Publicité


Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Waiting for Spring – Tome 1

Waiting for Spring 1

Waiting for Spring – Tome 1

Waiting for Spring – Tome 1 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Harumatsu Bokura
Dessin : ANASHIN
Scénario : ANASHIN
Traduction : Isabelle ELOY
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 200
Date de parution : 04/04/2018

Mitsuki Haruno a du mal à aller vers les autres, mais elle a décidé de prendre un nouveau départ en entrant au lycée. Pourtant, malgré ses efforts, elle n’arrive pas à se faire des amis aussi vite qu’elle le voudrait. Tandis qu’elle commence à désespérer, voilà qu’elle tombe sur les quatre membres les plus populaires du club de basket dans le café où elle travaille…

Après l’excellent La Courtisane d’Edo, on ne pouvait pas s’empêcher de jeter un œil aux autres titres de la nouvelle collection Shôjo Addict de Pika. Ce Waiting for Spring (Harumatsu Bokura) d’ANASHIN n’est cependant pas dans la même sous-collection. On passe donc de Red Light à Cherry Blush pour un titre qui, à en croire les commentaires sur les réseaux sociaux, était très attendu.

Ce manga nous raconte les débuts au lycée de Mitsuki, une jeune fille qui n’a pas eu la vie facile au collège et qui a décidé de faire l’expérience du renouveau dans un nouvel environnement. Cependant, ses capacités sociales sont assez limitées et elle se retrouve rapidement isolée et en manque d’amitié. Alors qu’elle est au travail dans un café, un garçon portant l’uniforme de son lycée lui demande de l’accompagner et là… c’est le drame ! Ce dernier s’est un tout petit peu trompé de personne.

Même si la nouvelle ne lui fait pas particulièrement plaisir, ce raté va lui permettre de faire la connaissance de 4 membres du club de basket de son lycée et de commencer à mettre en place son cercle d’amis. L’un d’eux a un faible pour l’autre serveuse qui travaille au café, ce qui fait qu’ils vont souvent s’y rendre pour se détendre après les cours. En tout cas, les 4 garçons ne sont pas du tout comme elle les imaginait et surtout, ils vont lui servir de véritable tremplin pour sa vie sociale et émotionnelle.

Eh oui, Waiting For Spring est une romance lycéenne tout ce qu’il y a de plus traditionnelle ou du moins, c’est ce que ce premier volume laisse penser. Si la fin donne un peu d’espoir, les chapitres que l’on nous propose ici sont véritablement banals. Que ce soit au niveau de l’héroïne ou des 4 garçons, aucun ne se démarque par une quelconque originalité dans le design ou la construction psychologique.

Par contre, là où Mitsuki semble avoir un minimum de profondeur avec son passé un peu difficile, son amie basketteuse qui lui a redonné un peu le goût de l’effort et de la vie sociale, les garçons dessinés par ANASHIN sont d’une platitude assez effrayante. Ce sont « juste » des beaux gosses sympathiques (ils sont pas relous, on peut pas leur enlever ça) mais à part ça… Il faut avouer qu’on a pas grand chose à se mettre sous la dent.

L’histoire n’évolue absolument pas énormément avant les toutes dernières pages du tome où un twist bien pensé va venir chambouler tout ce que l’auteure avait pu mettre en place dans les chapitres précédents. C’est bien amené (on voit venir autre chose), elle fait en sorte que ça ne soit pas tiré par les cheveux et ça devrait permettre de vraiment dynamiser le récit par la suite, peut-être même d’apporter un peu d’originalité dans une histoire qui fait quand même très convenue pour l’instant.

Visuellement, ANASHIN a un trait fin qui n’est pas désagréable mais qui reste très (trop ?) simple. N’espérez pas non plus voir des arrière-plans car shôjo oblige, ils se font vraiment très rare. Après tout, les lieux de l’action ne sont pas assez variés pour que ça gêne vraiment mais il faut avouer que certaines planches font un peu vides et ce, malgré les trames censées nous faire comprendre ce que les personnages ont dans la tête.
Il n’y a pas grand chose à signaler au niveau du découpage. C’est basique mais ça fait le travail même si on peut regretter le manque de double pages qui pourraient venir mettre un peu de sel dans les scènes de basket. Si elles ne sont clairement pas l’argument de vente principal de la série, autant les exploiter au maximum puisqu’elles sont inclues.

Pika délaisse le rouge de Red Light pour associer le rose à la sous-collection Cherry Blush. Cependant, l’éditeur garde le même format d’ouvrage et le même design de la tranche pour garder une véritable cohérence dans sa collection Shôjo Addict, rien à redire à ce niveau là.
La traduction est fluide et Isabelle ELOY propose un vocabulaire très moderne qui fonctionne vraiment bien avec les scènes décrites par ANASHIN (et qui correspond bien aux personnages). Certaines phrases auraient pu être cassées un peu mieux (pour aller dans le sens de la lecture) mais c’est plus un soucis d’édition que de traduction.

L'amour du ballon rond (qui rebondit)

Graphisme - 66%
Histoire - 70%
Mise en scène - 67%
Originalité - 57%
Édition - 75%
Dans son genre - 66%

67%

Kuroko no Romance

Pas dans le même registre que La Courtisane d'Edo, Waiting for Spring reste un shôjo assez sympathique à lire même si ce premier tome reste très classique dans son déroulement. Heureusement, le petit twist de fin de volume laisse présager un développement un peu plus intéressant par la suite. On vous en reparle à la sortie du second volume !




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire