Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Diamond is Unbreakable – Tome 5

Publicité

diamond-is-unbreakable-05

Diamond is Unbreakable – Tome 5

Diamond is Unbreakable – Tome 5 Éditeur : Tonkam
Titre original : Diamond is CRASH
Dessin : Hirohiko ARAKI
Scénario : Hirohiko ARAKI
Traduction : Satoko FUJIMOTO
Prix : 6.99 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 02/12/2015

Josuke et Okuyasu découvrent par hasard l’enseigne d’un nouveau restaurant italien. Le chef leur prépare alors des plats aux goûts aussi délicieux que leurs effets sont… percutants ! Nos deux compères sont-ils tombés dans les griffes d’un nouveau manieur de Stand ? Pendant ce temps, une vieille connaissance s’apprête à arriver en ville…

Chroniques de tomes précédents de Diamond is Unbreakable : Tome 2, Tome 3, Tome 4

Dans le tome précédent, Hirohiko ARAKI nous présentait un personnage d’exception mais, perfectionniste comme il est, il n’allait pas reproduire le même schéma trop rapidement. Ici, les situations s’enchaînent mais ne se ressemblent pas !

ARAKI aime beaucoup les tomes en deux parties et utilise ce schéma une fois de plus. Dans la première, on retrouve Josuke et Okuyasu qui s’arrêtent pour manger dans un nouveau restaurant italien. Evidemment, comme les manieurs de stands s’attirent, ils tombent nez à nez avec l’un d’eux.

Cependant, tout l’intérêt de cette première partie de tome se situe dans l’ambiance étonnante qui est mise en place par l’auteur. Il est très difficile de savoir si Tonio Trassurdi est un ennemi ou un simple cuisinier. Ses plats montrent très rapidement qu’il a un stand mais aucun effet indésirable ne se fait réellement ressentir. Josuke et surtout Okuyasu (qui est le seul à manger) n’arrivent donc pas à savoir sur quel pied danse leur hôte et vont passer pas mal de temps à le jauger.

La deuxième partie du volume est un peu plus classique d’un point de vue narratif puisqu’il s’agira d’une course poursuite mais qui aura la particularité de se terminer sur un combat. Red Hot Chili Peppers est un stand qui peut utiliser n’importe quel source d’électricité pour se déplacer. Il peut donc contrôler librement les moyens de transports qui nécessite cette énergie pour fonctionner et, « au guidon » d’une moto, il sera très difficile à attraper et bel et bien dangereux.

Plus que le stand et son manière, c’est la situation qui est bien gérée ici. Red Hot Chili Peppers tente par tout les moyens de repartir vers celui qui le contrôle pour lui donner une information clé, celle de l’arrivée de Joseph Joestar, personnage qui peut tout changer dans la recherche de l’Arc et la Flèche… La « cible » est donc la même pour les gentils et les méchants (même si on sait que rien n’est jamais simple dans Jojo) : le héros de Battle Tendency. Ce dernier, grâce à son stand Hermit Purple pourra, très facilement localiser les deux artefacts tant convoités et changer ainsi la donne pour Josuke et son groupe.

L’édition est plutôt solide cette fois-ci avec une toute petite coquille constatée lors de ma première lecture (un petit « e » manquant) et un format shônen robuste qui reste efficace. On espère que l’éditeur va continuer sur cette voie et nous proposera des tomes du même acabit par la suite.

Grâce à un excellent début de tome qui donne un ton inquiétant, presque dangereux. ARAKI alterne entre l’original et le classique mais parvient toujours à inclure un élément qui sort de l’ordinaire dans les situations qu’il décrit. Ajoutez à cela des combats ou le vainqueur n’est jamais décidé à l’avance ainsi qu’une mise en scène et une narration aux petits oignons et vous obtenez l’un des shônen les plus efficaces de son époque.

Chroniques de tomes précédents de Diamond is Unbreakable : Tome 2, Tome 3, Tome 4 Dans le tome précédent, Hirohiko ARAKI nous présentait un personnage d'exception mais, perfectionniste comme il est, il n'allait pas reproduire le même schéma trop rapidement. Ici, les situations s'enchaînent mais ne se ressemblent pas ! ARAKI aime beaucoup les tomes en deux parties et utilise ce schéma une fois de plus. Dans la première, on retrouve Josuke et Okuyasu qui s'arrêtent pour manger dans un nouveau restaurant italien. Evidemment, comme les manieurs de stands s'attirent, ils tombent nez à nez avec l'un d'eux. Cependant, tout l'intérêt de cette première partie…

Electric Love

Graphisme - 72%
Histoire - 60%
Mise en scène - 77%
Originalité - 85%
Edition - 70%
Dans son genre - 84%

75%

Bzzzt

Le tome 5 n'a pas de personnage aussi excentrique que Yukako mais a le mérite de bien faire avancer l'action et la trame principale de l'histoire. L'arrivée d'un peu de renfort pour Josuke et Jotaro devrait permettre de changer la donne et donc de redistribuer les cartes !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner