Publicité

Accueil / Dossiers / Le Coin du Guest / Le Coin du Guest – Spécial Event #1 : Cédric BISCAY

[Dossier] Kazuo KAMIMURA, l’estampiste de l’ère Shôwa

Publicité

Le Coin du Guest – Spécial Event #1 : Cédric BISCAY

Le Monaco Anime Game International Conference (ou MAGIC) est un festival qui prend un peu plus d’importance chaque année et permet de faire venir des auteurs que l’on attendrait probablement pas dans un salon comme Japan Expo. Après  Yoichi TAKAHASHI, le gros invité manga n’est autre que Buichi TERAZAWA, l’auteur de Cobra (dont la nouvelle édition vient de sortir chez Black Box) et de Takeru (disponible chez Isan Manga).

À l’occasion de l’édition 2016 du salon qui aura lieu le 27 février 2016, son créateur, Cédric BISCAY a accepté de se prêter à l’exercice difficile qu’est devenu Le Coin du Guest. 

Qui suis-je ?

Né en 1979, je me suis tout d’abord passionné pour les jeux-vidéos, notamment en débutant sur un CPC 464 monochrome d’Amstrad à cassettes. 20 min de chargement pour pouvoir enfin jouer à Jet Set Willy, j’aurais aimé pouvoir dire qu’il s’agit d’une autre époque mais pas vraiment lorsque l’on voit les temps de chargement qu’on nous impose aujourd’hui pour les mises à jour !

Cdg-Biscay-1 Cdg-Biscay-2

Petit à petit, je bascule du côté des consoles et je découvre les jeux japonais que je considérais, à l’époque, comme les meilleurs, que cela soit sur Nec, Super Famicom, Game Gear ou encore Sega Saturn. Je me souviens très bien à quel point je dévorais les magazines comme Tilt, Consoles+, Joypad ou encore Megaforce, notamment les parties imports qui me faisaient rêver.

Je les relisais sans cesse, encore et encore, afin d’analyser les détails de la moindre photo du dernier hit nippon et bien entendu baver devant les jeux de bornes d’arcade ou tournant sur Neo Geo. Je crois d’ailleurs que le jour ou j’ai le plus regretté de ne pas avoir de Neo Geo était celui de la sortie de The King Of Fighters 94 et j’ai du attendre la sortie du 95 sur Saturn avec sa fameuse RAM Pack pour pouvoir enfin avoir un KOF à la maison.

Cdg-Biscay-3  Cdg-Biscay-4

À l’époque, de nombreux jeux ne sortaient pas sur notre territoire et il fallait ruser pour pouvoir se les procurer ou partir en expédition sur Paris…
Reparler des bons vieux jeux, c’est que chose que j’aime vraiment ! J’avais autant de plaisir à jouer à Defender of Oasis sur Gamegear qu’à Ocarina of Time sur Nintendo 64 ou Decathlete sur Saturn. Je crois bien qu’à l’époque, j’arrivais à jouer plus de 20h par week-end avec des pics à 15h par jour pendant les vacances (Ne reproduisez pas cela chez vous) !

Dans le même temps, je me suis beaucoup intéressé à l’animation japonaise grâce notamment à Récré A2 et au Club Dorothée qui ont largement popularisé la chose. Comme beaucoup, je ne loupais pas un épisode des Chevaliers du Zodiaque, Cobra, Dragonball Z ou encore Olive et Tom.
Je suis vraiment content d’avoir pu grandir avec la diffusion de ces différentes séries car aujourd’hui, ce qui passe à la télévision française n’a clairement pas le même niveau à mon goût. C’est une chose très difficile à comprendre car la France est à l’origine de séries extraordinaires comme Les Mystérieuses cités d’or, Ulysse 31 ou encore Il était une fois la vie.

Pour ma part, j’ai orienté ma vie professionnelle vers ces secteurs dans la mesure où j’ai toujours voulu contribuer à des produits culturels liés aux univers qui me passionnaient.
Première étape en 2002 puisque je lance ma première société, Shibuya International qui se veut un cabinet de conseil spécialisé dans les relations Europe-Japon. Cette activité me permet de me rapprocher de sociétés japonaises de l’Entertainment comme Production IG, Toei Animation ou encore SEGA mais également de grands groupes (les fameuses zaibatsu) comme Mitsubishi ou Mitsui.

Cdg-Biscay-5 Cdg-Biscay-6 Cdg-Biscay-7

Quelques années plus tard, je suis sollicité par le ministère de l’économie et des finances japonais (METI) afin d’occuper le poste de représentant du JETRO (Japan External Trade Organization) en région PACA et à Monaco puis c’est le Festival International du Film de Tokyo qui me propose de diriger son marché. Toutes ces activités me permettent de naviguer dans ce monde que j’affectionne et d’obtenir de la crédibilité vis à vis de mes différents interlocuteurs.

Depuis 2006, je donne même des cours à l’École Polytechnique de Nice-Sophia Antipolis afin de présenter le marché japonais des jeux-vidéo aux étudiants de Master.

Ces différentes expériences me permettent d’avoir des contacts de très haut niveau avec les plus grands artistes et sociétés du secteur de l’animation et du jeu-vidéo. Pendant 10 ans, je me suis également occupé de la présence japonaise au Festival d’Annecy avec notamment les venues remarquées de Leiji MATSUMOTO, Katsuhiro OTOMO ou encore Isao TAKAHATA mais également la présence de Toei Animation, Tezuka Productions ou même la ville de Perima qui, par mon intermédiaire a signé un traité de coopération avec la ville d’Annecy pour le développement de l’animation.

Même si ce n’est pas mon métier d’origine, l’événementiel reste un secteur qui m’intéresse, c’est la raison pour laquelle en 2013, avec ma société, on décide d’organiser le premier événement pop culture à Monaco en présence de Go NAGAI, le créateur de Goldorak.

Imprimer

Je n’étais pas totalement satisfait de ce premier essai car je souhaitais organiser quelque chose de bien plus qualitatif et axé sur les auteurs. C’est comme ça qu’est née l’idée du MAGIC pour Monaco Anime Game International Conferences, un événement gratuit avec des invités prestigieux, sans boutiques ni Youtubers, qui peut se vivre comme un véritable spectacle.

MAGIC et Shibuya Productions

Cdg-Biscay-10
© Yoshitaka AMANO

En juillet 2014 et après environ 80 voyages au Japon, je crée donc Shibuya Productions à Monaco, une société dont le but est la production de dessins animés et de jeux-vidéo. Afin de célébrer l’ouverture, on souhaitait organiser un dîner de gala avec nos amis de l’animation et du jeu-vidéo japonais.
On a eu tellement de retours positifs qu’il a fallu revoir nos plans et organiser quelque chose d’un peu plus élaboré. C’est comme ça que naissait MAGIC quelques mois plus tard avec pour la première fois la présence de Yoichi TAKAHASHI, le créateur de Captain Tsubasa mais aussi Yuji NAKA, le créateur de Sonic ou encore Yoshitaka AMANO (Vampire Hunter D).

Cdg-Biscay-9 Cdg-Biscay-11 Cdg-Biscay-12

Pour l’édition 2016, le 27 février prochain, nous pourrons compter sur la présence de Buichi TERASAWA (Cobra) , Yu SUZUKI (Shenmue), John ROMITA Jr et Mark MILLAR (Kick Ass) pour ne citer qu’eux…
Nous pourrons même compter sur la présence de Paul HAGGIS, le créateur de Walker Texas Ranger mais aussi scénariste et réalisateur à succès (Million Dollar Baby, Casino Royale etc) détenteur de 3 oscars.
Le MAGIC est un événement complètement atypique avec son concours de création vidéoludique avec un prix de 100 000 euros à la clé, ses concours de cosplay de haut niveau et ses conférences exclusives, le tout totalement gratuit que cela soit l’entrée ou même les dédicaces.

Cdg-Biscay-13 Cdg-Biscay-14

Cet événement est utile à Shibuya Productions pour communiquer avec nos fans. Rien ne me laisser penser qu’on aurait des fans aussi vite mais nos principaux projets que sont le reboot d’Astro Boy (dont vous pouvez voir quelques images un peu plus bas) et Shenmue 3 font qu’aujourd’hui, nous en avons (beaucoup) et c’est quelque chose de fantastique. Bien sûr, ça nous oblige à ne pas les décevoir et à apporter le plus grand soin à notre travail.

D’un point de vu personnel, ça me fait un peu flipper car je suis le co-auteur (avec Marie FAUCOMPREZ) de l’un des projets que nous annoncerons prochainement. Inutile de dire que, pour le coup, il ne sera pas possible de se cacher derrière la casquette (pratique) de producteur !

Le manga et moi

Cdg-Biscay-15 Cdg-Biscay-16Cdg-Biscay-17

Niveau manga, j’adore Berserk, non seulement au niveau du design mais également de l’histoire. Le rythme de parution est assez frustrant par contre (pas autant que Hunter X Hunter mais quand même !). Dans un autre registre, Death Note m’a également beaucoup plu avec son histoire originale et le combat philosophique exceptionnel entre Light et L (qui vire rapidement à l’égo dans le cas du premier).

Dans les séries plus récentes, j’aime beaucoup Les Gouttes de Dieu, L’Attaque des Titans et One-Punch Man. Mes goûts sont plutôt éclectiques et j’aime quand même lire de tout tant que ça reste intéressant. Paradoxalement je n’ai jamais accroché à One Piece, au grand dam de beaucoup de mes connaissances et certainement de pas mal de lecteurs ici.

Un genre que j’apprécie particulièrement, ce sont les mangas sur le sport. Qu’on parle de Captain Tsubasa, d’Hajime no Ippo, d’Eyeshield 21 ou encore d’Hikaru No Go, je suis toujours motivé pour me joindre à la discussion ! En ce moment, je regarde d’ailleurs l’anime de Ace of Diamond, une très bonne production sur le baseball !

Cdg-Biscay-20Cdg-Biscay-19Cdg-Biscay-18

Bien sûr, la qualité des productions japonaises est de plus en plus inégale et beaucoup trop de séries sont proposées au public. Il est grand temps pour le Japon de se renouveler et cela passe, selon moi, par des collaborations avec l’international.
Cependant,  il faudra faire attention à ne perdre l’essence de l’animation japonaise et c’est là que se trouve la véritable difficulté. De mon côté, j’espère sincèrement pouvoir être en mesure de contribuer positivement à l’animation et à l’industries des jeux-vidéos en faisant le lien entre nos deux cultures.

Notre prochaine productions sera annoncée en exclusivité mondiale pendant le MAGIC et je dois avouer que j’ai hâte de voir la réaction du public… Ne la manquez pas !

C’est tout pour aujourd’hui mais Le Coin du Guest reviendra le premier lundi du mois de mars dans son édition mensuelle. On vous laisse avec une petite vidéo du MAGIC Monaco 2015 et Manga Mag vous souhaite un bon salon si jamais vous décidez de vous y rendre ! 




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner