Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Fairy Tail – Side Stories – Tome 1 (Les dragons jumeaux de Saber Tooth)

Publicité

Fairy Tail Side Stories - Tome 1

Fairy Tail – Side Stories – Tome 1 (Les dragons jumeaux de Saber Tooth)

Fairy Tail – Side Stories – Tome 1 (Les dragons jumeaux de Saber Tooth) Éditeur : Pika Édition
Titre original : Fairy Tail Gaiden - Road Knight
Dessin : Kyôta SHIBANO
Scénario : Hiro MASHIMA
Traduction : Thibaud DESBIEF
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 03/11/2016

Entrez dans la guilde de Saber Tooth, une des plus puissantes du royaume de Fiore !
Après les événements de l’île Tenrô, Saber Tooth était la guilde la plus puissante du royaume de Fiore grâce aux dragons jumeaux, Sting Youclif et Rog Chenny. Découvrez la guilde Saber Tooth comme vous ne l’avez jamais vue en suivant cette joyeuse bande qui n’est pas sans rappeler les héros d’une autre guilde bien célèbre !

spoilers

Ces derniers mois, les fans de Fairy Tail ont été assez gâtés par Pika : entre le guidebook en juin (Fairy Tail +), Fairy Tail Zero en octobre et Fairy Tail – Ice Trail fin novembre, ils ont eu de la lecture. Après, objectivement, avant de les acheter, on peut se douter que la plupart de ces titres ne sont pas des chefs-d’œuvre. Néanmoins, et le premier tome de Fairy Tail – Side Stories le prouve, cela ne veut pas non plus dire que c’est mauvais. 

L’intérêt de ce spin-off est, tout simplement, de développer l’histoire des personnages secondaires de la série. En effet, comme beaucoup d’auteurs, MASHIMA ne peut pas toujours s’attarder pour parler du background de chacun de ses personnages, au risque de ralentir l’action de manière artificielle. De ce fait, il n’est pas idiot pour un auteur de faire une petite série parallèle pour développer cela (ou de confier cela à un autre sous forme d’un roman, comme c’est le cas pour Fullmetal Alchemist ou Pandora Hearts).

Quid de ce spin-off alors ? Ce qu’on remarque d’abord, c’est le soin apporté par SHIBANO pour essayer d’être le plus fidèle possible au trait de MASHIMA, et c’est assez réussi, il faut l’admettre. Mis à part quelques rares moments, on a vraiment l’impression de retrouver le graphisme d’origine, et c’est fort sympathique. Le lecteur habituel de la série d’origine n’est donc pas trop perdu.
De ce fait, comme pour MASHIMA, c’est très beau, très expressif. On prend un vrai plaisir à feuilleter le tome.

Ensuite, concernant le récit, sans trop en dire, c’est très distrayant. On suit deux missions de la guilde de Saber Tooth, avec évidemment, comme le titre l’indique, les dragons jumeaux, Sting et Rog. Celles-ci semblent se dérouler entre la dissolution de Fairy Tail et le retour de Natsu, puisque Sting est le nouveau maître de la guilde.
Le fait que ce ne soit plus la guilde ou les héros habituels qui sont sous les feux des projecteurs donne un autre cachet au récit, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Le seul bémol, qui n’est pas spécifique à cette série (j’en prends pour preuve Noragami – Histoires errantes), est au niveau du récit. Il n’est pas mauvais, ni infidèle au matériel de base (ça serait quand même un comble, vu que c’est MASHIMA lui-même qui en l’auteur), il est juste peu important pour l’intrigue.
Ce n’est pas un défaut en soi, ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit. C’est juste une remarque objective : le monde de Fairy Tail ne sera pas modifié après la lecture, et il ne possède pas de clés de compréhension pour la suite du récit. C’est vraiment une parenthèse en un tome sur les actions et la vie des jumeaux dragons, donc ne vous étonnez pas si vous trouvez ça moins épique que ce qui se joue en ce moment dans la série.

C’est pour cela que cette chronique ne sera pas longue : parler de l’histoire, ça serait tout dire, vu que c’est assez court et que ça ne s’étalera pas sur la suite. On peut d’ailleurs se demander si le reste concernera toujours les chasseurs de dragons, puisqu’au vu de la couverture japonaise du tome 2, il semble que Gajil y tiendra une grande place, aux côtés de Reby.

Je terminerai donc sur l’édition offerte par Pika, qui est de très bonne facture. On aurait pu craindre une baisse de qualité pour une œuvre secondaire comme celle-ci, mais il n’en est rien. Le papier est bon, les illustrations couleurs sont bien mises en valeur, de même que les planches à l’intérieur. Pour le prix, on n’est pas déçu, et cela nous conforte dans le choix de poursuivre ces hors-séries distrayants.

Ces derniers mois, les fans de Fairy Tail ont été assez gâtés par Pika : entre le guidebook en juin (Fairy Tail +), Fairy Tail Zero en octobre et Fairy Tail - Ice Trail fin novembre, ils ont eu de la lecture. Après, objectivement, avant de les acheter, on peut se douter que la plupart de ces titres ne sont pas des chefs-d'œuvre. Néanmoins, et le premier tome de Fairy Tail - Side Stories le prouve, cela ne veut pas non plus dire que c'est mauvais.  L'intérêt de ce spin-off est, tout simplement, de développer l'histoire des personnages secondaires de la série.…

Double Dragon

Graphisme - 73%
Histoire - 62%
Mise en scène - 69%
Originalité - 59%
Edition - 70%
Dans son genre - 65%

66%

Complicité

Ce spin-off commence sur de bonnes bases, en proposant des histoires qui permettent de développer des personnages secondaires tout de même importants, mais que la série originale n'a pas forcément le temps de mettre en avant. Fairy Tail - Side Stories restera donc un petit investissement fort sympathique.




A propos de L'Otak' des Lettres

L'Otak' des Lettres
Professeur otak' qui adore fouiller en profondeur l'essence des mangas, afin d'en dégager le bon et le moins bon.

Laisser un commentaire

banner