Publicité

Publicité

Tokyo Ghoul 12

Tokyo Ghoul – Tome 12

Tokyo Ghoul – Tome 12 Éditeur : Glénat
Titre original : Tokyo Ghoul
Dessin : Sui ISHIDA
Scénario : Sui ISHIDA
Traduction : Akiko INDEI & Pierre FERNANDE
Prix : 6.9 €
Nombre de pages : 208
Date de parution : 01/07/2015

En blessant l’un de ses amis, Ken ressent une culpabilité libératrice qui le pousse à écouter ce que tente de lui dire son entourage. Les “goules” vont alors lui dévoiler petit à petit leur passé et leur vrai visage… Dans le même temps, le CCG est en passe de résoudre l’énigme posée par la “Chouette” et la compréhension d’une “réalité indiscutable” pousse le Centre à passer à l’action. Mais c’est sans compter sur une “nouvelle réalité” qui apparaît sous les traits de l’écrivain de génie, Sen Takatsuki…

Les errances de Ken continuent puisque le jeune garçon a encore beaucoup de mal à comprendre la voie à suivre. Il se pose notamment des questions sur celui qu’il est devenu. Etait-ce vraiment une bonne chose de changer à ce point ? A quel point était-ce une nécessité ?

D’une part, en rencontrant Toka, il va se rendre compte qu’il a peut-être déçu ceux qu’il aimait en changeant autant. Il a perdu une part de son innocence et de ce qui faisait de lui Ken Kaneki. C’est un peu comme un adolescent qui passerait à l’âge adulte même si Toka a du mal à l’admettre.

D’autre part, en discutant avec le patron de l’antique, il va vite remarquer que son évolution lui a quand même permis de faire des choses dont il n’aurait jamais été capable auparavant. Comme tout le monde, le temps et certains événements l’ont changé même si, au fond, il reste le même.

De plus, en parlant avec Yomo, il va voir que même si c’est grâce à Lize qu’il a obtenu son pouvoir, ce n’est pas elle qui a fait de lui ce qu’il est maintenant et surtout, que c’est grâce à sa propre force qu’il livre ses combats.

Alors que de nombreux éléments se mettent en place pour préparer la fin, on sent dans ce douzième tome que Sui ISHIDA affectionne tout particulièrement le personnage de Ken. Il se permet de lui réserver une introspection complète en le faisant interagir avec trois personnes qui ont changé sa vision du monde, de quoi donner quelques éléments de réflexion à tous les lecteurs.

Les errances de Ken continuent puisque le jeune garçon a encore beaucoup de mal à comprendre la voie à suivre. Il se pose notamment des questions sur celui qu’il est devenu. Etait-ce vraiment une bonne chose de changer à ce point ? A quel point était-ce une nécessité ? D’une part, en rencontrant Toka, il va se rendre compte qu’il a peut-être déçu ceux qu’il aimait en changeant autant. Il a perdu une part de son innocence et de ce qui faisait de lui Ken Kaneki. C’est un peu comme un adolescent qui passerait à l’âge adulte même si Toka…

Des goules et des hommes.

Graphisme - 79%
Histoire - 70%
Mise en scène - 66%
Originalité - 68%
Edition - 40%
Dans son genre - 78%

67%

"Lick"

Plus que deux tomes avant la conclusion. Tokyo Ghoul est une série enivrante, qui vous prend aux tripes une fois commencée. C’est beau, réfléchi et bourrés de petites phrases qui viendront hérisser vos poils. Après, que vous frémissiez de plaisir ou d’effroi, tout dépend de vous.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner