Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / L’Attaque des titans – Tome 13

Publicité

L’Attaque des titans – Tome 13

L’Attaque des titans – Tome 13 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Shingeki no kyojin
Dessin : Hajime ISAYAMA
Scénario : Hajime ISAYAMA
Traduction : Sylvain CHOLLET
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 06/05/2015

L’intervention du Bataillon d’exploration a permis d’arracher Eren des griffes de Reiner et Bertolt, mais Ymir, elle, a décidé de changer de camp. Le tribut humain à payer pour cette mission de sauvetage est extrêmement lourd…

Après les révélations folles du douzième tome, il était difficile de faire beaucoup mieux en termes de sensationnel dans ce nouvel opus. Isayama en profite d’ailleurs pour calmer un peu le jeu et mettre en avant un personnage qu’il n’avait pas beaucoup développé auparavant : Historia.

Elle s’avère être un personnage clé dans l’univers de L’Attaque des titans, au même titre qu’Eren en fait puisque les forces des Brigades spéciales tentent d’enlever les deux jeunes gens. Les forces au service du gouvernement deviennent les véritables ennemis du bataillon d’exploration dans un conflit politique plus complexe qu’il n’y paraît. Chacun tente d’obtenir les pions qui l’aideront le mieux possible dans sa quête mais force est de constater que le pouvoir en présence a déjà une longueur d’avance.

Alors que le groupe de Levaï parvient à nouer un lien avec la compagnie Reeves, Erwin se met à questionner (dans le sens biblique du terme) le meurtrier d’un religieux qui en savait peut-être un peu trop… L’intrigue de l’Attaque des titans se complexifie et se densifie surtout. Une fois encore, les monstres ne sont pas le plus gros problèmes puisque les luttes intestines dont raffolent les humains prennent le dessus très rapidement. Il y a quelque chose de pourri qui dort dans la société des hommes dépeinte par Isayama et ce qui fait peur, c’est que les habitants de ce monde ont mis autant de temps à s’en rendre compte.

Quand on arrive à la fin de ce tome, on ne peut qu’apprécier la tournure que prend la série. Loin d’un simple manga de carnage, Hajime Isayama développe le monde qu’il a créé en créant une ambiance tendue avec un danger qui vient de partout. C’est une véritable petite révolution qui s’annonce dans les sociétés du mur, une qui pourrait tout changer.

Après les révélations folles du douzième tome, il était difficile de faire beaucoup mieux en termes de sensationnel dans ce nouvel opus. Isayama en profite d’ailleurs pour calmer un peu le jeu et mettre en avant un personnage qu’il n’avait pas beaucoup développé auparavant : Historia. Elle s’avère être un personnage clé dans l’univers de L’Attaque des titans, au même titre qu’Eren en fait puisque les forces des Brigades spéciales tentent d’enlever les deux jeunes gens. Les forces au service du gouvernement deviennent les véritables ennemis du bataillon d’exploration dans un conflit politique plus complexe qu’il n’y paraît. Chacun tente…

Puisque dans le cochon, tout est bon ; Dans l’humain, tout est bien !

Graphisme - 32%
Histoire - 82%
Mise en scène - 77%
Originalité - 58%
Edition - 50%
Dans son genre - 75%

62%

Crunch !

Un tome particulièrement intéressant dans la mesure où il introduit un nouveau niveau de complexité dans l'histoire. Le dessin s'améliore même si ça reste très bof. De toutes façons, c'est pas vraiment ce qu'on cherche en lisant l'Attaque des titans !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner