’y a pas vraiment de souci. Je jongle très facilement entre les différents personnages dans la mesure où je n’ai aucun problème pour suivre les différentes contraintes que l’on m’impose sur le cahier des charges. Si on me demande un personnage grand et fort, je fais en sorte qu’il le soit. Après, si on attend de moi une fille atypique et un peu masculine, je ferais en sorte qu’elle le soit.

Manga Mag : Qu’est-ce qui vous a poussé à accepter de travailler sur le nouvel épisode de Fire Emblem

Yûsuke KOZAKI : J’ai travaillé sur le précédent Fire Emblem Awakening et j’ai poursuivi l’aventure l’éditeur m’a proposé de continuer sur Fire Emblem If tout simplement. Ils savaient déjà ce que je savais faire et connaissaient ma façon de travailler donc c’était très facile pour eux et pour moi de faire en sorte que je continue le travail commencé lors de l’épisode précédent.

yusukekozaki4

Manga Mag : Est-ce que vous aviez un cahier des charges particulier ou on vous a laissé carte blanche pour que vous n’ayez pas à vous soucier de ce qui avait été fait avant ?

Yûsuke KOZAKI : En fait je recevais pour chaque personnage une feuille avec le nom du personnage, son profil, son type de caractère et une photo de l’acteur ou de l’actrice qui allait le doubler et à partir de ça j’avais carte blanche et je pouvais laisser mon imagination faire le travail.

Manga Mag : Parlez-nous un peu de No More Heroes. Comment se sont passées les recherches pour le personnage principal, Travis Touchdown ? 

Yûsuke KOZAKI : Le producteur Soda51 m’a dit qu’il voulait que le personnage ressemble au membre de Jackass donc quelqu’un de complètement déjanté, de fou et d’imprévisible donc c’est ce que j’ai fait.

Manga Mag : Toujours sur No More Heroes, avez-vous uniquement travaillé sur Travis ou vos talents ont-ils été utilisé sur autre chose ?

Yûsuke KOZAKI : Je n’ai pas fait que du character-design sur No More Heroes et il m’est arrivé d’avoir des réunions, des discussions avec SODA51  à propos des boss et de leurs façon d’être. Normalement à la base on me donnait un cahier des charges avec, comme j’ai dit tout à l’heure, mais là c’était un vrai échange entre le producteur et moi.

Manga Mag : Vous avez aussi travaillé sur des titres farfelus comme Oendan, ça ne vous tenterait pas d’en refaire un ?

Yûsuke KOZAKI : Pour le moment, l’occasion ne s’est pas représentée mais les titres humoristiques sont aussi un bon moyen d’exprimer des choses que l’on ne peut pas faire quand on doit construire des personnages sérieux. En plus, on peut toujours inclure de petites références humoristiques.

yusukekozaki12    yusukekozaki7

Manga Mag : Votre expérience dans le manga a livré un titre très intéressant, Kyoko Karasuma que vous avez réalisé en collaboration avec Kiroi OJI. Comment s’est passé le travail sur le titre ? 

Yûsuke KOZAKI : J’ai reçu de la part du scénariste Kiroi Oji une proposition claire sur le genre de la série et sur les événements principaux. Après, c’est moi qui ai proposé le déroulement et les dessins, ce qui me permettait d’avoir une certaine liberté lors de l’élaboration de la série que je n’aurais peut-être pas eu avec un autre scénariste.

Manga Mag : Sachant que vous n’interveniez pas sur l’histoire, quel est l’aspect qui vous a le plus intéressé dans ce travail ?

Yûsuke KOZAKI : Encore une fois, ce que j’aime par dessus tout, c’est le processus de création de personnage. Agencer les événements était intéressant mais pas autant que les recherches et les différents essais que j’ai fait lorsque je voulais obtenir le bon rendu pour les personnages. Après, toutes mes propositions n’ont pas été acceptées tout de suite, il y a vrai travail derrière.

Manga Mag : Pensez-vous retravailler sur le support manga dans les prochains mois ?

Yûsuke KOZAKI : Je travaille actuellement sur un manga grand format qui devrait paraître en automne prochain au Japon mais je ne peux pas vraiment vous en dire plus pour le moment.

Manga Mag : De tous les projets sur lesquels vous avez travaillé dans l’animation, lequel avez-vous préféré et pourquoi ?

Yûsuke KOZAKI : Je n’en ai pas fait beaucoup et c’est vraiment mon premier boulot sur Speed Grapher qui m’a donné de bonnes sensations sur les méthodes de travail dans le monde de l’animation. J’ai pu juger les différences par rapport aux autres supports sur lesquels j’ai travaillé et c’était une expérience enrichissante.

Traduction : Clément DARDENNE

Remerciements :
Warning Up et le staff de Japan Expo pour l’organisation de l’interview

Interview réalisée par Ours256 pour Manga Mag

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner