Japan Expo - 18ème Impact

Publicité

[Dossier] Kazuo KAMIMURA, l’estampiste de l’ère Shôwa

Publicité

Sun-Ken Rock tome 1

Sun-Ken Rock – Tome 1

Sun-Ken Rock – Tome 1 Éditeur : Doki-Doki
Titre original : Sun-Ken Rock
Dessin : BOICHI
Scénario : BOICHI
Traduction : Arnaud DELAGE
Prix : 7.5 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 11/06/2008

Voici Kitano Ken, un lycéen bagarreur et un peu paumé qui débarque à Séoul pour devenir agent de police comme Yumin, la fille qu’il aime. Après un an et une succession de galères, ce but semble lointain alors que Ken n’est plus qu’une loque pleurant sont désespoir au comptoir d’un resto ambulant. Mais lorsque des mafieux s’en prennent au patron, son sang ne fait qu’un tour et il les envoi au tapis. Le voilà qui a attiré l’oeil d’un gang local qui compte bien l’enrôler. Bastons, jolies femmes et costards de marque : pour Ken, c’est le début d’une nouvelle vie mouvementée et pleine d’émotions !

Voici le premier opus de la série emblématique de Boichi où nous suivons l’évolution de Ken parmi la pègre coréenne et les petits culs. Je parle bien sûr de Sun-Ken Rock !

Sun-Ken Rock et Boichi c’est tout d’abord un style graphique unique et très reconnaissable, alternant les scènes intenses et très détaillées avec celles d’humour léger en SD. C’est en effet une grande force du titre, et de ce premier tome en particulier où ce contraste est omniprésent. La situation dicte le style graphique qui est lui-même appuyé par ce premier.

Sun-Ken Rock chapitre 1_1  Sun-Ken Rock chapitre 1_2  Sun-Ken Rock chapitre 1_2

Sun Ken Rock 2006 © BOICHI / Shônen Gahôsha / Doki-Doki

Et quel style graphique d’ailleurs ! C’est beau, c’est détaillé et expressif, et surtout très dynamique. Point très important vu que la majeur partie de cette histoire sera menée par les poings (et autre membres quand nécessaire). Les personnages aussi sont très poussés et possèdent tous leurs caractéristiques propres. On y trouvera tous son petit favoris qui en dira long sur soit-même (La pioche <3). On peut cependant reprocher à Boichi une certaine facilité dans le design de ses héroïnes qui ont toute une plastique de rêve et des traits moins recherchés.

Le pitch de base quand à lui est loin de révolutionner le genre au premier abord, un jeune désillusionné qui veux changer de vie et finit dans une toute autre voie, un groupe « d’amis », du recrutement de membres, etc… C’est presque du réchauffé mais le scénario est sauvé par l’introduction d’éléments plus concrets, humains et même philosophiques qui font leurs apparition. L’histoire se plante et ça promet !

Ce manga nous entraine dans son monde dès la première page. C’est très frais et ça va vite, très vite. En 10 pages nous voici projeté en Corée (pays natal de Boichi) où un nouveau pan de la vie de Ken va commencer, celui de parrain de la mafia ! Bon pas aussi vite quand même, mais on s’y attèle jusqu’à l’élément perturbateur de cette fin de volume où on se dit que finalement ce gentil petit manga possède peu être un côté plus sombre qu’on ne pourrait l’imaginer… naaaah je suis sur que le volume 2 est pour tout publique (ceci est faux, moins de 15 ans s’abstenir ^^)

Le tome se termine sur un extra de quelques page où le mangaka nous montre des aspects de son travail de tous les jours. C’est agréable de voir un tel investissement personnel de la part de l’auteur.

Pour ce qui est de la partie éditoriale, il y a peu à lui reprocher. La localisation est bien faite et la traduction convie parfaitement le ton du manga. Certains aspects du lettrage pourrait être un poil meilleur mais rien de gênant. Vous pouvez d’ailleurs lire le premier chapitre gratuitement sur le site de l’éditeur : Sun-Ken Rock chapitre 1

Sun-Ken Rock tome 1 collectorPetit bonus, il existe une édition collector de ce premier tome qui contient en plus couverture une alternative, 4 pages couleurs et une interview de l’auteur.

Voici le premier opus de la série emblématique de Boichi où nous suivons l'évolution de Ken parmi la pègre coréenne et les petits culs. Je parle bien sûr de Sun-Ken Rock ! Sun-Ken Rock et Boichi c'est tout d'abord un style graphique unique et très reconnaissable, alternant les scènes intenses et très détaillées avec celles d'humour léger en SD. C'est en effet une grande force du titre, et de ce premier tome en particulier où ce contraste est omniprésent. La situation dicte le style graphique qui est lui-même appuyé par ce premier.      Sun Ken Rock 2006 © BOICHI /…

De la tabasse et du fun !

Graphisme - 78%
Histoire - 70%
Mise en scène - 70%
Originalité - 64%
Edition - 80%
Dans son genre - 70%

72%

La classe !

Un premier tome convainquant et dynamique. L'action est grandiose et l'humour efficace bien que loin d'être fin. Un must pour les amateur de seinen pas trop sérieux.




A propos de Weaper

Weaper
Grand évangélisateur de Boichi

Laisser un commentaire

banner