Publicité


Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Spice and Wolf – Tome 11

Spice and Wolf – Tome 11

Spice and Wolf – Tome 11 Éditeur : Ototo
Titre original : Ôkami to Kôshinryô
Dessin : Keito KOUME
Scénario : Isuna HASEKURA
Traduction : Nicolas PUJOL
Prix : 7.99 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 21/05/2015

Alors que les négociations sur la capture du narval battent leur plein à Ghelbe, l’intervention inattendue de Reynolds bouleverse brusquement toute la donne…

Lawrence est dans une position particulièrement délicate puisqu’il se retrouve coincé entre deux négociants dans la vente du Narval, cette animal mythique qui fait de nombreux envieux. Que ce soit Eve ou Keeman, je me demande qui a le plus utilisé le marchand dans cette histoire.

L’aspect le plus intéressant de ce onzième volume des aventures de Lawrence et d’Holo reste la façon dont le héros retourne la situation alors que tout joue contre lui. Cette fois, il va réussir à le faire sans l’aide de la louve. En fait, on ne la voit même pas du tome. Elle se balade avec garçons qu’ils ont rencontré en arrivant à Ghelbe.

Le personnage clé de cet arc est assurément Eve. Roublarde, intelligente, manipulatrice… La jeune femme a su tirer son épingle d’un jeu aux règles flous. Elle brouille tellement les pistes qu’il faut s’y reprendre à deux fois pour comprendre si elle joue un double jeu ou pas.

En tout cas, c’est un autre personnage au fort potentiel qui risque d’être perdu avec le changement d’arc. C’est la dure loi de Spice & Wolf, les personnages secondaires peuvent être très attachants, ils ne survivent pas à l’avancée de l’histoire (mais à côté de ça, on se coltine le petit gamin qui n’a aucun intérêt…).

Allez quoi, je te reprends ton blé pour 3 euros !

Graphisme - 77%
Histoire - 60%
Mise en scène - 65%
Originalité - 66%
Edition - 72%
Dans son genre - 70%

68%

Cling

Ce onzième tome de Spice & Wolf est, comme d’habitude, très intelligemment mené. Quand tout semble désespéré, il y a une sorte de deus ex machina qui vient un peu sauver la situation même si, quand on regarde bien, il y a quelques indices qui l’annoncent. Quoi qu’il en soit, on se demande ou Keito KOUME et Isuna HASEKURA vont bien pouvoir nous emmener maintenant !




A propos de Ours256

Ours256

J’aime bien regarder des trucs chelous… et les langues aussi.

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]