Publicité


Dossier Boichi

Publicité

Ex-Arm T1

Ex-Arm – Tome 1

Ex-Arm – Tome 1 Éditeur : Delcourt/Tonkam
Titre original : EX-ARM
Dessin : Shin-Ya KOMI
Scénario : HiRock
Traduction : Isabelle ELOY
Prix : 9.35 €
Nombre de pages : 224
Date de parution : 25/05/2016

Année 2014, Akira Natsume, lycéen détestant les machines, veut changer mais alors qu’il s’apprête à faire un pas dans ce sens, il se fait renverser par un camion.

Année 2030, sur le port de Tôkyô, un groupe doté de l’Ex-Arm n°08 attaque la policière Minami Uezono et sa coéquipière Alma, alors infiltrées dans la transaction de l’Ex-Arm, une arme inconnue. Jouant le tout pour le tout, nos deux compères vont-elles réussir à initialiser l’Ex-Arm n’00 qu’elles ont dérobé à leurs assaillants ?

Après une première incursion assez peu mémorable dans le monde de Shin-Ya KOMI avec Ex-Vita il y a un an, Delcourt/Tonkam revient à la charge et propose Ex-Arm, une série où le mangaka est accompagné d’un scénariste puisque c’est HiRock qui se charge de l’histoire de cette nouvelle épopée de science-fiction. Le changement est-il notable ou négligeable ? Réponse… tout de suite !

Alors que la première série se terminait en deux tomes, celle-ci semble partie pour durer. Ceux qui pensent retrouver les personnages d’Ex-Vita ainsi que son univers ne seront pas déçus. On replonge en terrain connu et ce n’est pas plus mal. Par contre, n’espérez pas qu’il se contente de reprendre les mêmes éléments et de recommencer.

Cette fois-ci, Shin-Ya KOMI n’est pas seul, il est accompagné d’un scénariste, HiRock, et ce n’est pas plus mal quand on se souvient des lacunes en ce qui concerne la mise en scène et l’histoire sur la première itération de la série. Qui dit nouvelle plume dit chamboulements. Ex-Arm n’est donc PAS une suite du titre de KOMI mais on nous incite plutôt ) le voir comme un univers parallèle.

Concrètement, ça veut dire que rien de ce qui s’est passé dans dans Ex-Vita ne compte dans ce nouveau scénario. Par contre, les personnages et leurs liens semblent intacts, en particulier la confiance aveugle qui existe entre les deux héroïnes. Elles se font toujours confiance à la vie à la mort et devront cette fois composer avec un troisième larron, l’Ex-Arm n°00.

Plus qu’une arme de destruction massive, ce nom intrigant renferme en fait un cerveau humain qui est connecté à internet en permanence, lui permettant de hacker n’importe quel système connecté. Le hic, c’est que ce cerveau possède toujours sa conscience d’avant sa « mort ».
Le lycéen, Akira, ne comprend pas vraiment ce qui se passe quand Minami le « réveille » et il va devoir apprendre à vivre sous une forme bien différente mais aussi pendant une toute nouvelle époque puisqu’il est passé de 2014 à 2030.

À la place des petites enquêtes indépendantes sans fil rouge d’Ex-Vita, on a maintenant une véritable intrigue de fond qui met nos deux héroïnes et leur compagnon d’infortune sur les traces de l’Ex-Arm et des trafics qu’elle génère. On sent un petit côté Ghost in the Shell avec les parties cybernétiques et le hacking qui n’est pas pour nous déplaire si le tout se concrétise.
En tout cas, HiRock est parvenu à réutiliser intelligemment l’univers imaginé par KOMI et propose un scénario autrement plus intéressant à suivre que ce qu’on avait pu voir auparavant.

Graphiquement, le dessinateur est toujours aussi bon et son dessin fourmille de détail. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les superbes décors et et autres engins mécaniques qu’il dessine. Ses personnages ne sont pas en reste non plus et les deux héroïnes n’ont connu qu’un lifting mineur mais les nouveaux venus, principaux comme secondaires, bénéficient d’un bon chara-design.

On sent aussi un peu moins de fan service qu’avant. Sachant que l’auteur a beaucoup de choses à raconter, il y a moins de place pour le superflu. Du coup, il y a moins d’opportunité pour admirer la plastique superbe d’Alma ou de Minami mais il y en a quand même, ne vous inquiétez pas petits coquins !

Il faut souligner une chose très importante, l’édition d’Ex-Arm est très bonne ! Pourquoi est-ce que c’est aussi étonnant ? Tout simplement parce que Tonkam avait fait un travail de cochon sur Ex-Vita ! Inversions de bulles, texte cadré n’importe comment, fautes d’orthographe… Bref, on ne s’attendait pas à grand chose sur cette nouvelle série.

Pourtant,  il semble que le changement de logo ait fait le plus grand bien à Delcourt/Tonkam qui nous propose un ouvrage vraiment agréable à prendre en main : pages en couleur, papier convenable même si on aurait préféré quelque chose de plus épais pour mieux rendre le travail de KOMI… Bref, l’éditeur propose une bonne copie même si un poil chère pour un seinen (plus de neuf euros).

Vous reprendrez bien un petit bras en métal, n'est-ce pas ?

Graphisme - 80%
Histoire - 58%
Mise en scène - 63%
Originalité - 60%
Edition - 70%
Dans son genre - 65%

66%

Robot

Ex-Arm est un joli reboot de l'univers d'Ex-Vita. KOMI a confié son univers à un scénariste et ce n'est pas plus mal puisque ça permet de lui donner une nouvelle vie. Même si le titre n'est pas encore un incontournable pour le moment, si les auteurs parviennent à mettre en place ce qu'ils ont en tête et qu'ils le font correctement, les lecteurs pourraient facilement être surpris.




A propos de Ours256

Ours256

J’aime bien regarder des trucs chelous… et les langues aussi.

5 commentaires

  1. Bonne chronique !
    j’avais apprécié Ex-Vita malgré ses lacunes, pour la bonne humeur qui se dégageait du titre, son duo d’héroïnes qui marchait bien et les dessins, retrouver cet univers S-F avec un scénario plus consistant, c’est effectivement une surprise agréable. 🙂

    Juste un autre petit point regrettable, c’est le rôle d’Alma, un peu trop effacée à mon goût, dans ce tome 1, qui sert plus de faire valoir ou d’outil à « Akira » qu’autre chose, j’espère que ce sera plus équilibré pour la suite.

    • Ours256

      Très franchement, je pense que cet « amoindrissement » de son rôle (qui était capital dans Ex-Vita) est surtout dû à la nécessité de présenter Akira et « l’Ex-Arm » qui est quand même le point principal de la nouvelle intrigue.

      Elle devrait redevenir un peu plus centrale à l’action une fois l’univers bien mis en place. Le contraire serait dommage parce que, quand on regarde bien, son lien avec Minami était l’un des éléments les plus agréables d’Ex-Vita 😡

      • Oui c’est exactement ça et c’est aussi comme ça que je l’ai perçu, sinon pour ceux qui découvrent Ex arm sans connaitre Ex Vita ça sera d’ailleurs pas un souci.
        Après c’est sûr, c’est un challenge pour le scénariste, de recréer une dynamique autour de ce nouveau « trio » tout en essayant de garder quand même la relation privilégiée entre Alma/Minami.

        • Ours256

          Je suis tout à fait d’accord avec toi. En fait, je conseillerais presque de ne pas lire Ex-Vita (:p) et de passer directement à Ex-Arm qui est un bien meilleur manga, plus complet et plus intéressant 😉

          • Super, ça répond à ma question. Je pense que je me lançerai dans l’aventure une fois le tome numéro 2 sorti, commencer une nouvelle serie SF, c’est pas de refu, si en plus elle est bonne… Seule bémol, cette belle édition a un coût, je crois me rappeler que c’est au moins 9 euros…

Laisser un commentaire

[the_ad id="59920"]