Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Le journal des chats de Junji Ito

Dossier Boichi

Publicité

Le journal des chats de Junji Ito

Le journal des chats de Junji Ito

Le journal des chats de Junji Ito Éditeur : Tonkam
Titre original : Itô Junji no neko nikki Yon & Mû
Dessin : Junji ITO
Scénario : Junji ITO
Traduction : Jacques LALLOZ
Prix : 15.5 €
Nombre de pages : 128
Date de parution : 21/10/2015

Histoire autobiographique de Junji ITO, l’auteur de Spirale et Tomié. Ce manga raconte l’histoire vraie mais exagérée de Yon et Mu les deux chats de Junji ITO. Yon, par exemple, est né avec une tête de mort sur le dos. Un jour, le chat, comprenant que cela effraie les gens, se met à redoubler de fourberie pour leur faire peur ! Sachant que sa cible favorite est. Junji ITO lui-même.

Rares sont les mangaka qui nous font partager leur quotidien à travers leurs œuvres. Quand ils le font, c’est très différent de ce qui se fait dans le manga qui nous intéresse ici. Junji ITO nous parle de sa vie privée à travers sa relation avec ses chats. Oui, encore un manga qui parle des fameux félidés mais ne vous y trompez pas, les petits compagnons du maître de l’horreur sont à des années lumière du petit Chi ou de Nekomura-san.

L’arrivée de deux félins dans la vie de Junji ITO va complètement chambouler le quotidien de l’auteur. Pour accentuer le côté banal, il décrira ses mésaventures via des scènes courtes . Bien entendu, ceux qui vivent avec des félins reconnaîtront immédiatement certaines situations dans leur propre vécu. Il faut noter que la plupart d’entre elles concerne le caca. ITO va également se rendre compte que ces être maléfiques (l’un d’eux a même une tête de mort sur son pelage blanc et noir) n’ont d’yeux que pour sa femme. Les petits amours sont vraiment adorables… avec elle. Cependant, quand lui se décide à faire ami-ami, c’est une toute autre histoire.

Il essayera donc de ruser à coup de friandises ou de jouets pour chats pour tenter de les amadouer, de bien vouloir dormir avec lui ; après tout il veut donner de l’amour lui aussi ! Bien entendu ce sera peine perdue…

Très court et dans un registre dans lequel on n’attendait pas ITO, Le journal des chats… est un bon moment à passer, mais peut-être plus pour les possesseurs d’animaux à poils. L’intérêt de ce genre de manga vient de l’effet que l’on pourrait appeler « C’est trop ça ! ». Il raconte l’histoire d’un homme qui n’y connaît rien aux chats et qui va tout faire pour se faire accepter par ces créatures démoniaques.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le maître de l’horreur maîtrise plutôt bien l’humour. Le décalage avec son dessin, plutôt macabro-horrifique, met en relief les angoisses de Junji ITO vis-à-vis des chats. Angoisses qui seront toujours désamorcées par une chute grotesque dont il est à chaque fois la cible. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a un gros sens de l’autodérision.

L’édition est de bonne facture avec une couverture rigide (et un effet plutôt intéressant sur le relief du texte), un format assez grand (le même que pour les précédente sorties de cet auteur) et des pages centrales en couleur avec des photos personnelles de Junji ITO où l’on peut admirer les deux (vrais) chats Yon et Mû. Le seul petit reproche serait le logo de la couverture qui est assez peu inspiré d’un point de vue graphique…

Rares sont les mangaka qui nous font partager leur quotidien à travers leurs œuvres. Quand ils le font, c'est très différent de ce qui se fait dans le manga qui nous intéresse ici. Junji ITO nous parle de sa vie privée à travers sa relation avec ses chats. Oui, encore un manga qui parle des fameux félidés mais ne vous y trompez pas, les petits compagnons du maître de l'horreur sont à des années lumière du petit Chi ou de Nekomura-san. L'arrivée de deux félins dans la vie de Junji ITO va complètement chambouler le quotidien de l'auteur. Pour accentuer le côté banal, il décrira ses mésaventures…

I CAN HAZ MANGA ??!!

Graphisme - 69%
Histoire - 65%
Mise en scène - 60%
Originalité - 55%
Edition - 80%
Dans son genre - 80%

68%

Coryza

Un ouvrage sympathique et assez drôle, à contre-courant de ce que fait d'ordinaire Junji ITO et il s'en explique d'ailleurs au début du manga. Il est cependant possible qu'il touche essentiellement les personnes côtoyant les chats car il leur rappellera leur vécu avec ces êtres venus de l'enfer...

A propos de Robot-M

Robot-M
Il a tellement été chamboulé lorsqu'il est tombé sur Akira un jour en médiathèque, qu'il a décidé d'y travailler. C'est aujourd'hui un médiathécaire herbivore spécialisé en jeux vidéo et dévoreur de mangas.

Laisser un commentaire

banner