Publicité


Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / tsubasa WoRLD CHRoNiCLE – Tome 2

tsubasa WoRLD CHRoNiCLE – Tome 2

tsubasa WoRLD CHRoNiCLE – Tome 2 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Tsubasa - World Chronicle - Niraikanai Hen
Dessin : CLAMP
Scénario : CLAMP
Traduction : Fédoua LAMODIERE
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 200
Date de parution : 20/04/2016
Shaolan et ses amis sont arrivés au Nirai Kanai de l’envers. Mais alors que notre héros ne voit aucune différence avec le monde d’où ils viennent, Kurogané, Fye et Mokona semblent horrifiés par les paysages lugubres et les dangers qui les guettent à chaque pas. Shaolan apprend bientôt que s’il est le seul à évoluer dans un décor lumineux et accueillant, c’est parce qu’il est l’élu et qu’il a une importante mission à accomplir. Hélas, pour le moment, il ignore tout de sa nature et ne sait même pas où aller…

 Chronique du tome précédent de tsubasa WoRLD CHRoNiCLE : Tome 1

Dans ce deuxième tome, on retrouve Shaolan, Kurogané, Fye et Mokona blanc venant à peine de débarquer dans le Niraikanai de l’envers, monde opposé au Niraikanai de l’endroit (logique, n’est-ce pas ?).

Alors qu’à la fin du tome précédent, Shaolan découvrait ce nouveau monde de façon émerveillée, il se rend vite compte que ses fidèles compagnons ne voient pas la même chose que lui. Ce monde, qui paraît plein de vie aux premiers abords, est, a priori, dévasté aux yeux de ses trois comparses. Plusieurs questions demeurent : Pourquoi Shaolan ne voit-il pas ce monde tel qu’il est en réalité et dans quel but se trouve-t-il dans celui-ci ?

Là où le premier tome n’était pas très encourageant sur la bonne (ou mauvaise) direction qu’allait prendre cette suite de tsubasa ReSERVoiR CHRoNiCLE, le second permet d’y voir un peu plus clair.
Premièrement, on apprend enfin la raison pour laquelle Shaolan et ses amis voyagent de nouveau à travers les dimensions.
Deuxièmement, cette raison est directement liée au scénario de xxxHolic rei. Les deux séries sont complémentaires et sont en lien direct. Cela va au-delà du simple clin d’œil comme pouvait le suggérer la lecture du premier volume.

Cependant, on sent bien malheureusement que le fil conducteur et surtout que le principal de l’intrigue se déroulera dans la suite de xxxHolic et non dans tsubasa WoRLD CHRoNiCLE qui fait finalement office de bonus pour les fans de la série principale désirant ardemment une suite, si on peut appeler ça une suite pour l’instant.
À voir sur les prochains chapitres ce que ça va donner mais n’étant pas faite pour durer, son statut d’entracte ou bien d’explication détaillée sur une portion de xxxHolic rei tend à se confirmer.

Heureusement, il y a une chose sur laquelle les CLAMP ne pas déçoivent pas le moins du monde : leur excellent coup de crayon. En effet, c’est toujours aussi joli.
Le trait est semblable à celui de ReSERVoiR, fin mais légèrement plus épais qu’à leur habitude sur des titres classés seinen ou shôjo et se rapproche plus du style shônen (normal me direz-vous, c’en est un). Les décors sont toujours aussi soignés et très agréables à regarder. On notera également leur amélioration au regard de la mise en scène des combats qui sont beaucoup moins brouillons qu’auparavant et mieux maîtrisés.

Le travail sur l’édition par Pika est de bonne facture mais on aurait aimé tout de même avoir les illustrations d’ouverture de chapitre en couleur, cela aurait été un plus appréciable. Sous la jaquette, on pourra admirer deux dessins en bichromie brillante du plus bel effet tous deux différents de l’illustration de couverture.

À l'envers...

Graphisme - 78%
Histoire - 59%
Mise en scène - 67%
Originalité - 56%
Edition - 69%
Dans son genre - 61%

65%

À l'endroit ?

Au final, ce second volume se révèle plus efficace que le précédent grâce aux enjeux mis en place par les auteures. On sait où ça va et plus qu'une véritable suite, on fait plutôt face à un zoom sur un élément scénaristique de xxxHolic rei qu'autre chose. Il y a deux façon de voir tsubasa WoRLD CHRoNiCLE : comme un prétexte pour redessiner Shaolan et compagnie ou alors pour prendre la température avant de s'engager dans une véritable suite digne de ce nom.




A propos de Yukionna

Yukionna

Comme dit l’adage, je suis tombée dedans quand j’étais petite en regardant avec assiduité Card Captor Sakura quand ça passait sur une certaine chaîne hertzienne. Fan des Clamp devant l’Éternel, je voue un culte sans modération aux œuvres de Type-Moon et Shaft.

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]