Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Fortress of Apocalypse – Tomes 1 & 2

Publicité

Fortress of Apocalypse – Tomes 1 & 2

Fortress of Apocalypse – Tomes 1 & 2 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Apocalypse no Toride
Dessin : Yû KURAISHI
Scénario : Kazu INABE
Traduction : Soizic SCHOONBROODT
Prix : 7.5 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 07/10/2015

Condamné à tort, Yoshiaki Maeda intègre le Centre de redressement pour mineurs Shôrangakuen où sont rassemblés tous les délinquants du Kantô. Face à la violence quotidienne, Yoshiaki goûte de plus en plus au désespoir. Un jour, un véhicule d’escorte fait une entrée fracassante. Il en sort… un mort vivant dévoreur de chaire humaine ! Dans un monde cauchemardesque, les délinquants vont devoir lutter pour survivre !

Encore un survival manga ? Eh oui, effectivement, il vient s’ajouter à la longue listes de survival/zombie manga sortis en France ces derniers temps et force est de constater qu’il ne fait pas partie des meilleurs.

FotressOfApocalypse1   FotressOfApocalypse2

Fortress of Apocalypse commence mollement. Les auteurs espéraient probablement commencer leur titre un peu comme The Walking Dead avec un effet de césure abrupt mais la sauce ne prend pas vraiment ici. L’information est amenée de manière assez bancale, via un simple coup de téléphone qui s’arrête sans même un « Chérie… ça va couper. » (comprenne qui pourra). Il aurait peut-être été plus efficace de mettre un marqueur de cassure temporel, l’impact aurait sûrement été plus fort.

Le monde est donc attaqué et mis à sac par des zombies vivaces mais pas trop. Le monde post-apocalyptique dépeint par les auteurs reste d’ailleurs très classique : ville saccagée, pillage à outrance , survivants qui font n’importe quoi… Bref, vous n’aurez pas grand chose à vous mettre sous la dent malheureusement. Le petit côté original vient d’un zombie un peu particulier capable de reproduire la parole et qui semble contrôler une horde de ses semblables qui ont (plus ou moins, on ne sait pas trop en fait) fusionné.

Je ne pense pas que les auteurs aient voulu jouer sur la fibre « horrifique » des zombies et même si ceux-ci prennent plus leur inspiration sur les créatures d’I am a Hero que sur des revenants classiques, le niveau des dessins des deux auteurs est loin d’être le même. Il n’y a pas la même maîtrise des angles ou du jeu de la difformité, ce qui n’aide pas vraiment à « effrayer » ou même « angoisser » le héros. Dans la série de Kengo HANAZAWA, les morts-vivants difformes font très Silent Hill, ils parviennent à dégouter, à glacer le sang. Ce n’est pas dans un Fortress of Apocalypse graphiquement très moyen que vous trouverez ça…

Le quatuor de personnages principaux fait appel à quatre gros clichés transformés en bad boys. On a le droit au binoclard de service, à la brute au grand coeur, au gentil méchant et à l’innocent qui se retrouve accusé à tort. Evidemment, tous ont le coeur d’un personnage de shônen et seront prêt à devenir des destructeurs de zombies quand le moment sera venu. Ils n’hésitent pas non plus à s’aider les uns les autres, ce qui fait assez bizarre pour des délinquants juvéniles qu’on nous présente comme sans vergogne au tout début du titre.

Niveau édition, Pika ne s’est pas foulé et propose son travail habituel. C’est propre même les pages sont un peu grises et transparentes. Après, l’ouvrage reste agréable à prendre en main et se lit sans trop de peine et ce, même dans un environnement très éclairé. La couverture à le droit à des reflets qui viennent relever un travail assez morne sur le logo et sur son design général.

Pas si torride que ça...

Graphisme - 53%
Histoire - 46%
Mise en scène - 44%
Originalité - 43%
Edition - 68%
Dans son genre - 40%

49%

Z-Manga

C'est un titre assez décevant que nous propose de Pika avec une mise en bouche ratée et mal maîtrisée. Difficile de conseiller ce titre qui s'avère intrigant pendant quelques minutes pour que ce sentiment se transforme finalement en ennui. Classique... ? Oui, mais un peu trop.




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner