Publicité

Publicité

Gon – Tomes 1 & 2

Gon – Tomes 1 & 2 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Gon
Dessin : Masashi TANAKA
Scénario : Masashi TANAKA
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 144
Date de parution : 25/11/2015

Gon est un petit t-rex qui a survécu à l’extinction des dinosaures. Pour lui, la terre est un vaste terrain de jeux… et de chasse ! Sa vie est faite de découvertes et l’aventures aux côtés des autres animaux sauvages. Sa force et sa résistance lui permettent de n’en faire qu’à sa tête, et de défendre ses amis dans le besoin. Rien ne lui fait peur, même pas les pires prédateurs. Ne vous fiez pas à sa taille ! Dans ce manga sans dialogue et rempli de détails, Masashi TANAKA conte les aventures de Gon, un dinosaure pas comme les autres !

Pour ceux qui, comme moi, font partie des enfants nés dans les années 80, la seule chose que le nom Gon évoque est un personnage du jeu Tekken 3 sur Playstation (première du nom). Eh bien, il s’avère que le petit dinosaure est issu d’un manga de Masashi TANAKA déjà édité deux fois en France par Casterman (en 1995 et 2006). Une dizaine d’années plus tard, c’est à Pika de reprendre le flambeau et de proposer un titre plus kodomo que shônen.

Gon est un petit dinosaure qui ne parle pas, un peu comme les autres animaux. Un peu à la manière d’un film muet, c’est la mise en scène et le visuel qui fait toute la force du titre qui se trouve sous nos yeux. Le personnage va vivre de nombreuses aventures qui lui permettront d’utiliser les différentes capacités de son corps.

Il se baladera dans la forêt où il fera d’un ours son petit lit douillet grâce à un coup de tête bien placée et une pression digne du Haki des Rois (One Piece). Le dinosaure n’hésitera pas non plus à chasser dans la savane mais aussi dans les airs avant de se rendre sous la mer et même chez les pingouins… Niveau diversité, l’auteur explore une très grande variété d’endroits et fait intervenir une multitude d’animaux.

C’est d’ailleurs grâce aux différentes bestioles rencontrées par Gon que l’ouvrage comporte quelques mots avec des portraits rapides de chaque animal rencontré en fin de volume. Il faut avouer que niveau lecture, ça reste mince. Un peu comme dans un titre de Tsutomu NIHEI, on contemple plus qu’on ne lit. Un manga sans texte… ça ne court pas les rues non plus !

N’oublions pas non plus que ce n’est pas quelque chose de facile à faire pour un auteur. Il faut avoir un véritablement talent pour mener le regard de son lecteur où on le veut et comme on le veut. Pour ce faire, on remarque que, comme Akira TORIYAMA, Masashi TANAKA utilise un nombre de cases conséquents qu’il regroupe par groupe d’actions. Par exemple, si un déplacement s’étend sur plusieurs cases, elles auront toutes la même taille afin de fixer le mouvement dans l’esprit du lecteur.

Gon est un titre qui s’adresse donc aux plus jeunes et qui sera même parfait pour une première entrée dans le monde du manga. Le manga est très facile d’accès et sachant que chaque histoire est indépendante, les enfants n’auront aucun soucis pour se lancer et s’arrêter comme bon leur semble. Pour les autres, le niveau de détail devrait finir de vous convaincre. En effet, les décors restent magnifiques et raviront évidemment petits et grands.

Niveau édition, on sent, encore une fois, la volonté de toucher un jeune public avec un sens de lecture français. Pour le reste, c’est du Pika qui sort un peu des canons de l’éditeur avec un format un peu plus large que leurs shônen classiques mais aussi un papier un peu plus épais. Résultat, on a le droit à deux pages couleurs qui ressortent vraiment bien en fin de volume et des noirs profonds qui font honneur au trait de TANAKA. Après, on aurait peut-être voulu préféré un livre un peu plus grand pour bien mettre en valeur les dessins de l’auteur et surtout un sens de lecture original…

Au final, cette réédition de Gon est la bienvenue pour les jeunes lecteurs qui viendront découvrir un personnage facétieux, mignon mais aussi violent quand il le faut. Même si l’absence de mots pourra déconcerter au premier abord, on se laisse très rapidement prendre au jeu instauré par TANAKA qui balade son lecteur au gré de son petit dinosaure qui voyage sans rechigner.

Gon1  GON1_JKT.indd

Pour ceux qui, comme moi, font partie des enfants nés dans les années 80, la seule chose que le nom Gon évoque est un personnage du jeu Tekken 3 sur Playstation (première du nom). Eh bien, il s'avère que le petit dinosaure est issu d'un manga de Masashi TANAKA déjà édité deux fois en France par Casterman (en 1995 et 2006). Une dizaine d'années plus tard, c'est à Pika de reprendre le flambeau et de proposer un titre plus kodomo que shônen. Gon est un petit dinosaure qui ne parle pas, un peu comme les autres animaux. Un peu à la manière d'un film…

L'histoire d'un combattant inattendu

Graphisme - 79%
Histoire - 55%
Mise en scène - 58%
Originalité - 80%
Edition - 75%
Dans son genre - 67%

69%

Gon(ade)

L'oeuvre de Masashi TANAKA possède une saveur très particulière. Un peu comme Blame de NIHEI, il est très difficile de savoir si on lit vraiment un manga ou si on admire un artbook. Cependant, le côté "petites histoires" n'est pas plus mal pour une première entrée dans le monde du manga.

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner