Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Seven Deadly Sins – Tome 9

Publicité

Seven Deadly Sins – Tome 9

Seven Deadly Sins – Tome 9 Éditeur : Ankama
Titre original : Nanatsu no Taizai
Dessin : Nakaba SUZUKI
Scénario : Nakaba SUZUKI
Traduction : Fédoua LAMODIERE
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 03/06/2015

Elizabeth a été enlevée ! Fou de rage, Meliodas s’élance aussitôt vers la capitale, accompagné de Ban et Gowther, avec la ferme intention de récupérer la princesse et la poignée de son épée. Au même moment, Arthur Pendragon, roi de Camelot, se présente aux portes de Liones pour demander une audience au roi…

*ATTENTION* SPOILERS NECESSAIRES *ATTENTION*

Alors que le huitième volume se concentrait sur l’arrivée de Gowther, le neuvième présente un problème autrement plus compliqué : Elizabeth a été enlevée et les chevaliers sacrés prévoient de l’utiliser pour libérer les démons.

Eh oui, c’était le véritable but de ceux qui ont chassé les Deadly Sins du service du roi. Pour eux, la paix n’était qu’un vecteur de faiblesse. Les gens étant devenus plus mous, ils se sont dit que ça serait une bonne idée de les faire réagir en faisant ressurgir les démons du passé. Pour cela, il leur fallait l’épée de Meliodas ainsi qu’Elizabeth.

C’est donc une véritable course contre la montre qui s’amorce et le seul qui ne semble pas être pressé, c’est Nakaba SUZUKI. Il met une vitesse folle dans son récit (ça avait déjà commencé par la projection de Meliodas, Ban et Gowther par Diane) mais il montre l’urgence avec sa technique traditionnelle : la multiplication des cases. Il y en a plus que jamais… ENTRE les combats.

Une fois qu’un affrontement démarre, le rythme se ralentit et il prend le temps (et le soin) de bien détailler chaque bataille. Pourquoi ? Tout simplement pour faire comprendre au lecteur que les choses ne sont pas si simples dans le monde de Seven Deadly Sins.

Il n’y a pas vraiment de personnages qui soit tout noir ou tout blanc. Les situations les font changer (de camp) mais permettent aussi de leur faire prendre conscience de leur pouvoir. Surveillez bien le combat dans lequel interviennent Diane et Howzer, il vous réservera quelques surprises.

*ATTENTION* SPOILERS NECESSAIRES *ATTENTION* Alors que le huitième volume se concentrait sur l’arrivée de Gowther, le neuvième présente un problème autrement plus compliqué : Elizabeth a été enlevée et les chevaliers sacrés prévoient de l’utiliser pour libérer les démons. Eh oui, c’était le véritable but de ceux qui ont chassé les Deadly Sins du service du roi. Pour eux, la paix n’était qu’un vecteur de faiblesse. Les gens étant devenus plus mous, ils se sont dit que ça serait une bonne idée de les faire réagir en faisant ressurgir les démons du passé. Pour cela, il leur fallait l’épée de…

Petite tempête à la capitale

Graphisme - 82%
Histoire - 67%
Mise en scène - 75%
Originalité - 50%
Edition - 70%
Dans son genre - 85%

72%

Slash

Après un huitième tome relativement calme, l’action bat son plein dans ce neuvième tome. Les explosions se succèdent mais ne se ressemblent pas dans un titre mise en scène avec minutie et talent. Mon petit doigt me dit que Nakaba SUZUKI n’a pas fini de nous faire plaisir avec ses personnages qui s’avèrent de plus en plus étonnants et donc de moins en moins classiques. 

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner