Publicité

Publicité

Hanayamata 6

Hayamata – Tome 6

Hayamata – Tome 6 Éditeur : Doki-Doki
Titre original : Hanayamata
Dessin : Sô HAMAYUMIBA
Scénario : Sô HAMAYUMIBA
Traduction : Ryoko AKIYAMA
Prix : 7.5 €
Nombre de pages : 176
Date de parution : 19/08/2015

Pour mieux supporter sa vie tristement banale Naru Sekiya, 14 ans, aime rêver à des mondes imaginaires. Jusqu’au soir où elle croise une jeune fille si gracieuse qu’elle semble flotter dans les airs… Serait-ce une fée ? Naru vient tout simplement de rencontrer sa nouvelle camarade de classe Hana. Extravertie, enjouée, spontanée, elle est à l’opposé de Naru… et elle va changer sa vie en l’entraînant dans le monde extraordinaire d’une danse festive japonaise, le Yosakoï !

Dans Hanayamata, le club de yosakoï traverse l’une de ses premières crises alors que l’arrivée de Machi provoque de la jalousie, en particulier chez Yaya. Cette dernière sent que Naru lui échappe un peu et se sent en retrait. C’était sans compter l’espièglerie d’Hana qui va un peu forcer les deux jeunes filles à se parler et à « faire la paix ».

Sô HAMAYUMIBA profite de la deuxième partie du volume (celle post-jalousie) pour introduire deux nouveaux personnages. La première, Wako, est plutôt calme, ce qui ne fait pas de mal étant donné le groupe de fortes têtes qu’il y a déjà dans la série. Hana, Machi, Yaya et même parfois Sally restent toujours très actives et ne reculent devant rien pour faire parler d’elles.

La deuxième fille est beaucoup plus intéressante dans la mesure où elle va venir semer la zizanie parmi les membres du club. En effet, Ran se considère comme très douée de base et ne comprend pas que des danseuses nulles peuvent faire partie du club de yosaoï (elle en a déjà fait avant).

Elle va donc faire tourner en bourrique Hana et Naru dans un jeu de piste autour de leur école sans trop qu’elles comprennent pourquoi. Son caractère taquin et moqueur et sa rivalité avec Hana seront donc les bases de la suite qui promet d’être très axées sur les chamailleries entre filles.

Dans Hanayamata, le club de yosakoï traverse l’une de ses premières crises alors que l’arrivée de Machi provoque de la jalousie, en particulier chez Yaya. Cette dernière sent que Naru lui échappe un peu et se sent en retrait. C’était sans compter l’espièglerie d’Hana qui va un peu forcer les deux jeunes filles à se parler et à « faire la paix ». Sô HAMAYUMIBA profite de la deuxième partie du volume (celle post-jalousie) pour introduire deux nouveaux personnages. La première, Wako, est plutôt calme, ce qui ne fait pas de mal étant donné le groupe de fortes têtes qu’il y a…

Chamailloux !

Graphisme - 63%
Histoire - 40%
Mise en scène - 35%
Originalité - 42%
Edition - 70%
Dans son genre - 47%

50%

move

Le sixième volume d’Hayamata ne vient pas casser la recette bien établie de Sô HAMAYUMIBA. C’est de la tranche de vie scolaire sur fond de musique et de danse traditionnelle. C’est joliment illustré, c’est bien écrit… On ne peut que conseiller ! 

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner