Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Revenge Classroom – Tome 3

Publicité

Revenge Classroom – Tome 3

Revenge Classroom – Tome 3 Éditeur : Doki-Doki
Titre original : Fukushû kyôshitsu
Dessin : Ryû KANAME
Scénario : Karasu YAMAZAKI
Traduction : Jean-Benoît SILVESTRE
Prix : 7.5 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 01/07/2015

Daisuke devait mourir, un point c’est tout… Fujisawa Ayana, Nomura Ai et Yoshinaga Shota se sont vengés de Kawamoto Daisuke d’une manière particulièrement cruelle dans un terrain vague. Mais le lendemain, ils apprennent la mort de leur victime… Bouleversé par ce dénouement imprévu, Shota doit prendre une décision : va-t-il rester fidèle à Ayana et à son plan ? Les élèves de troisième 3 sont bientôt séparés et se retrouvent dans des collèges différents. Ayana choisit alors une nouvelle cible pour se venger…

Ayana continue son petit massacre avec ses nouveaux compagnons de tuerie, Ai et Shota. Elle a ainsi pu se venger de Daisuke sans le tuer mais en lui infligeant une douleur particulièrement violente. Malheureusement pour la jeune fille, sa vengeance va être un peu perturbée quand les adultes vont décider de séparer les élèves de sa classe en les envoyant dans des lycées différents…

Le « combat » d’Ayana devient un peu plus complexe tandis que ceux qu’elle veut liquider s’éloigne peu à peu d’elle. De plus, Shota reste très instable et apparaît comme quelqu’un qui peut tout faire capoter à n’importe quel moment, et ce, même si Ayana a un argument de poids pour le garder dans son camp.

Il y a donc un peu moins de sang dans ce troisième volume qui commence à poser un problème certain pour la jeune fille qui continue à subir de nombreuses brimades de certaines de ses « camarades » de classe particulièrement violentes et sans-gêne.

Cependant, le plan ne change pas et Ayana est bien décidée à exterminer tout le monde sans faire de vagues. Cette volonté de fer force le respect quand on voit ce qu’elle prend dans la tête (littéralement) et on ne peut que souhaiter que ses détracteurs morflent autant qu’elle.

Ayana continue son petit massacre avec ses nouveaux compagnons de tuerie, Ai et Shota. Elle a ainsi pu se venger de Daisuke sans le tuer mais en lui infligeant une douleur particulièrement violente. Malheureusement pour la jeune fille, sa vengeance va être un peu perturbée quand les adultes vont décider de séparer les élèves de sa classe en les envoyant dans des lycées différents… Le « combat » d’Ayana devient un peu plus complexe tandis que ceux qu’elle veut liquider s’éloigne peu à peu d’elle. De plus, Shota reste très instable et apparaît comme quelqu’un qui peut tout faire capoter à n’importe…

Toi la moche, je vais te découper !

Graphisme - 66%
Histoire - 61%
Mise en scène - 59%
Originalité - 51%
Edition - 70%
Dans son genre - 63%

62%

Argl !

Ce troisième tome est moins violent que les deux précédents mais prépare le lecteur à une suite un peu différente. Ayana va devoir "travailler" sur plusieurs terrains après la séparation de sa classe. Les auteurs veulent ainsi casser la routine d'un manga de "vengeance" et c'est loin d'être une mauvaise idée.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner