Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Sayonara Football – Tome 1

Publicité

Sayonara Football 1

Sayonara Football – Tome 1

Sayonara Football – Tome 1 Éditeur : Ki-oon
Titre original : Sayonara Football
Dessin : Naoshi ARAKAWA
Scénario : Naoshi ARAKAWA
Traduction : Thibaud DESBIEF
Prix : 6.6 €
Nombre de pages : 208
Date de parution : 09/06/2016
Nozomi a le foot dans la peau depuis qu’elle est toute petite. Elle dribble, passe et marque avec une agilité sans pareille ! À 14 ans, elle ne rêve que d’une chose : intégrer la sélection officielle de son collège. Le seul problème, c’est qu’elle fait partie d’une équipe… masculine ! Malgré ses exploits à l’entraînement, son coach ne veut rien entendre. Pour lui, la différence de force physique est une barrière insurmontable en match réel.
La jeune fille est bien décidée à lui prouver le contraire. Elle est d’autant plus motivée que l’équipe adverse a pour capitaine Yasuaki, le garçon à qui elle a tout appris étant enfant. Mais aujourd’hui, il se permet non seulement de la dépasser d’une bonne tête, mais aussi de prétendre la surpasser sur le terrain !
Maître contre disciple, technique contre physique… Que la bataille commence !

Naoshi ARAKAWA, le mangaka que l’on a découvert avec le superbe Your Lie in April, revient chez Ki-oon avec Sayonara Football, shônen manga en deux tomes réalisé juste avant son œuvre maîtresse.

Sayonara Football

Le titre fut pré-publié entre 2009 et 2010 dans le Magazine E-no de Kôdansha, et s’intéresse à l’une des marottes de l’auteur : le football, en l’occurrence le football féminin avec une héroïne fondue de ballon rond depuis l’enfance qui tente de se faire une place dans l’équipe (masculine) de son collège.

Comme souvent chez ARAKAWA, le pitch ne va pas très loin mais sa science des rapports humains et ses personnages amoureusement croqués donnent une saveur toute particulière à l’ensemble.
Comment ne pas fondre devant la détermination sans faille et les efforts démesurés de Nozomi, prisonnière de sa condition de femme qui souhaite plus que tout jouer dans la seule équipe de son collège, qui est une section masculine. Pourtant, le coach et ses partenaires la trouvent, bien que techniquement très au dessus, de trop faible constitution pour subir des matchs de garçons.
Attention, Sayonara Football n’est pas réellement un plaidoyer féministe, plutôt une belle ode à l’abnégation et au dépassement de soi.

ARAKAWA aime les personnages féminins forts, affirmés qui se donnent les moyens de réaliser leurs rêves. C’est un réel plaisir de les suivre, presque de les supporter dans les buts qu’elles se sont donné.
Nozomi n’y déroge pas, c’est l’archétype des filles de l’auteur : forte, un peu brutale, pleine de vie et passionnée, démesurément passionnée.

Sayonara Football
SAYONARA FOOTBALL © Naoshi Arakawa / Kodansha Ltd.

Le dessin de l’artiste est, comme à l’accoutumée, de plutôt bonne facture, bien que ses visages manquent encore souvent de maîtrise.
Pour le reste, le dynamisme de son trait et de son découpage sont exceptionnels. Les confrontations ballon au pied sont impressionnantes d’énergie tout en restant plutôt réalistes.

Le manga se terminera à son deuxième tome, qui sera proposé par Ki-oon début juillet, ne nous laissant pas attendre entre les deux volumes.

Ki-oon propose, comme à son habitude, une édition de très bonne facture bien que sans fioritures. Les noirs sont superbes de profondeur et respectent parfaitement le travail original de l’auteur.
Dans les bémols, le logo aurait peut-être mérité d’être un poil plus travaillé. On aura connu l’éditeur plus inspiré de ce côté là, mais on pinaille.

Drôle et dramatique en même temps, on est absorbé de la première à la dernière page à suivre Nozomi dans son combat pour se faire une place dans son équipe. Si vous avez aimé Your Lie in April, nulle doute que vous aimerez aussi Sayonara Football. Passionnant et inspiré de bout en bout, il reste un must-have dans son genre.

Naoshi ARAKAWA, le mangaka que l'on a découvert avec le superbe Your Lie in April, revient chez Ki-oon avec Sayonara Football, shônen manga en deux tomes réalisé juste avant son œuvre maîtresse. Le titre fut pré-publié entre 2009 et 2010 dans le Magazine E-no de Kôdansha, et s'intéresse à l'une des marottes de l'auteur : le football, en l’occurrence le football féminin avec une héroïne fondue de ballon rond depuis l'enfance qui tente de se faire une place dans l'équipe (masculine) de son collège. Comme souvent chez ARAKAWA, le pitch ne va pas très loin mais sa science des rapports humains et…

"La Cantona de Fuji-Daiichi !"

Graphisme - 69%
Histoire - 75%
Mise en scène - 81%
Originalité - 76%
Edition - 77%
Dans son genre - 82%

77%

Ballon

On est absorbé de la première à la dernière page à suivre Nozomi dans son combat pour se faire une place dans son équipe. Si vous avez aimé Your Lie in April, nulle doute que vous aimerez aussi Sayonara Football. Passionnant et inspiré de bout en bout, il reste un must-have dans son genre !




A propos de Kubo

Kubo
Enfant de la « génération Club Dorothée », c'est un gros lecteur de mangas shônen, particulièrement ceux issus du Weekly Shônen Jump et des publications Shueisha en général, mais l’âge aidant ses lectures s’orientent de plus en plus vers les seinen.

Laisser un commentaire

banner