Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Mimic Royal Princess – Tome 3

Publicité

MimicRoyalPrincess3

Mimic Royal Princess – Tome 3

Mimic Royal Princess – Tome 3 Éditeur : Doki-Doki
Titre original : Shônen ôjo
Dessin : Utako YUKIHIRO
Scénario : Utako YUKIHIRO
Traduction : Olivier HUET
Prix : 7.5 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 13/05/2015

Deux ans ont passé depuis la tragédie. Albert, un jeune adolescent prend la résolution de continuer à incarner la princesse Alexia après l’assassinat de celle-ci. Mais la réalité le rattrape et le confronte à l’une des plus importantes obligation d’une princesse : se fiancer. Il va être amené à devoir choisir l’un des prétendants d’un pays voisin pour lui donner plus tard un enfant… Pendant ce temps-là dans le royaume, la tension monte… un vent de révolte se lèverait-il contre le régime en place ?

Après un premier tome intrigant, un deuxième riche en rebondissements, le troisième est… décevant.  On découvre la vie d’Al, toujours maquillé en princesse, sur un navire pirate. Dur dur de vivre dans un si petit espace tout en devant cacher sa masculinité.

Vous avez aimé l’originalité du début de l’histoire ? Manque de chance, dans ce troisième tome, on revient à quelque chose d’une banalité folle avec des situations prévisibles et très peu efficaces. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’auteure nous avait habitué à mieux. Les pirates  ne sont rien que des stéréotypes et même le petit flashback ne parvient pas à donner de l’épaisseur à Minette (oui oui, c’est son nom)…

Vous aviez aimé l’audace scénaristique du deuxième volume ? Encore une fois, c’est raté puisque la banalité dont on a parlé juste au dessus va venir « standardiser » un peu l’histoire qui ne va prendre absolument aucun risques dans son déroulement. Difficile de s’expliquer un tel revirement de situation. Peut-être que la série était prévue en peu de tomes et qu’elle s’est vue rallongée…

En fait, à la lecture, j’ai surtout eu l’impression que ce troisième tome de Mimic Royal Princess était là pour faire du remplissage, ni plus ni moins. Il n’y a pas vraiment de volonté de faire avancer l’histoire et tout ce qu’Utako YUKIHIRO fait, c’est présenter un peu la troupe de pirates et une de leurs membres en particulier.

Après un premier tome intrigant, un deuxième riche en rebondissements, le troisième est… décevant.  On découvre la vie d’Al, toujours maquillé en princesse, sur un navire pirate. Dur dur de vivre dans un si petit espace tout en devant cacher sa masculinité. Vous avez aimé l’originalité du début de l’histoire ? Manque de chance, dans ce troisième tome, on revient à quelque chose d’une banalité folle avec des situations prévisibles et très peu efficaces. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’auteure nous avait habitué à mieux. Les pirates  ne sont rien que des stéréotypes et même le petit flashback ne…

Pirate Princess

Graphisme - 68%
Histoire - 30%
Mise en scène - 37%
Originalité - 27%
Edition - 70%
Dans son genre - 33%

44%

A bord (dage?)

On dit souvent jamais deux sans trois mais Mimic Royal Princess vient un peu casser se dicton. Alors que les deux premiers volumes étaient plutôt bon, celui-ci est tout simplement mauvais, non pas par son graphisme (qui reste quand même super joli) mais par le traitement de l’histoire qui sombre dans les méandres du « banal ». 

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner