Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Revenge Classroom – Tome 5

Dossier Boichi

Publicité

Revenge Classroom - Tome 5

Revenge Classroom – Tome 5

Revenge Classroom – Tome 5 Éditeur : Doki-Doki
Titre original : Fukushû kyôshitsu
Dessin : Ryû KANAME
Scénario : Karasu YAMAZAKI
Traduction : Jean-Benoît SILVESTRE
Prix : 7.5 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 06/04/2016

« J’aurais préféré que tu ne viennes jamais au monde… » Les paroles cruelles du père d’Ayana ont profondément blessé la jeune fille, qui décide de s’enfuir de chez elle. De son côté, Kitaura Ryo est toujours à la recherche de Tokiwa Ren, qui a fait du mal à Ayana. Inquiets pour leur ami, Tsujimura Kentaro et Abe Yuki essaient de le retrouver avant la police. Au hasard de ses recherches, Yuki aperçoit Ayana dans la rue : elle tient un couteau à la main…

Chroniques des tomes précédents : Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4

Ils ne sont plus que 10 et il n’en restera qu’un ; du moins… seulement si Ayana parvient à tous les tuer. Vous avez bien lu, elle veut «les tuer». Au diable les remords ! Dans ce cinquième tome, Ayana n’a dorénavant plus la «main légère» sur ses victimes et réalise, pour la première fois, une tentative de meurtre.

Après avoir fui de chez elle suite aux paroles de son père, Ayana erre dans les rues, gardant en mémoire son unique objectif: la vengeance. Sur sa route, elle s’aperçoit de la filature de Yuki et décide, sans surprise, de le capturer.
Elle entraîne par la même occasion Rino, la présidente du club de football, pour laquelle Yuki a le béguin. Cette dernière, qui, jusque-là, se situait sur liste d’attente, voit son tour enfin arriver.
Le meurtre ? Ce n’est plus un problème pour notre protagoniste et, cette fois-ci, Yuki et Rino vont en faire les frais.

Pendant ce temps, l’enquête progresse du côté des autorités. Ayana devient suspect numéro un dans l’affaire des crimes de collégiens et une patrouille est déployée à sa recherche. Sans-abri et sans amis (notez que Ai a momentanément disparu de la circulation), on se demande ce que l’avenir peut bien réserver à notre personnage principal.

Concernant l’édition, Doki-Doki nous offre un ouvrage à la fois souple et rigide, tout en respectant un format et une épaisseur pratique et agréable. S’ajoutent à cela des notes de bas de pages, toujours utiles à la compréhension de certains termes japonais qui ont été conservés.

Pas de surprise dans ce nouveau tome, le mystère plane toujours autour des trois personnages Miho, Ren et Mari.
Qui sont les alliés ? Qui sont les ennemis ? Pour l’instant, aucune réponse de la part de l’auteur, il nous faudra attendre les prochains tomes pour résoudre ce mystère. En attendant, on peut constater une légère évolution chez Ayana, dont la mentalité progresse vers un aspect beaucoup plus sinistre. Désormais, aucun retour en arrière n’est possible…

That's the sound of da police!

Graphisme - 70%
Histoire - 55%
Mise en scène - 67%
Originalité - 50%
Edition - 68%
Dans son genre - 62%

62%

Woop-woop!

Dans ce cinquième tome, les actes criminels évoluent en même temps que le personnage principal. Pourtant, la lassitude se fait sentir car on retrouve une nouvelle fois des scènes morbides mais qui restent moins choquantes et surprenantes qu'auparavant. Malgré tout, le suspense est bien entretenu grâce aux cartes maîtresses des auteurs : le duo Miho/Ren ainsi que la police.




A propos de Sonia

Sonia
J'aime les mangas, les japonais, la culture japonaise... Oh! J'aime aussi la culture japonaise et les mang- Ah! Déjà dit. Les animes aussi alors... euh... voilà.

Laisser un commentaire

banner