Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Sword Art Online Progressive – Tome 1

Publicité

Sword Art Online Progressive – Tome 1

Sword Art Online Progressive – Tome 1 Éditeur : Ototo
Titre original : Sword Art Online Progressive
Dessin : Kiseki HIMURA
Scénario : Reki KAWAHARA
Traduction : Nicolas PUJOL
Prix : 6.99 €
Nombre de pages : 190
Date de parution : 25/06/2015

Tout comme dix mille autres joueurs, Asuna Yûki est piégée dans la forteresse d’Aincrad au cœur du monde virtuel de Sword Art Online. Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais très vite sa volonté farouche de survie la pousse à combattre en première ligne. Elle y rencontre Kirito, un mystérieux joueur solo bien résolu à terminer le jeu.

La première itération de Sword Art Online chez Ototo nous présentait succinctement le premier arc de la série qui se passe sur la forteresse Aincrad. Ce premier manga était paru alors que la licence démarrait à peine et qu’elle n’avait pas autant de succès qu’aujourd’hui. Cette nouvelle adaptation a ainsi le droit à un véritable dessinateur et à un développement beaucoup moins rapide.

L’histoire, vous la connaissez très bien si vous avez lu le manga, vu l’anime ou lu le roman aux éditions Ofelbe. Le gros changement par rapport à tout ces supports, c’est que le personnage principal, ce n’est plus vraiment Kirito mais plutôt Asuna. Le changement de point de vue permet des choses intéressantes en ce qui concerne la narration, notamment une expression des sentiments un peu plus importante. On notera aussi une utilisation assez ponctuelle de fanservice mais comme ce n’est que sur Asuna, je serais tenté de dire que ça passe bien (le fanboy en moi est plein rêve) !

Que ce soit la rencontre avec Kirito ou les premiers pas dans le jeu, Asuna ne réagit pas de la même façon que le jeune garçon. Elle réfléchit plus, se base moins sur l’instinct que le jeune homme ne le faisait. Difficile de ne pas remarquer les nombreuses scènes « tranches de vie » incluses dans cette nouvelle mouture qui prouve que la série a du temps devant elle. Le succès de la franchise aidant, l’adaptant promet d’être beaucoup plus longue et méticuleuse que la première.

Comme dit précédemment, graphiquement, c’est le jour et la nuit. Que ce soit les scènes de combat ou les scènes du quotidien, le trait de Kiseki Himura est tout simplement magnifique. Avec un encrage fin et une utilisation des trames minimaliste, il parvient à donner un dynamisme probant aux combats et un ton réaliste aux mouvements de ses personnages. On sent aussi pas mal l’influence du numérique avec de nombreux effets clairement venus de l’utilisation de l’ordinateur. Concrètement, ça s’intègre plutôt bien à l’univers de SAO et le mélange des styles donne un rendu efficace.

La première itération de Sword Art Online chez Ototo nous présentait succinctement le premier arc de la série qui se passe sur la forteresse Aincrad. Ce premier manga était paru alors que la licence démarrait à peine et qu’elle n’avait pas autant de succès qu’aujourd’hui. Cette nouvelle adaptation a ainsi le droit à un véritable dessinateur et à un développement beaucoup moins rapide. L’histoire, vous la connaissez très bien si vous avez lu le manga, vu l’anime ou lu le roman aux éditions Ofelbe. Le gros changement par rapport à tout ces supports, c’est que le personnage principal, ce n’est…

Retour aux sources

Graphisme - 77%
Histoire - 60%
Mise en scène - 53%
Originalité - 57%
Edition - 71%
Dans son genre - 73%

65%

Log off ?

Un retour apprécié d'une série qui avait été faite trop vite à l'époque. L'utilisation d'Asuna apporte un véritable plus pour avoir une vision du déroulement des événements que l'on connaît. Avec un trait sublime, on imagine que cette nouvelle version a de beaux jours devant elle.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner