Publicité


Accueil / Dossiers / [Dossier] Bilan de l’année manga 2017 en France : les tops, les flops, l’état du marché…

Bilan Manga 2017

[Dossier] Bilan de l’année manga 2017 en France : les tops, les flops, l’état du marché…

Les ventes

Top 10 lancements 2017

VolumeÉditeurVentes
Dragon Ball Super #1Glénat94.000
Boruto : Naruto Next Generations #1Kana71.000
The Legend of Zelda : Twilight Princess #1Soleil Manga34.000
Fire Force #1Kana28.000
Ghost in the Shell Perfect Edition #1Glénat22.000
Mob Psycho 100 #1Kurokawa20.000
Sherlock #1Kurokawa19.700
Pokémon - Rouge Feu et Vert Feuille #1Kurokawa18.500
Fire Punch #1Kazé Manga18.100
La Forêt MillénaireRue de Sèvres18.000

Top 10 ventes 2017

VolumeÉditeurVentes
Ki & Hi #2Michel Lafon106.000
Dragon Ball Super #1Glénat101.000
Ki & Hi #1Michel Lafon87.000
One Piece #81Glénat80.00
Dragon Ball Super #2Glénat76.000
One-Punch Man #6Kurokawa74.000
One Piece #82Glénat74.000
Boruto - Naruto Next Generations #1Kana71.000
One-Punch Man #7Kurokawa68.000
One-Punch Man #8Kurokawa56.000

Tops…

Si Dragon Ball Super tome 1 est le meilleur lancement de l’année ce n’est pas la meilleure vente puisque c’est le second tome du global manga Ki et Hi de Fanny ANTIGNY et Kevin TRAN qui est en première place des ventes annuelles alors que le premier opus, paru en fin d’année dernière, se place en troisième position des ventes de manga en 2017.
La licence Naruto confirme sa forme avec la seconde place des lancements de l’année attribuée à sa suite, Boruto – Naruto Next Generations, suivi de The Legend of Zelda – Twilight Princess qui clôture le podium et met en lumière l’éditeur Soleil.

La licence My Hero Academia fait un énorme bon de 92% de ses ventes en 2017 avec pas loin de 480.000 exemplaires. Avec les titres de la saga Dragon Ball, leur 445.000 unités, et les 227.000 ventes de Berserk, ce sont les trois plus fortes progressions de l’année.

… et Flops

On peut raisonnablement considérer que À la folie… Pas du tout ! est le plus gros flop de l’année avec ses 500 volumes écoulés en plus de sept mois de mises en vente, « prix » que le titre pourrait se partager avec Les Rôdeurs de la Nuit qui n’a pas fait mieux, ou Château Narumi et Les Nuits d’Aksehir qui ne comptent que quelques dizaines d’exemplaires en plus…

Au rayon des « boulets au pied », on trouve Nekomura-san chez Kana dont tous les tomes cumulés auront attiré moins de 80 lecteurs cette année ou E’S chez Pika et ses 60 exemplaires tous tomes confondus.

La bonne nouvelle de cette année 2017, c’est qu’en dehors de ces titres, la globalité du marché se sera très bien tenue et ne nous aura pas gratifié de trop nombreux (et trop gros) échecs.

En conclusion…

Alors que 2016 était déjà une belle année pour le marché, 2017 aura encore amélioré la situation avec 1,4 million d’exemplaires de plus que l’année passée, renouant avec des sommets vus en 2008 et 2009.
Bien aidé par les réussites qu’auront été les lancements de Dragon Ball Super, de Boruto – Naruto Next Generations et de The Legend of Zelda – Twilight Princess, le marché du manga hexagonal semble être entré dans une spirale positive qui profite à presque tous les acteurs du secteur.

On notera cette année que les éditeurs Delcourt/Tonkam et Panini Manga n’arrivent pas, ni l’un, ni l’autre, à freiner leur chute, une situation assez préoccupante pour Tonkam en tant qu’acteur historique, jadis l’un des leaders du secteur…
A contrario, 2017 aura été exceptionnelle pour Kazé Manga qui profite pleinement du gros succès de ses licences Black Clover et Platinum End ainsi que de la réussite de ses lancements, de même que pour Ototo qui est sur un nuage avec l’énorme succès de ses licences issues de light novel dont Sword Art Online en tête et les excellents lancements des mangas Re:Zero.

Les grandes surfaces culturelles (Fnac, Cultura, Espaces Culturels E.Leclerc…) continuent de mener la danse avec 38% des ventes de mangas en France (+2,2%), devant le secteur des librairies de chaînes avec 36,9% des ventes (-1,1%) et les librairies indépendantes, avec 13,2% des ventes.

L’an passé, je n’imaginais pas que 2017 pourrait suivre le chemin tracé par 2016 et pourtant… ! Cette année aura même été encore plus faste que la précédente et nous laisse espérer un bilan 2018 du même acabit ! On a hâte d’y être !

Les données indiquées correspondent aux exemplaires écoulés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017, tous points de vente confondus.
Merci aux éditeurs et professionnels qui ont joué le jeu de la transparence.




A propos de Tôma

Tôma
Enfant de la "génération Club Dorothée", c'est un gros lecteur de mangas depuis plus de 20 ans et fan invétéré de Dragon Ball. Fondateur du podcast Mangacast, il est aussi l'un des créateurs de Manga Mag.

13 commentaires

  1. Très interessant ce bilan comme toujours.

  2. Merci pour cet article qui est probablement un de ceux que j’attends le plus chaque année et qui me permet d’avoir une vue plus large de ce qui se passe d’un marché dans lequel mon entourage immédiat est loin d’être représentatif 🙂
    Pas surpris du tout par les très bonnes perfs de Kaze que je trouve en progrès dans sa visibilité et sa comm depuis deux ans et d’Ototo qui sait maitriser son créneau restreint.

  3. Toujours intéressants ces chiffres, merci. Dommage cependant que vous n’ayez pas ceux du Lézard Noir.

  4. Merci pour ce bilan !
    Où peut-on trouver ce fameux classement des licences d’ailleurs ? Dans l’article, il y a visiblement une petite erreur puisqu’il est indiqué que Dragon Ball Super et Seven Deadly Sins sont tous les deux à la 5e place 🙂

    • Bonjour, les chiffres de ce dossier ne sont pas disponibles au public.

      A propos de SDS, il est indiqué 15e, pas 5e 😉

      • Ok, pas de souci, je comprends ! Mais sans indiquer les chiffres de vente, indiquer le top 20 serait possible ou pas ? 😀

        Pardon, me suis mal exprimé et en plus me suis trompé ! Je parlais de Dragon Ball (tout court) et de sa 6e place, la même que Seven Deadly Sins.

        • « La licence Dragon Ball prend la seconde place des meilleures ventes séries de Glénat et la sixième du marché, bien portée par le renouveau apporté par Dragon Ball Super […] »
        • « La licence L’Attaque des Titans continue, quant à elle, à plutôt bien se porter avec plus de 50.000 vendus de plus par rapport à 2016, mais une sixième place du top licences […] »

    • Bonjour,
      Je rejoins Max. Sans révéler les chiffres, est-il possible de voir le top 20 des séries vendues en France ?
      Encore merci pour cet article vraiment très intéressant !

  5. Mais pourquoi Les Rôdeurs de la Nuit n’est pas chez un éditeur qui s’en préoccupe T_T D’emblée c’était déjà l’angoisse de ne jamais en voir la fin et ça freine forcément les gens, j’aime beaucoup cette série alors je suis passée outre mais là les chiffres sont plus que préoccupants… j’ai peur

  6. Les bilans sont intéressants mais ce qui n’est pas intéressant c’est vos manga qui sont toujours en vostf pourquoi pas les mamans sont en en VF c’est mieux c’est l’anneau qui ne sont qui ne peuvent pas lit écouter en français les moments sont trop nuls en vostfr et les manga serait bien mieux le moment serais bien mieux en VF

  7. Sinon c’est bien Les Rôdeurs de la Nuit?Je vais peut-être me prendre les 3 premiers tomes déja sorti,pour le soutenir

  8. merci pour ce bilan.
    Avez vous egalement le chiffre d’affaires des editeurs ? Dans le secteur de la bd et des livres, le classement se fait il uniquement en fonction du nombre de vente ?

    Enfin, les chiffres incluent ils les ventes numériques ? Je serai tres intéressé par un point sur ce sujet 🙂

  9. Quel est le prix moyen du manga en France?
    Saviez-vous que le manga a dépassé les ventes à DC et Marvel aux États-Unis? J’ai été surpris par ça.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.