Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Diamond is Unbreakable – Tome 4

Publicité

Diamond is Unbreakable – Tome 4

Diamond is Unbreakable – Tome 4 Éditeur : Tonkam
Titre original : Diamond is CRASH
Dessin : Hirohiko ARAKI
Scénario : Hirohiko ARAKI
Traduction : Satoko FUJIMOTO
Prix : 6.99 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 25/11/2015

Josuke et Okuyasu surprennent Koichi en galante compagnie : il a rendez-vous avec Yukako Yamagishi, une des plus belles filles du lycée ! Celle-ci ne cache d’ailleurs pas très longtemps son attirance pour le jeune homme mais dévoile en même temps une personnalité pour le moins… psychotique ! Flatté mais aussi inquiet, Koichi parviendra-t-il à se sortir des griffes (ou plutôt de la chevelure) de l’enflammée Yukako ?

Chroniques des tomes précédents : Tome 2 et Tome 3

Hirohiko ARAKI possède un talent fou pour créer des personnages tous plus intéressants les uns que les autres. Pour preuve, il suffit de prendre les ennemis charismatiques de Stardust Crusaders pour s’en convaincre : D’Arby, Hol Horse, DIO… La liste est longue.

Le mangaka remet ça avec la belle Yukako, personnage complètement ravagé du cerveau comme on en voit dans aucune autre série. La jeune fille possède un esprit particulièrement retord qui ferait pâlir n’importe quel être humain qui aurait participé à Confessions Intimes. Obsessionnelle, névrosée, énervée… Yukako passe par de nombreux états et c’est Koichi qui va en faire les frais.

Alors qu’il croyait avoir tiré le gros lot avec une fille superbe qui s’intéresse à lui, l’ami de Josuke va vite déchanter quand elle va le séquestrer pour changer sa façon d’être et tenter de « l’améliorer ». Evidemment, ça va passer par des jeux assez violents et un apprentissage par la force.

Comme toujours dans Jojo’s Bizarre Adventure, c’est au niveau des stands que tout se joue. Celui de Yukako n’est pas spécialement original mais a le mérite d’être efficace et utilisé intelligemment par la jeune fille. Par contre, le stand de Koichi a la particularité d’être évolutif. Alors que sa première version pouvait imprégner un adversaire de son, cette évolution lui permet de coller des sons sur certains objets.

Une fois touchés par un adversaire, ils pourront s’activer. En plaçant l’onomatopée de l’explosion sur une porte, il pourra ainsi piéger celui qui l’ouvrira dans une explosion, etc. Evidemment, ce stand est un vrai cauchemar pour les graphistes/lettreurs puisque le pouvoir même est représenté dans le dessin de l’onomatopée. Tonkam a fait le choix de ne pas les traduire et de juste intégrer la signification discrètement dans l’image.

Dans Diamond is Unbreakable, on n’est jamais à l’abris de la folie et Yukako en est l’exemple parfait. ARAKI continue son histoire en privilégiant le développement de ses personnages principaux. Il ne se précipite pas et permet une évolution naturelle efficace et difficilement contestable. L’auteur ayant définitivement trouvé son style, son trait va en bonifiant avec les tomes et se rapproche de plus en plus de ce qu’on peut voir dans Steel Ball Run.

Chroniques des tomes précédents : Tome 2 et Tome 3 Hirohiko ARAKI possède un talent fou pour créer des personnages tous plus intéressants les uns que les autres. Pour preuve, il suffit de prendre les ennemis charismatiques de Stardust Crusaders pour s'en convaincre : D'Arby, Hol Horse, DIO... La liste est longue. Le mangaka remet ça avec la belle Yukako, personnage complètement ravagé du cerveau comme on en voit dans aucune autre série. La jeune fille possède un esprit particulièrement retord qui ferait pâlir n'importe quel être humain qui aurait participé à Confessions Intimes. Obsessionnelle, névrosée, énervée... Yukako passe par de nombreux états et c'est Koichi qui…

Problème capillotracté

Graphisme - 73%
Histoire - 62%
Mise en scène - 73%
Originalité - 86%
Edition - 60%
Dans son genre - 82%

73%

Hair(pès)

Dans ce quatrième tome de Diamond is Unbreakable, ARAKI introduit un personnage tout simplement exceptionnel. Yukako fait partie de ces éléments qui rendent Jojo si particulier, si délicieux. Cheveux, folie et tentative de survie sont au programme d'un tome de Jojo placé sous le signe de la séquestration !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner