Publicité

Publicité

Innocent – Tome 3

Innocent – Tome 3 Éditeur : Éditions Delcourt
Titre original : Innocent
Dessin : Shin'ichi SAKAMOTO
Scénario : Shin'ichi SAKAMOTO
Traduction : Sylvain CHOLLET
Prix : 7.99 €
Nombre de pages : 224
Date de parution : 01/07/2015

Pour avoir tenté d’assassiner Louis XV, Damiens est condamné à l’écartèlement, une peine que les Sanson n’ont pas eu à appliquer depuis près de 150 ans. Appelé en renfort pour diriger l’exécution, Nicolas-Gabriel, oncle de Charles-Henri, va apporter plus de problèmes que de solutions. La foule gigantesque qui s’est assemblée pour assister au supplice ne se doute pas encore de l’horreur qui l’attend…

Dans un autre registre, le tome 3 est, pour moi, celui de la consécration pour Charles-Henri. On le voyait se transformer dans le tome 2 et le résultat n’apparaît que maintenant. Il se retrouve à devoir pratiquer un écartèlement sur un homme (qu’il avait recueilli précédemment afin de tenter de soigner son fils) qui a attenté à la vie du roi.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette « joyeuseté » qu’est l’écartèlement, on attache, via une corde, un cheval à chaque membre du condamné et on les fait courir dans des directions opposées jusqu’à entendre un certain déchirement. Evidemment, comme si ça ne suffisait pas, on pratique des incisions à des points stratégiques de chaque membre que l’on remplit de métaux ferreux liquéfiés avant que les chevaux ne fassent leur office. Personne ne peut dire qu’on ne savait pas s’amuser avant, n’est-ce pas ?

Ce troisième opus, en plus de nous en apprendre un paquet sur la pratique de l’écartèlement (histoire que vous puissiez briller en société), va venir étoffer un peu le background de la famille Sanson. Puisque, comme tout le monde sait, l’écartèlement est une affaire de famille, l’oncle de Charles-Henri qui est l’exécuteur de Reims va venir lui prêter main forte. Sakamoto nous emmènera ainsi dans une histoire de jalousie familiale face à cet homme qui a gardé son âme d’enfant, frustré d’avoir toujours été le second dans le coeur de sa mère.

Eh oui, il ne faut pas oublier que la famille Sanson est une famille noble de l’époque tout ce qu’il y a de plus classique. L’aîné rafle donc les meilleures choses et les autres récupèrent les miettes. On le voyait déjà un peu avec les frères et soeurs de Charles-Henri qui sont promis à des postes d’exécuteurs à travers la France tandis que le jeune garçon est sans-cesse impliqué dans le « futur de Paris ». Dans le cas de son père et de son oncle, c’était exactement la même chose. Leur mère les a conditionnés toute leur vie pour qu’ils continuent dignement la lignée des Sanson, l’un comme l’autre même s’il n’y en avait qu’un qui pouvait devenir « Monsieur de Paris » et que la place était attribuée dès la naissance…

Charles-Henri va savoir passer outre toutes ces querelles et ces considérations. Quand il comprend ce que son oncle a fait, quand il le voit perdre son sang froid au moment de l’exécution, il ne va montrer aucune rancune. Au contraire, il va faire preuve de cette compassion qui le caractérise. Plutôt que d’enfoncer son oncle et de le mettre dans une situation dont il ne serait pas sorti indemne, il va l’aider en faisant le travail que l’on attend de lui, celui d’un bourreau, celui du « Monsieur de Paris ».

 

Un cheval, des chev...

Graphisme - 93%
Histoire - 75%
Mise en scène - 71%
Originalité - 73%
Edition - 63%
Dans son genre - 77%

75%

Crack

En fait, si le tome 2 était l’histoire d’une transformation, ce troisième volume est celui d’un avènement. Le bourreau Charles-Henri Sanson tel qu’on le connaît est né sous la plume de Shin’ichi Sakmato qui nous propose une fois de plus un volume d’une qualité graphique exceptionnelle. 




A propos de Ours256

Ours256

J’aime bien regarder des trucs chelous… et les langues aussi.

Laisser un commentaire