Publicité

Publicité

Sun-Ken Rock chapitre 165

Sun-Ken Rock – Chapitre 165

Sun-Ken Rock – Chapitre 165 Éditeur : Doki-Doki
Titre original : Sun-Ken Rock
Dessin : Boichi
Scénario : Boichi
Nombre de pages : 24
Date de parution : 18/11/2015

Attention SPOILER !

Cette chronique a pour sujet le 165ème chapitre de Sun-Ken Rock. Il s’agit là d’un bond en avant de 2 volumes par rapport à la publication française. Vous pouvez lire tout Sun-Ken Rock numériquement en anglais sur Crunchyroll ou éviter cette chronique pour ne pas être spoilé. Vous êtes prévenus !

L’attaque du Hakuryû-kai touche çà sa fin. Après avoir éliminé les lieutenants du groupe yakuza, Yumin et Ken font finalement face à Fujimi Rain et Yoshizawa Ryu, le père de Yumin. Cette confrontation mortelle arrive à sa conclusion et le face à face tant attendu entre Ken et Ryu peux commencer.

Il est temps pour Rain de poser sa question du condamné, la dernière que Ken daigne lui accorder : Pourquoi a-t-il commencé à tuer ? Intéressant en effet, sachant que celui-ci n’avait jamais franchit le pas jusqu’au début de ce carnage. Tenez-vous bien parce que sa réponse envoie du lourd « Parce que vous êtes d’impardonnables méchants »… oui.

Bon, ça a du sens vu ce qu’ils font, ont fait et feront, mais je m’attendais quand même à quelque chose de plus important. Il est quand même important de noter que Ken n’agit pas par vengeance et cela aura surement de l’importance plus tard. Ayant fait la paix avec lui-même, Rain est satisfait de mourir des mains d’un homme si fort, le plus fort qu’il n’ait jamais rencontré. Avant de s’éteindre, il a droit (et nous aussi donc) a un petit flashback de sa première rencontre avec la mignonne petite Yumin.

Ainsi finit le dernier(?) combat de Sun-Ken Rock, sans trop d’impact à mon avis. Il n’est pas mauvais, loin de là, mais définitivement pas au niveau de celui contre le monstre que fut Kim Ban-Phung lors de l’arc sur l’immobilier, ce qui est dommage vu les enjeux.

Nous avons alors droit à une fin de chapitre pleine de classe où Ken s’adresse enfin à Yoshizawa Ryu, résigné lui aussi. Je trouve ça intéressant, et aussi beaucoup plus réaliste, que le Président ne cherche pas à combattre Ken. Après tout, ce n’est pas un combattant mais le chef d’un groupe, un leader. Je trouve ça bien dommage que trop de manga assument que plus un personnage est haut hiérarchiquement et plus il doit être fort au combat. Sun-Ken Rock évite cet écueil et j’en suis ravi.

Ici le dominant est évident et le chapitre finit au beau milieu de l’habituelle déclaration de victoire de Ken. Y aura-t-il un retournement de situation dans le prochain chapitre ? J’en doute vu qu’il ne reste qu’une poignée de chapitre avant la fin du manga et que certains points restent à aborder. Ce cliffhanger n’existant probablement qu’à cause de la limitation du nombre de pages par chapitre en magazine mais peut être aurons nous droit à une surprise lors de la sortie en volume relié ?

Niveau graphique, ça reste du Boichi et c’est, par définition, magnifique. Le découpage très cinématique avec des traits plus précis que jamais font que même les pages muettes crient d’intensité. C’est beau et j’en redemande comme toujours !

Pour conclure, ce combat me laisse un peu sur ma faim. Ce chapitre peut paraître léger mais je pense que c’est un effet créé par la folle succession d’événements des derniers chapitres : jusqu’ici, on n’a pas eu une seconde de répit… Tout est allé si vite qu’on se retrouve désemparé une fois l’action finie.

Comme toujours, j’ai hâte de lire la suite ainsi que de le relire en français. N’hésitez pas à aller le lire en numérique sur Crunchyroll si vous vous débrouillez en anglais ou alors attendez la mi-2016 pour la version française chez Doki-Doki.

Ce chapitre a été publiée dans le Young King #23 de 2015

A propos de Weaper

Weaper
Grand évangélisateur de Boichi

Laisser un commentaire

banner