Publicité


One Piece 79

One Piece – Tome 79

One Piece – Tome 79 Éditeur : Ankama
Titre original : One Piece
Dessin : Eiichiro ODA
Scénario : Eiichiro ODA
Traduction : Djamel RABAHI & Julien FAVEREAU
Prix : 6.9 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 06/07/2016

“C’est moi qui vais t’apprendre à te dresser contre moi !!” C’est sur ces quelques mots que Luffy se lance à corps perdu dans un duel à mort contre Doflamingo. Après une longue et horrible tragédie, le royaume de Dressrosa sera-t-il bientôt délivré ?! Le dénouement final approche à grands pas ! Les aventures de Luffy à la poursuite du One Piece continuent !!

Chroniques de tomes précédents : Tome 77, Tome 78

On avait laissé Luffy en plein combat contre Doflamingo alors qu’il utilisait son tout dernier atout, le gear 4 et c’est ainsi qu’on le retrouve, en train d’en découdre avec un ennemi particulièrement coriace.

Inutile de revenir sur le combat en lui-même. ODA l’a fait durer (peut-être inutilement) assez longtemps pour que tout le monde souhaite voir la face du capitaine corsaire ensanglantée. En tout cas, dans sa construction, cet affrontement final ressemble un peu à celui contre Lucci. Le power-up de Luffy à l’époque n’avait pas vraiment suffi pour venir à bout de l’homme léopard ; il avait du passer par une technique bien particulière.

Ici, c’est un peu la même idée puisque Luffy en gear 4, même s’il montre plus ou moins sa supériorité face à Doflamingo, ne semble pas invincible pour autant et l’adversaire parvient à répliquer. De plus, il s’avère que c’est une technique limitée dans le temps, chose qui permet plusieurs changements dans la dynamique du combat comme dans le duel contre… Lucci (oui, vous aviez deviné).

Cerise sur le gâteau, ce sont des encouragements qui vont lui permettre de se dépasser et de sortir sa technique « finale ». Alors que ce rôle était dédié à Usopp/Pipo lors des dernières pages de la bataille contre le CP9, ODA va ici utiliser toute la population de Dressrosa ainsi que tous les gladiateurs du Colisée qui ont marqué Luffy.

Dans un chapitre « course contre la montre » (du genre de celui d’Alabasta) complètement épique, il utilise l’annonceur/commentateur du Colisée pour faire monter la pression et « pousser » le retour de Luffy dans un élan de folie du public qui fait totalement le jeu de l’ambianceur.
Certains crieront au chapitre de remplissage quand d’autres y verront une mise en scène audacieuse qui donne un charme fou au combat et au récit de l’auteur. En tout cas, il permet de voir aussi que Luffy, en tant que personnage, a pris énormément de crédit. Ce n’est plus uniquement son équipage qui compte sur lui mais des dizaines et des dizaines de gens qu’il touche partout où il passe.

Impossible de ne pas évoquer l’attaque finale, dantesque dans les deux cas mais au nom bien plus évocateur dans ce tome 79, preuve qu’ODA évolue lui aussi. Le « King Kong Gun » possède ce petit quelque chose qui fait qu’on sent tout de suite que ce n’est pas de la rigolade, que le coup va être sérieux, violent, plus puissant qu’aucun autre ; en un mot… sauvage.

Un petit mot sur l’édition pour finir.
On vous avait déjà parlé des bulles coupées sur certaines pages du tome 78 et c’est plus ou moins la même chose dans le 79. Glénat ne semble toujours pas avoir quelqu’un au « contrôle qualité » de ses ouvrages puisque le défaut persiste. Il n’est pas à exclure que ce ne soit qu’un défaut de notre ouvrage mais la position des coupures nous poussent à penser que non, malheureusement…
Pour le reste, on tend de plus en plus vers une traduction unifiée et efficace. Alors qu’on sentait souvent deux voix dans les volumes précédents (d’où le problème de fluidité), il semblerait que les deux traducteurs parviennent enfin à s’entendre sur le ton et le style à donner à leurs textes.

And the winner is...

Graphisme - 82%
Histoire - 62%
Mise en scène - 85%
Originalité - 55%
Edition - 70%
Dans son genre - 83%

73%

Animal

Ce 79e opus de One Piece brille par non pas par son originalité mais par sa mise en scène tout simplement superbe. Le "retour" de Luffy par le commentateur du Colisée donne un rythme assez génial à un combat final que l'on attendait depuis de longues années.




A propos de Ours256

Ours256

J’aime bien regarder des trucs chelous… et les langues aussi.

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]