Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Daytime Shooting Star – Tomes 1 & 2

Publicité

DTS1

Daytime Shooting Star – Tomes 1 & 2

Daytime Shooting Star – Tomes 1 & 2 Éditeur : Kana
Titre original : Hirunaka no ryusei
Dessin : Mika YAMAMORI
Scénario : Mika YAMAMORI
Traduction : Misato RAILLARD
Prix : 6.85 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 03/07/2015

Suzume, 15 ans, va devoir aller habiter chez son oncle, à Tokyo. Une nouvelle vie commence pour elle, accompagnée des rencontres qui vont avec. Comme par exemple l’ami de son oncle qui est en fait son professeur, un camarade de classe qui rougit au moindre contact avec une fille et une autre camarade manipulatrice amoureuse de ce garçon-là. Il ne faut pas longtemps pour qu’un carré amoureux se forme entre eux, avec quelques sens-uniques doux-amer.

DTS1     DTS2

Pour résumer rapidement l’histoire, Daytime Shooting Star raconte l’histoire de Suzumé, une jeune fille qui est plutôt bien dans sa campagne mais qui va être envoyée à la ville lorsque ses parents vont devoir déménager pour le travail. Elle va être envoyé chez son oncle qui tient une sorte de pub où vient tous les jours l’un de ses futurs professeurs…

NON ! Je vous arrête tout de suite. Daytime Shooting Star n’est pas une simple romance élève/professeur comme on pourrait s’y attendre. En fait, le titre de Mika YAMAMORI, c’est plutôt l’histoire d’un changement pour le moment.

Suzumé est clairement une campagnarde. Que ce soit dans l’âme ou dans sa façon d’agir ! Elle n’hésite d’ailleurs pas à coller une beigne à l’une de ses camarades qui tente de la déstabiliser. Une héroïne forte, très forte même, voilà qui change des habituelles jeunes filles fragiles que l’on présente en permanence.

La jeune lycéenne fait quand même attention à son look et cherche à se faire des amis mais jamais au détriment de ses principes. En réalité, Suzumé, c’est juste une fille bien qui cherche à découvrir le nouvel univers dans lequel elle a été parachutée.

C’est là qu’intervient le professeur en question qui sera là pour l’épauler quand son oncle ne le pourra pas (après tout, il a un travail et ne peut pas aller à l’école avec elle). Forcément, le prof étant jeune, avenant et facile à aborder, les sentiments de la jeune fille vont devenir fous.

Le sentiment amoureux naît souvent dans les périodes de trouble. Il n’est pas rare d’éprouver des sensations particulières quand une personne nous lorsque l’on est en danger ou que l’on a pas le moral. Eh bien, pour Suzumé, il y a un peu de ça. Pour l’instant, elle ne sait pas trop comment gérer sa nouvelle situation (ou du moins je l’espère sinon ça va faire une relation assez malsaine quand même).

Au niveau des situations : essayage d’uniforme, chamailleries entre filles, sortie scolaire qui tourne au vinaigre… Mika YAMAMORI ne va pas révolutionner le genre. Cependant, elle s’attelle à donner une touche d’originalité à chaque fois en passant par le vécu « paysan » de Suzumé.

Il y aura donc la fameuse gifle (qui m’a tout de suite fait adorer le personnage de Suzumé, je ne vous le cache pas) mais aussi un peu de survie en montagne et des tentatives d’étude (j’ai l’impression que l’auteure voit un peu les campagnards comme des idiots…).

Graphiquement, c’est plutôt joli pour du shôjo avec une utilisation minimaliste des trames du genre. Il n’y a pas énormément d’étoiles, de paillettes, de coeurs… chose plutôt agréable pour un public plus masculin qui pourra se plonger dans le titre sans trop de soucis.

L’édition de Kana reste fidèle à elle-même. Des textes qui pourraient être écrits un peu plus gros histoire que les lecteurs ne se bousillent pas les yeux et un tome qui n’est pas bien grand… On notera quand même une adaptation bien faite avec un vocabulaire adapté aux situations et à la personne qui parle (rappelez-vous, il y a des paysans dans l’histoire !).

 

      Pour résumer rapidement l’histoire, Daytime Shooting Star raconte l’histoire de Suzumé, une jeune fille qui est plutôt bien dans sa campagne mais qui va être envoyée à la ville lorsque ses parents vont devoir déménager pour le travail. Elle va être envoyé chez son oncle qui tient une sorte de pub où vient tous les jours l’un de ses futurs professeurs… NON ! Je vous arrête tout de suite. Daytime Shooting Star n’est pas une simple romance élève/professeur comme on pourrait s’y attendre. En fait, le titre de Mika YAMAMORI, c’est plutôt l’histoire d’un changement pour le…

Des étoiles dans les yeux, une tarte dans la gueule !

Graphisme - 69%
Histoire - 53%
Mise en scène - 77%
Originalité - 65%
Edition - 55%
Dans son genre - 84%

67%

Slap !

Au final, ce nouveau titre de Kana est une bonne surprise. L’héroïne porte admirablement la série et réussit à rendre drôles les choses les plus banales possibles (on parle d’essayage d’uniforme, s’il vous plait !). Il n’y a plus qu’à espérer qu’on ne tombe pas trop dans la mièvrerie !

A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

Laisser un commentaire

banner