Publicité


ReLIFE – Tome 3

ReLIFE – Tome 3 Éditeur : Ki-oon
Titre original : ReLIFE
Dessin : YAYOISO
Scénario : YAYOISO
Traduction : Julia BRUN
Prix : 9.65 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 08/12/2016
Devant les notes désastreuses d’Arata, Kazuomi lui propose de l’aider à réviser pour les rattrapages… An se joint à eux, et la petite bande commence à se lier d’amitié, même si les résultats scolaires de notre cobaye sont toujours au plus bas !

Chizuru se débrouille beaucoup moins bien : convaincue que Rena l’apprécie, elle ne se rend pas compte qu’elle excite au contraire la jalousie de sa camarade. Lorsque celle-ci vole son sac sur un coup de tête, Arata la prend en flagrant délit et tombe avec elle dans les escaliers ! À son réveil, il décide de tout dire à Chizuru…

Chroniques des tomes précédents de ReLIFE : Tome 1, Tome 2

Petit rappel : à la fin du tome 2, Rena, qui s’était laissée emporter par la jalousie qu’elle éprouve envers Chizuru, avait voulu subtiliser le sac de cette dernière dans le but de lui jouer un tour. Dans sa fuite, elle avait croisé Arata, qui avait tenté de la retenir, provoquant leur chute à tous les deux dans les escaliers.

À leur réveil à l’infirmerie, scène sur laquelle s’ouvre ce tome 3, Arata met Rena face à ses responsabilités et ne peut s’empêcher de laisser l’adulte qu’il est (à l’intérieur) faire un sermon à la jeune fille, sermon qui finira par porter ses fruits, puisque, ajouté au franc-parler de Chizuru, il entraînera une confrontation entre les deux lycéennes.

Cependant, le petit discours d’Arata n’est pas juste un prétexte pour inciter les deux jeunes filles à s’expliquer. Grâce à un flashback évoquant les souvenirs d’Arata, on découvre en même temps les circonstances qui avaient poussé celui-ci à démissionner de son premier emploi, élément sur lequel l’auteur avait entretenu le mystère jusque-là.

De son côté, Ryou Yoake, toujours dissimulé derrière son sourire innocent, continue de surveiller l’évolution du “sujet n°2 de l’expérience ReLIFE, Arata Kaizaki”, bien décidé à ce que ce deuxième “cobaye” dont il a la charge ne reproduise pas l’échec du premier, à propos duquel nous ignorons encore tout.

Arata semble pourtant bien s’intégrer parmi les lycéens, et doit même parfois freiner ses élans un peu trop protecteurs qui, d’une part, pourraient rendre son comportement suspect et, d’autre part, risquent d’empêcher les jeunes de se faire leur propre expérience, puisque la prévenance d’Arata leur éviterait de faire face aux problèmes inhérents à l’adolescence, période à laquelle le rapport aux autres est encore, la plupart du temps, en phase de développement.

Ce tome 3 représente donc une certaine évolution dans l’intrigue, puisqu’il apporte quelques réponses et un revirement dans la relation entre Rena et Chizuru, qui, ayant levé les malentendus qui s’étaient dressés entre elles, peuvent repartir sur de meilleures bases.
Il donne également un nouveau rebondissement à l’histoire : en effet, des sentiments autres qu’amicaux semblent naître entre Arata et Chizuru, ce qui pourrait s’avérer problématique, compte tenu de l’âge réel d’Arata mais la plus grosse “surprise” sera due à une révélation en fin du tome sur le personnage de An, dont les mauvaises notes rivalisent avec celles d’Arata.
Reste à savoir comment YAYOISO choisira de gérer ces nouveaux éléments…

Si l’humour est toujours présent dans ce tome (mention spéciale pour Chizuru qui recherche sur internet “coeur qui fait bobom” pour décrypter son émoi), les sujets évoqués (comme l’ancien boulot d’Arata ou la dispute entre Chizuru et Rena) lui donnent tout de même un ton légèrement plus sérieux que le second.
Le dessin est très plaisant, et sa qualité est rehaussée par la mise en page dynamique et par les couleurs (particularité de cette série) qui s’adaptent bien aux différents tons du récit.

Du côté de l’édition, Ki-oon relève le défi de la publication 100% couleur haut la main, grâce à un papier adapté (assez épais) ainsi qu’à une excellente qualité d’impression.
Belle réussite également au niveau des couvertures qui, mises les unes à-côté des autres, forment une sorte de bannière avec tous les personnages (on vous met au passage l’aperçu du tome 4 qui sortira le 9 mars prochain : c’est cadeau !)

Haut en couleurs

Graphisme - 69%
Histoire - 65%
Mise en scène - 70%
Originalité - 59%
Edition - 85%
Dans son genre - 67%

69%

Leçons

Ce tome 3, qui clôt certains sujets pour en aborder d'autres, marque un tournant dans l'histoire et nous apporte quelques réponses sur le passé d'Arata Kaizaki. Le ton est moins léger quand dans les tomes précédents, mais la lecture n'en reste pas moins agréable, notamment grâce aux couleurs qui mettent le dessin assez simple bien en valeur.




Acheter sur Amazon

A propos de Neko

J’ai des goûts très éclectiques, avec une préférence pour les trucs de garçons, parce que je suis une fille… Et sinon, j’aime les chats.

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]