Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Red Eyes Sword – Tome 5

Publicité

red-eyes-sword-5-kurokawa

Red Eyes Sword – Tome 5

Red Eyes Sword – Tome 5 Éditeur : Kurokawa
Titre original : Akame ga kill
Dessin : Tetsuya TASHIRO
Scénario : TAKAHIRO
Traduction : Frédéric MALET
Prix : 7.65 €
Nombre de pages : 208
Date de parution : 11/06/2015

Le docteur Stylish attaque le repaire du Night Raid et va mettre Tatsumi et ses compagnons en difficulté. Bien évidemment, ces derniers ne se laisseront pas faire et de violents combats vont éclater. De nouveaux personnages vont également entrer en scène et la tension va encore monter d’un cran !

S’il y a une chose que TAKAHIRO, le scénariste, fait bien, ce sont les personnages. Dans ce cinquième volume, celui qui est à l’honneur, c’est le Dr Stylish.

Le savant possède une personnalité propre et ne fait pas vraiment « méchant de seconde zone ». Ses sous-fifres sont complètement nuls et stéréotypés mais lui dégage quelque chose. Son côté gay ressort plus que le reste et en fait un personnage vraiment particulier et on en vient même à se questionner sur sa loyauté envers Esdeath. On sent qu’il ne lui fait pas trop confiance de part sa nature de femme. La preuve, il ne lui dit rien sur l’attaque du QG du Night Raid.

La phase d’attaque dure un peu trop longtemps pour être qualifié comme très bonne. Les auteurs passent un peu trop de temps sur les sous-fifres de sorte à mettre en valeur chaque personnage du Night Raid. Alors oui, on a quelque chose de plutôt diversifié et sympathique à voir mais le rythme n’est pas aussi nerveux, pas aussi bien maîtrisé que dans les tomes précédents. Les nouveaux alliés arrivent pile au bon moment pour aider le groupe mais on n’a pas vraiment le temps de bien les découvrir et de voir ce qu’ils valent vraiment, ça sera pour la prochaine fois !

Après, il faut avouer que c’est toujours aussi beau. Les ennemis valsent de partout, les situations s’enchaînent… Le format légèrement plus grand choisi pour l’édition fait honneur aux doubles pages qui s’étalent superbement (et dans tout leur détail). Concrètement, je ne fais que pinailler !

Le problème de Red Eyes Sword, c’est que je n’arrive pas à m’enlever le tome 2 de la tête. La fin était tellement frappante, tellement inattendue que le volume est à classe dans les meilleures lectures du genre de ces dernières années.

S’il y a une chose que TAKAHIRO, le scénariste, fait bien, ce sont les personnages. Dans ce cinquième volume, celui qui est à l’honneur, c’est le Dr Stylish. Le savant possède une personnalité propre et ne fait pas vraiment « méchant de seconde zone ». Ses sous-fifres sont complètement nuls et stéréotypés mais lui dégage quelque chose. Son côté gay ressort plus que le reste et en fait un personnage vraiment particulier et on en vient même à se questionner sur sa loyauté envers Esdeath. On sent qu’il ne lui fait pas trop confiance de part sa nature de femme. La preuve,…

Une coupe, des coupages.

Graphisme - 77%
Histoire - 51%
Mise en scène - 53%
Originalité - 57%
Edition - 71%
Dans son genre - 75%

64%

Stylish ?

Ce cinquième volume reste bon mais pas exceptionnel. Les nouveaux personnages viennent ajouter un peu de piment à un groupe réduit suite aux précédents combats, de quoi relancer un peu l’histoire dès le prochain tome.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner