Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Hikaru No Go Edition Deluxe – Tome 8

Publicité

Hikaru No Go Edition Deluxe – Tome 8

Hikaru No Go Edition Deluxe – Tome 8 Éditeur : Tonkam
Titre original : Hikaru No Go
Dessin : Takeshi OBATA
Scénario : Yumi HOTTA
Traduction : Yoshiaki & Julie NARUSE
Prix : 15.5 €
Nombre de pages : 212
Date de parution : 25/11/2015

Avant le début des phases finales de l’examen professionnel, Isumi, Waya et Hikaru décident de former une équipe pour affronter d’autres joueurs dans diverses salles de Go ! Bravant toutes les difficultés, ils deviennent de plus en plus forts…!! C’est pendant leur apprentissage de guerrier que Hikaru fait la rencontre de Hong Su-Yong !!

Juste avant l’examen professionnel, Hikaru cherche à se débarrasser de ses dernières faiblesses. Il a notamment du mal à jouer contre des adultes un peu fantasques qui peuvent facilement l’impressionner. Qu’à cela ne tienne, ses compères l’emmènent se faire la main dans des clubs de Go de plus en plus stimulants.

C’est dans un club où se réunissent de nombreux joueurs coréens que va se jouer le plus gros duel du tome, celui contre Hong Su-Yong. Alors que le jeune garçon tente de passer pro dans son pays, une rivalité va se créer avec Hikaru. Dans un duel international, l’un va jouer pour que l’on reconnaisse son individualité alors que l’autre va jouer avec beaucoup de mépris, sans réelle envie.

Ce duel, même s’il n’a, en réalité, aucune réelle incidence sur la suite de l’histoire, va donner l’occasion aux auteurs de mettre en avant la force d’Hikaru mais aussi toute l’humanité liée au Go. Même si c’est un jeu, les différents adversaires mettent une passion et une détermination sans pareilles dans leurs tentatives de gagner du terrain.

Le jeu va aussi plus lui qu’un simple divertissement puisqu’il amène Hong Su-Yong à une véritable remise en question. Le jeune coréen va se demander comment, alors qu’il était persuadé de sa supériorité, il a pu perdre aussi lamentablement, juste le petit coup de cravache qu’il lui manquait pour se remettre sur de bons rails.

Hikaru lui-même a beaucoup évolué depuis qu’il a rejoint le monde du Go. D’un petit garçon pleurnichard et, il faut l’avouer, plutôt casse-pieds, il est devenu un adolescent responsable, prêt à se battre pour ses convictions. Il possède une vraie force de caractère qu’il n’aurait jamais développé sans l’apparition de Saï ou du Go dans sa vie.

Techniquement, on peut bien dire ce qu’on veut mais les dessins de Takeshi OBATA sont à peine un poil en dessous de ceux de Death Note dans la série scénariste par Yumi HOTTA. Les traits sont propres, efficaces et ne souffrent vraiment d’aucun défaut. Le tramage est localisé pour donner une impression de relief à certains vêtements ou de vitesse dans les mouvements des pierres. Point d’abus ici, juste ce qu’il faut.

Hardcover, dorures sur le titre, bandeau marque page, format moyen (entre la taille d’un Ki-oon Latitude et d’un Ki-oon standard), papier glacé pour CHAQUE page et pages couleurs quand elles sont disponibles… Tonkam a vraiment mis le paquet sur l’ouvrage en lui-même et je dois avouer que je n’ai jamais vu un shônen dans une édition aussi luxueuse (qui mérite réellement son nom). Ajoutez à cela une traduction bien adaptée qui donne un bloc parfaitement fluide à la lecture et vous obtenez ce qui peut se faire de mieux sur le marché.

Le vrai problème de cette édition deluxe d’Hikaru No Go, c’est l’attente entre chaque tome. Pour des raisons qui n’ont jamais été données clairement mais qui restent assez évidentes, Tonkam ne sort les tomes que très sporadiquement. Cependant, il semblerait qu’on ait un rythme de 2/3 par ans à partir de l’an prochain, le tome 9 étant prévu pour avril. Sachant qu’il en reste encore 12 à sortir, il se pourrait qu’on ne finisse la série qu’en 2019/2020. Dommage pour les fans mais surtout pour ce qui est l’un des shônen les plus prenants de ces dernières années.

Juste avant l'examen professionnel, Hikaru cherche à se débarrasser de ses dernières faiblesses. Il a notamment du mal à jouer contre des adultes un peu fantasques qui peuvent facilement l'impressionner. Qu'à cela ne tienne, ses compères l'emmènent se faire la main dans des clubs de Go de plus en plus stimulants. C'est dans un club où se réunissent de nombreux joueurs coréens que va se jouer le plus gros duel du tome, celui contre Hong Su-Yong. Alors que le jeune garçon tente de passer pro dans son pays, une rivalité va se créer avec Hikaru. Dans un duel international, l'un…

Et si on jouait à Othello ? Hein ? Comment ça non ?

Graphisme - 88%
Histoire - 82%
Mise en scène - 86%
Originalité - 84%
Edition - 95%
Dans son genre - 92%

88%

Noir

L'évolution d'Hikaru se poursuit dans un huitième tome passe vraiment très vite, la faute à un duel particulièrement prenant entre le héros et le jeune coréen. Une nouvelle rivalité est née alors que le talent d'Hikaru se fait de plus en plus remarquer.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner