Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Telle que tu es ! – Tomes 1 & 2

Publicité

Telle que tu es - Tome 1

Telle que tu es ! – Tomes 1 & 2

Telle que tu es ! – Tomes 1 & 2 Éditeur : Kana
Titre original : Pochamani
Dessin : Kaname HIRAMA
Scénario : Kaname HIRAMA
Traduction : Misato RAILLARD
Prix : 6.85 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 05/02/2016

Tsumugi est une adolescente douce et attentionnée. Ce qui la différencie des autres filles, ce sont ses quelques kilos en plus qu’elle porte sans complexe. Elle a subi autrefois quelques brimades… mais au lieu de se laisser abattre ,elle a décidé un jour de continuer à s’aimer elle-même quoi qu’en disent les autres. C’est attiré par cet optimisme que Yukiya, un beau garçon, lui demande de devenir sa petite amie. Tsumugi hésite, assez incrédule qu’un garçon s’intéresse sincèrement à elle. Mais cette attirance de Yukiya pour elle va générer de la jalousie chez les autres filles…

Avec une jolie promotion pour le lancement de ce titre, Kana frappe fort pour l’arrivée du premier manga de Kaname HIRAMA dans nos vertes contrées. Il faut dire que le thème abordé dans ce shôjo n’est pas des plus banals puisque l’héroïne est petite et ronde. On est aux antipodes de nos lycéennes qui, si elles ne sont pas toutes belles, sont quand même fines. Dans cette histoire, on retiendra surtout une très belle leçon d’amour.

Dans le genre petit canard, les mangas ont peut être couvert une large majorité de défauts mais il y en avait quand même un qui est resté assez rare chez héros (et héroïnes) : les rondeurs.
Il faut peut être repartir dans les années 1990 avec l’Académie des Ninjas pour retrouver un héros gros. Vous l’aurez donc compris, Tsumugi n’est pas la taille mannequin de la japonaise typique. Sa mère est une bonne cuisinière et elle a donc toujours trop mangé, ce qui a amené son embonpoint. Là où sa vie change radicalement c’est lorsque Yukiya, beau gosse de son état, se déclare à elle.

Au départ l’inquiétude guette sur la manière dont l’auteur va traiter le surpoids. Pour l’avoir déjà vu dans d’autres titres, en général, ça finit avec la fille qui maigrit.
Heureusement, dès le premier tome, on peut être rassuré sur la mentalité à ce sujet : il y a une très belle leçon de vie qui sert de fond et Kaname HIRAMA compte bien vous en dispenser ses cours pendant quelques tomes. Pas de leçon de morale sur la nourriture, pas de raison perverse, d’auto-apitoiement pour vous faire penser que grossir c’est mal. Juste un garçon qui aime une fille et qui aime aussi son physique et vice-versa.

La première base du scénario, c’est que Tsumugi a été brimée par le passé. Elle a déprimé, elle a fait des régimes et un jour, elle a compris que sa vie serait triste si elle continuait ainsi. Elle a donc décidé de s’aimer elle-même pour commencer. Elle s’est mise à sourire et sa vie a changé.
La seconde base de l’histoire vient du personnage Yukiya. Ce dernier aime les rondes, c’est vrai, mais son choix (de sortir avec Tsumugi) est d’abord venu par ce fameux sourire. Ces deux piliers équilibrent une histoire adorable qui fait du bien et qui touchera un large public.

Avec de tels tempéraments, nos deux héros sont assez résolus, Tsumugi n’a pas trop de problèmes à s’imposer car elle a confiance en elle et donc en son couple (pas de raison de pleurnicher). D’ailleurs, la relation est assez adulte comparée à ce qu’on peut voir dans ce type de shôjo.
Yukiya montre dès le départ qu’il est super tactile et qu’elle ne le laisse pas indifférent et de l’autre coté elle a les même envies. Là encore, c’est un changement dans le bon sens car ça aurait pu devenir vite niais… Au contraire on aura même un passage assez franc sur la taille de poitrine !

Si graphiquement on est dans le classique des shôjo, le trait et la mise en page sont maitrisés malgré un abus certain d’onomatopées. En fait, le rendu aurait pu être bien meilleur si l’éditeur avait choisi de les adapter complètement au lieu de rajouter la VF par dessus.
Ce qui faisait le charme de ce titre devient du coup un point négatif car l’auteur leur a vraiment donné de l’importance. Enfin, pour rattraper cela, Kana sort les deux premiers tomes d’un coup avec le premier à 5,45€, une très bonne occasion de commencer cette série qui a beaucoup à proposer.

L’édition en elle-même n’a rien d’exceptionnel. Le dessin très blanc de l’auteur ressort bien sur le type de papier utilisé même si j’aurais apprécié un peu plus de contraste pour éviter le coté trop pâle. Sinon, on a un ouvrage très souple qui permet un bon confort de lecture. Que les collectionneurs méticuleux se rassurent, l’énorme sticker fluo du premier tome s’enlève très facilement !

Telle que tu es ! T1 Telle que tu es ! T2

Avec une jolie promotion pour le lancement de ce titre, Kana frappe fort pour l'arrivée du premier manga de Kaname HIRAMA dans nos vertes contrées. Il faut dire que le thème abordé dans ce shôjo n'est pas des plus banals puisque l’héroïne est petite et ronde. On est aux antipodes de nos lycéennes qui, si elles ne sont pas toutes belles, sont quand même fines. Dans cette histoire, on retiendra surtout une très belle leçon d'amour. Dans le genre petit canard, les mangas ont peut être couvert une large majorité de défauts mais il y en avait quand même un qui…

Malaxe malaxe malaxe !

Graphisme - 56%
Histoire - 67%
Mise en scène - 58%
Originalité - 69%
Edition - 55%
Dans son genre - 63%

61%

J'ai faim !

Ironiquement ce titre était sensé être "érotique"... Si je lui reconnais un certain charme adulte, on est quand même encore loin de cette catégorie. Peuêtre est-ce cette volonté qui a donné ce subtil dosage de shôjo sans le coté niais. En tout cas, on a clairement la bonne surprise de ce début d'année.

A propos de Marcy

Juste un chat qui traine partout, fan de Sailormoon devant l'éternel, spécialiste du glauque et du déviant, chose étrange: ne travaille pas/plus dans le monde de l'animation.

Laisser un commentaire

banner