Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Seven Deadly Sins – Tome 10

Publicité

Seven DeadlySins 10

Seven Deadly Sins – Tome 10

Seven Deadly Sins – Tome 10 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Nanatsu no Taizai
Dessin : Nakaba SUZUKI
Scénario : Nakaba SUZUKI
Traduction : Fédoua LAMODIERE
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 26/08/2015

Diane et Gowther ont été grièvement blessés pendant leur combat contre Dreyfus et Helbram. Guila et Howzer tentent de les protéger mais en vain. Alors que tout espoir semble perdu, King s’interpose et un terrible affrontement débute entre le roi des fées et Helbram ! King va-t-il enfin déployer sa véritable force ? Quel lourd passé cache-t-il ? Quant au roi Arthur, il a fort à faire face à Hendrickson…

Dans Seven Deadly Sins, Helbram n’est clairement pas un ennemi classique. Déjà bien en jambes dans le tome neuf, ce dernier, sous ses couverts de vieillard, montre une puissance bien supérieure à ce qu’on peut attendre d’un personnage du genre. Sans l’intervention de King, nos héros auraient d’ailleurs eu bien du mal à s’en sortir tant ils se sont fait dominer par celui qu’on aurait pu imaginer être un sage.

Les deux personnages ont un passé commun et l’âge ne joue pas énormément dans un combat de fées. Effet dramatique oblige, les « retrouvailles » entre deux anciens amis font des étincelles. Violence, explosions, acharnement… Il y en aura pour tous les goûts mais surtout pour les fans de King.

Ce dernier va avoir besoin d’utiliser tout le pouvoir de sa relique pour pouvoir rivaliser contre un Helbram qui s’est fait une deuxième jeunesse. S’il peut sortir autant d’énergie, c’est surtout grâce à Diane. La géante, en difficulté, aux portes de la mort même, sera source de volonté pour King qui ne supporte plus de voir l’un ou l’une de ses proches mourir devant lui.

Combat titanesque oblige, il n’y a plus beaucoup de place pour le reste et le sauvetage d’Elizabeth n’avance pas des masses. En fait, on ne la voit que quelques cases dans ce dixième tome et Nakaba SUZUKI se fait assez avare en informations même si on se doute que les anciens ennemis passés du côté des alliés vont pouvoir renseigner nos héros sur les desseins des chevaliers sacrés.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Dans Seven Deadly Sins, Helbram n’est clairement pas un ennemi classique. Déjà bien en jambes dans le tome neuf, ce dernier, sous ses couverts de vieillard, montre une puissance bien supérieure à ce qu’on peut attendre d’un personnage du genre. Sans l’intervention de King, nos héros auraient d’ailleurs eu bien du mal à s’en sortir tant ils se sont fait dominer par celui qu'on aurait pu imaginer être un sage. Les deux personnages ont un passé commun et l’âge ne joue pas énormément dans un combat de fées. Effet dramatique oblige, les « retrouvailles » entre deux anciens amis font des étincelles. Violence,…

Combat de lilliputiens...

Graphisme - 82%
Histoire - 61%
Mise en scène - 73%
Originalité - 50%
Edition - 70%
Dans son genre - 77%

69%

Clochette

Un peu de parlotte et beaucoup de baston, c’est ce que vous trouverez au programme de ce nouvel opus des aventures de Meliodas (qu’on ne voit pas beaucoup) et de sa bande. C’est toujours aussi beau, dynamique et le sens de la découpe de l’auteur fait des miracles comme jamais. 

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner