Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Le Paradis des Chiens – Tome 3

Publicité

paradis-des-chiens-3-glenat

Le Paradis des Chiens – Tome 3

Le Paradis des Chiens – Tome 3 Éditeur : Glénat
Titre original : Aruhi Inu no Kuni Kara Tegami ga Kite
Dessin : Sayuri TATSUYAMA
Scénario : Yukoh MATSUI & Marco TANAKA
Traduction : Karine RUPP-STANKO
Prix : 6.9 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 22/04/2015

Comment ne pas céder à la tristesse et aux regrets lorsque l’on perd l’animal qui a accompagné nos premiers pas dans la vie ? Ann, Kaoru et les autres ont tous perdu un chien dans des circonstances tragiques. Ils retrouveront pourtant le sourire de la manière la plus magique qui soit…

Comme tout kodomo qui se respecte, Le Paradis des chiens n’évolue pas d’un iota. Il nous propose quelque chose de très (trop ?) similaire aux volumes précédents. On découvre donc, à chaque histoire, un nouveau chien qui va passer l’arme à gauche. C’est horrible mais c’est comme ça, le concept de la série en dépend… Une lettre arrivera pour rassurer l’ancien propriétaire, un enfant qui aura du mal à se faire à la disparition de son bien aimé animal de compagnie.

Que dire que je n’ai pas déjà dit ? Eh bien… Malgré les volumes, on ne s’y fait toujours pas. Pour ma part, je trouve toujours ça aussi horrible et voir des chiens mourir les uns après les autres, c’est dur quand on les aime autant que moi. Cependant, l’auteure traite ça avec une certaine douceur qui vient très souvent atténuer le choc de la disparition du chien, animal qu’elle dessine toujours aussi joliment, les décors et autres personnages restant très pauvres, kodomo oblige.

Avec une formule répétitive dont les enfants sont souvent friands, le troisième tome du Paradis des chiens suit les traces de ses prédécesseurs et continue sa mission de catharsis.

Comme tout kodomo qui se respecte, Le Paradis des chiens n'évolue pas d'un iota. Il nous propose quelque chose de très (trop ?) similaire aux volumes précédents. On découvre donc, à chaque histoire, un nouveau chien qui va passer l'arme à gauche. C'est horrible mais c'est comme ça, le concept de la série en dépend… Une lettre arrivera pour rassurer l'ancien propriétaire, un enfant qui aura du mal à se faire à la disparition de son bien aimé animal de compagnie. Que dire que je n'ai pas déjà dit ? Eh bien… Malgré les volumes, on ne s'y fait toujours pas. Pour ma part, je trouve…

Il y a même des facteurs au paradis des chiens !

Graphisme - 42%
Histoire - 41%
Mise en scène - 36%
Originalité - 48%
Edition - 55%
Dans son genre - 77%

50%

Woof (x3)

Un kodomo gentillet mais pas exceptionnel avec des histoires sympathiques et un pouvoir de catharsis étonnant. Je suis pas sûr que l'auteure réussisse à dessiner sans pleurer !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner