Publicité

Publicité

SixHalf5

Six Half – Tome 5

Six Half – Tome 5 Éditeur : Éditions Delcourt
Titre original : Six Half
Dessin : Ricaco IKETANI
Scénario : Ricaco IKETANI
Traduction : PBVT
Prix : 6.99 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 03/06/2015

Mode, amitié, famille et amour ne font pas bon ménage! Akio vient de faire une terrible révélation à Mizuki! Une fois ses secrets de famille dévoilés, le jeune homme se sent mieux. Mais tout cela ne risque-t-il pas d’avoir un impact sur sa vie intime? Pendant ce temps, Shiori commence à s’épanouir dans son nouveau métier, et son manager va lui faire une proposition étonnante. Face à un nouveau dilemme, comment va réagir l’adolescente ?

Ah… La belle amnésique… Shiori continue sa route sur le chemin de la reconstruction mais tout n’est pas facile. La famille ne comprend pas toujours certaines décisions…

L’élément clé de ce tome, c’est la décision de Shiori de faire passer sa carrière au niveau 2. Fini les petits shootings innocents qui servent pour de la publicité dans les magasines de mode. Son manager lui propose d’aller un peu plus loin en faisant des photos en bikini.

Non, ne criez pas tout de suite au scandale. Rien ne dit que la jeune blondinette suivra le chemin de l’héroïne de Nude puisque ça reste quand même assez « innocent » pour le moment (du moins, j’ai l’impression). Shiori ne se laisse pas marcher sur les pieds et refuse le « trop osé » pour rester dans une photo agréable, non vulgaire et surtout qui ne fait pas trop « dégradante ».

Cette situation va mettre en valeur le talent de Ricaco IKETANI dans la construction des personnages. Alors qu’on croyait Akio la soutiendrait, le grand frère va faire une crise, mélange de protectionisme et de jalousie. Alors que l’on apprend qu’il n’y a aucun lien entre lui et Shiori, il semblerait qu’IKETANI nous donne quelques indices sur les futurs développements de son histoire…

Six Half est une série qui fait du bien au shôjo en proposant une vision un peu plus adulte de la jeunesse. Aucun des personnages n’est parfait, chacun à ses forces et ses faiblesses que l’auteure exploite avec talent.

Ah… La belle amnésique… Shiori continue sa route sur le chemin de la reconstruction mais tout n’est pas facile. La famille ne comprend pas toujours certaines décisions… L’élément clé de ce tome, c’est la décision de Shiori de faire passer sa carrière au niveau 2. Fini les petits shootings innocents qui servent pour de la publicité dans les magasines de mode. Son manager lui propose d’aller un peu plus loin en faisant des photos en bikini. Non, ne criez pas tout de suite au scandale. Rien ne dit que la jeune blondinette suivra le chemin de l’héroïne de Nude puisque…

Rendez-vous en univers inconnu.

Graphisme - 77%
Histoire - 63%
Mise en scène - 73%
Originalité - 75%
Edition - 65%
Dans son genre - 79%

72%

Clic !

Graphiquement au top pour un titre estampillé shôjo, il n’y a vraiment rien à jeter dans le titre d’IKETANI. C’est beau, l’intrigue est bien menée,  les personnages sont complexes et réalistes et ce n’est pas ce cinquième tome qui va me faire mentir. 

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner