Publicité


Dossier Boichi

Yako & Poko – Tome 1

Yako & Poko – Tome 1 Éditeur : Komikku
Titre original : Yako to Poko
Dessin : Etsuko MIZUSAWA
Scénario : Etsuko MIZUSAWA
Traduction : Margot MAILLAC
Prix : 7.9 €
Nombre de pages : 208
Date de parution : 25/06/2015

Yako et Poko vivent dans un monde imaginaire, parallèle au notre. Chez eux, le niveau de technologie est différent de celui auquel nous sommes habitués. Les robots sont efficaces, parlent et aide vraiment les gens, mais les ordinateurs sont excessivement lents et une simple recherche sur Google peut prendre jusqu’à 30 min pour s’afficher. Yako est une mangaka et Poko, son assistant, est un robot-chat. Leur quotidien, touchant et mélancolique, nous offre une véritable évasion du monde dur dans lequel nous vivons. La simple couleur d’un crayon peut rappeler de nombreux souvenirs et apporte un peu de nostalgie “positive”.

Nouveauté des éditions Komikku, Yako & Poko signe le retour chez nous d’Etsuko MIZUSAWA, auteure des Petits plats faciles.

Dans ce manga, on suit le quotidien de Yako. Cette dernière ne vit pas vraiment dans notre monde puisque dans son univers, tous possèdent un robot de compagnie (qui ressemble à s’y méprendre à un chat pour une bonne partie des gens). Ce dernier peut même être programmé pour avoir un certain niveau de fonction.

Il n’est pas nécessaire d’en faire une bête de course si ce n’est pas ce qu’on recherche. L’idée est vraiment géniale. Une femme comme Yako semble plus chercher une présence qu’une véritable d’aide. On voit que Poko ne sert pas à grand chose dans le travail de la jeune femme mais qu’il l’accompagne dans toutes les étapes de sa vie quotidienne.

Les deux amis, car leur relation est bel et bien amicale, possèdent même un but commun : rassembler un maximum de stylos d’une marque disparu, les stylos Yukko. Ces derniers possèdent une couleur bien singulière qui correspond à un moment de la vie de son utilisateur. Il y a ainsi un stylo « la couleur de mon poisson qui a vécu le plus lontemps », plutôt sympathique, non ?

En fait, ces stylos représentent un certain attachement au passé qui transpire de la recherche de ces objets particuliers. Un peu comme une mission, Yako et Poko vont scruter les moindres endroits qu’ils vont visiter pour trouver les fameux sésames. Evidemment, chaque nouveau stylo sera l’occasion d’un moment souvenir au goût doux-amer.

OVNI total sur base de nostalgie

Graphisme - 30%
Histoire - 65%
Mise en scène - 50%
Originalité - 52%
Edition - 65%
Dans son genre - 55%

53%

Chat

Il y a quelques chose de très beau dans Yako & Poko. Ce qui ressort de l’ouvrage d’Etsuko MIZUSAWA, c’est un sentiment fort de nostalgie qui laisse une très belle impression une fois la lecture terminée. Chose étonnante, que vous aimiez les chats ou non ne devrait pas influencer votre avis !




A propos de Ours256

Ours256

J’aime bien regarder des trucs chelous… et les langues aussi.

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]