Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Virgin Dog Revolution – Tome 1

Publicité

Virgin Dog Revolution - Tome 1

Virgin Dog Revolution – Tome 1

Virgin Dog Revolution – Tome 1 Éditeur : Éditions Akata
Titre original : Kakumeisenshi Inudosadao
Dessin : Shohei SASAKI
Scénario : Shohei SASAKI
Traduction : Jérôme PENET
Prix : 8.5 €
Nombre de pages : 256
Date de parution : 03/11/2016

Quand à travers tout le Japon, les animaux de toutes sortes commencent à s’en prendre aux humains, c’est le signe qu’une nouvelle ère s’annonce !! À force d’avoir trop spolié la nature, l’être humain ne mérite plus sa place sur cette planète. Menés par leur leader, Sadao, l’homme-chien puceau, les espèces animales se soulèvent ! Pourtant, derrière sa télé, un Japonais, ex-catcheur, croit reconnaître dans le chef de cette révolution un de ses anciens amis… et si le destin du monde était entre ses mains ?

Le WTF, c’est une tradition chez Akata, alors forcément, quand ils nous proposent un titre où les animaux cherchent à tuer tous les humains, on ne peut pas s’empêcher de le tester. Ce Virgin Dog Revolution est-il aussi barré qu’on peut l’imaginer ?

L’histoire de Sadao, c’est celle d’un jeune garçon comme il y en a beaucoup au Japon. Au collège, il a subi les brimades des autres adolescents et n’a jamais vraiment réussi à surmonter cette épreuve jusqu’au jour où… son seul ami, lui aussi brimé à l’époque (mais devenu catcheur professionnel entre temps) lui a « volé » celle qu’il aimait. Là, il a commencé à péter un câble et à se forger une personnalité canine.

Avec ce premier tome, rien ne permet d’affirmer que la transformation de Sadao en homme-chien est surnaturelle. Ses griffes sont juste des ongles taillés et renforcés, son visage pourrait être le fait de simple chirurgie esthétique et pour le reste, son corps reste celui d’un humain normal. Seule chose difficile à expliquer : il peut « contrôler » les animaux et leur faire faire ce qu’il veut.

En lisant ces lignes, vous aurez peut-être un sentiment de déjà-vu. Des héros brimés qui cherchent à se venger, il y en a pas mal dans le manga (GTOIppo…) et même si tous ne vont pas forcément aller jusqu’à l’acte, Sadao, lui, a fait son choix : tout le monde doit payer. Dans le titre de SASAKI, le sang gicle de partout et il ne lésine pas sur le découpage (souvent entre les dents d’un chien monstrueux qui fait la taille d’un cheval).

Mis à part ça ? Eh bien, il faut avouer que pas grand chose. C’est un beau massacre, le trait reste maîtrisé mais au final, on ne va pas vraiment ressentir le même plaisir qu’en lisant un Magical Girl of the End ou un Blood Delinquent Girl Chainsaw. Virgin Dog Revolution est un manga violent mais dont l’histoire se redirige très rapidement vers un conflit humain. Plus que « l’humanité contre les animaux », on a Sadao contre Yuji.
Avec en fond un triangle amoureux, le combat tourne très rapidement au règlement de compte entre anciens amis et après le synopsis de l’éditeur et si on considère la collection dans lequel le titre se trouve, c’est peut-être ce qui déçoit un peu. On s’attendait à une lutte d’envergure mais tout est ramené à un caprice d’ado qui n’a pas su passer à l’âge adulte, ce qui est un peu dommage.

Ce qui va nous pousser à aller voir le second volume, c’est un petit brin de curiosité. En effet, avec la fin du premier tome, on a une histoire qui semble complète. Les principales questions ont trouvé leurs réponses, le problème de départ est résolu… On se demande bien ce que Shôhei SASAKI garde en réserve pour la suite. Sachant que le titre est en deux tête, on peut imaginer que le mangaka a eu un peu de temps pour bien amener sa fin.

Au niveau de l’édition, Akata reste fidèle à ses standards et propose un ouvrage propre et toujours aussi bien adapté. On notera quand même l’épaisseur du volume qui fait quand même plus de 250 pages, ce qui lui donne un aspect assez épais et ce, même s’il se lit très rapidement (sans trop accélérer, un peu moins de 30 minutes).

Le WTF, c'est une tradition chez Akata, alors forcément, quand ils nous proposent un titre où les animaux cherchent à tuer tous les humains, on ne peut pas s'empêcher de le tester. Ce Virgin Dog Revolution est-il aussi barré qu'on peut l'imaginer ? L'histoire de Sadao, c'est celle d'un jeune garçon comme il y en a beaucoup au Japon. Au collège, il a subi les brimades des autres adolescents et n'a jamais vraiment réussi à surmonter cette épreuve jusqu'au jour où... son seul ami, lui aussi brimé à l'époque (mais devenu catcheur professionnel entre temps) lui a "volé" celle qu'il aimait. Là,…

"Où est donc passé ce chien... ? Il va me rendre fou !"

Graphisme - 63%
Histoire - 58%
Mise en scène - 57%
Originalité - 55%
Edition - 70%
Dans son genre - 61%

61%

Hachiko

Virgin Dog Revolution est un titre défouloir mais qui tombe rapidement dans un récit moyen et déjà-vu. Cependant, les quelques scènes bien inspirées qu'il contient justifient aisément l'achat de ce titre même si on vous conseille d'attendre la sortie du tome 2 afin de vous procurer la série complète d'un coup.




Acheter sur Amazon

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner