Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Space Brothers – Tome 11

Publicité

SpaceBrothers11

Space Brothers – Tome 11

Space Brothers – Tome 11 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Uchû Kyôdai
Dessin : Chûya KOYAMA
Scénario : Chûya KOYAMA
Traduction : Sylvain CHOLLET
Prix : 8.05 €
Nombre de pages : 244
Date de parution : 17/06/2015

L’équipe de Mutta arrive dernière à l’épreuve de survie mais Nitta, en se confiant au jeune homme, a véritablement baissé sa garde et nos aspirants astronautes sortent plus soudés que jamais de cette expérience. Ils doivent immédiatement se concentrer sur la prochaine épreuve qui consiste à participer à une compétition de CanSat. Un étrange conseiller technique leur échoue, ivrogne et paresseux, celui-ci néglige son rôle d’aide et semble se moquer du sort du groupe…

En tant que gros lecteur de manga, chaque tome de Space Brothers est un petit moment de plaisir. Il me permet de prendre mon temps, de flâner et… d’avoir fini en moins de 30 minutes ! C’est horrible. Le titre se lit vraiment trop vite et ce, même s’il est blindé de bonnes idées et de rebondissements…

Dans ce onzième volume de la série de Chûya KOYAMA, il y a deux choses à retenir. La première, c’est le début d’une nouvelle épreuve. Toujours divisés en plusieurs équipes, les astronautes vont devoir créer une sonde spatiale tenant dans une canette de soda. Plus que des talents physiques, ce sont les cervelles qui vont être mises à l’épreuve.

Pour le coup, Mutta va pouvoir briller puisque le bricolage, c’est un peu son dada. Cette épreuve permettra peut-être à l’équipe de remonter un peu la pente après être arrivée dernière lors de la survie dans le désert. Sachant que personne n’est ingénieur, il y a quand même une certaine difficulté à se lancer… C’est donc un peu de variété que l’auteur introduit sans peine et qui permet de changer un peu son style de narration.

Le deuxième élément clé, c’est le personnage de Pico. L’ingénieur déchu se retrouve d’office avec l’équipe de Mutta. Un petit peu alcoolique sur les bords, on se demande bien quel est l’intérêt de KOYAMA à l’intégrer à son roaster déjà bien fourni.

On ne le comprends que vers la fin de ce tome de Space Brothers, quand on commence à voir qui Pico est vraiment lors du flashback qui vient expliquer son passé ainsi que celui de Vince et Brian Jay. Les trois compères se sont fait une promesse en étant plus jeune et il est possible que Pico s’en veuille encore pour quelque chose dont il n’était pas vraiment responsable.

En tant que gros lecteur de manga, chaque tome de Space Brothers est un petit moment de plaisir. Il me permet de prendre mon temps, de flâner et… d’avoir fini en moins de 30 minutes ! C’est horrible. Le titre se lit vraiment trop vite et ce, même s’il est blindé de bonnes idées et de rebondissements… Dans ce onzième volume de la série de Chûya KOYAMA, il y a deux choses à retenir. La première, c’est le début d’une nouvelle épreuve. Toujours divisés en plusieurs équipes, les astronautes vont devoir créer une sonde spatiale tenant dans une canette de…

Canette Story

Graphisme - 68%
Histoire - 70%
Mise en scène - 72%
Originalité - 71%
Edition - 67%
Dans son genre - 85%

72%

(vide)

Un nouveau personnage et une épreuve plus axée sur la réflexion que sur l’action, c’est le programme du onzième tome de Space Brothers. Pour le reste, la recette fait des miracles. On apprécie toujours autant les personnages et leurs traits de caractères particuliers et on ne peut que déplorer un temps de lecture aussi court !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner