Japan Expo - 18ème Impact

Publicité

Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / My Hero Academia : Ultra Archive

[Dossier] Bilan de l’année manga 2016 : les tops, les flops, l’état du marché…

Publicité

My Hero Academia Ultra Archive

My Hero Academia : Ultra Archive

My Hero Academia : Ultra Archive Éditeur : Ki-oon
Titre original : Boku no Hero Academia Official Character book Ultra Archive
Dessin : Kôhei HORIKOSHI
Scénario : Kôhei HORIKOSHI
Traduction : David LE QUERE
Prix : 9.65 €
Nombre de pages : 208
Date de parution : 13/04/2017

Plongez en profondeur dans l’univers explosif de My Hero Academia, le nouveu Shônen événement de 2016 !
Au programme : interview exclusive de l’auteur et de ses collaborateurs, illustrations couleur, esquisses de travail, analyses détaillées e bonus en tous genres ! Retrouvez toutes les informations sur vos personnages préférés, qu’ils soient super-héros ou super-vilains… Une véritable bible plus ultra pour tous les apprentis héros !!

Alors que sortait le huitième tome de My Hero Academia, Ki-oon a décidé, comme il l’avait déjà fait pour Pandora Hearts à son époque, de sortir en même temps le guidebook de la série : Ultra Archive.
Pour ceux qui n’en auraient jamais vu ou lu, un guidebook est le plus souvent un volume servant à expliquer davantage ce qui aurait pu sembler un peu flou ou donner des informations supplémentaires. 

My Hero Academia - Ultra Archive (Planche 3)
BOKU NO HERO ACADEMIA © 2014 by Kohei Horikoshi / SHUEISHA Inc.

Il faut d’abord prendre le titre réellement pour ce qu’il dit être, c’est-à-dire des archives. Le guidebook est construit comme ds fiches d’archives tenus par le lycée Yuei. De ce fait, tout en étant assez novateur, cela va tout de même poser les limites du volume.
En effet, la plupart des informations qu’on peut y trouver n’apprennent pas grand chose de nouveau sur les personnages, et quelqu’un d’attentif n’y trouvera qu’un moyen de se remémorer les grandes lignes du scénario.

C’est vraiment assez dommage qu’il n’y ait pas plus de nouveautés. Beaucoup de personnages n’ont pas été énormément développés dans la série, et les archives auraient été l’occasion parfaite pour nous permettre d’en apprendre plus sur eux.
Pire, par moments, on a un peu l’impression que l’auteur est un peu en roue libre et n’a pas prévu vraiment ce qu’il allait faire de certains éléments. Je pense tout particulièrement aux Alters quand je dis cela.

My Hero Academia - Ultra Archive (Planche 6)
BOKU NO HERO ACADEMIA © 2014 by Kohei Horikoshi / SHUEISHA Inc.

Un exemple valant mieux que mille mots, je prendrai le cas de Nirengeki Shoda, l’un des élèves de la Seconde B. Outre qu’il n’est pas développé et qu’on apprend rien sur lui, HORIKOSHI n’a donné que le nom de son Alter, « Double Impact », ce qui n’est pas vraiment suffisant pour savoir ce qu’il fait exactement.

On a souvent le sentiment que ce guidebook trouvera son intérêt plus tard, si le récit fait référence à des éléments du début de la série qu’on risque d’avoir oublié, mais qui sont encore trop frais dans les esprits pour avoir une vraie pertinence aujourd’hui (la faute peut-être aussi à l’anime qui a répété les premiers tomes qui paraissaient en parallèle chez nous).

En revanche, il y a un point qui est un plus gros problème pour nous : il y a, à plusieurs reprises et notamment dans la partie concernant les super-vilains, l’évocation d’éléments qui se trouvent dans le tome qui sortira en principe en juillet, lors de Japan Expo.
Ces révélations viennent ainsi gâcher la surprise (on y apprend le dénouement de certains combats futurs), ce qui est dommage pour la suite de la lecture. Après vérification auprès de l’éditeur, il est apparu (comme on peut s’en douter) que la sortie française a été décidée afin de coller à la publication japonaise, où le guidebook était en effet sorti peu de temps après le tome 8.

My Hero Academia - Ultra Archive (Planche 7)
BOKU NO HERO ACADEMIA © 2014 by Kohei Horikoshi / SHUEISHA Inc.

Néanmoins, il est probable que la prépublication de la série avait abordé les points présents dans Ultra Archive, donc que le lectorat japonais les connaissait déjà. Ce n’est, certes, pas catastrophique, mais je pense que cela aurait pu être évité en attendant juste la sortie du tome 9, et cela aurait été plus pertinent.

Au vu des points que j’aborde, on a l’impression que rien ne va dans ce titre, mais ce n’est pas le cas. Il n’est pas parfait ni transcendant, mais il comporte plusieurs atouts qui en font tout de même un titre sympathique, à commencer par l’édition offerte par Ki-oon.
En effet, celle-ci est de très bonne qualité, avec un papier agréable au toucher, une colorisation impeccable pour la jaquette. Cependant, sa vraie qualité demeure dans la présence de la majeure partie des couvertures du Shônen Jump où la série faisait la une et autres illustrations couleurs, ainsi que dans les marques-pages et stickers qui sont offerts en fin de volume.

Hormis cela, on doit admettre que le fait que la majeure partie des fiches sur les personnages aient le même tableau avec une note pour chacune de leurs aptitudes est très intéressant. Cela permet de mettre en comparaison les élèves avec leurs ennemis et même leurs professeurs.
Par exemple, si l’on prend Midnight et qu’on la compare aux lycéens, on constate qu’elle a quasiment les mêmes caractéristiques qu’Ochako (le professeur n’étant plus rapide que d’un seul point) ou que Toru, mais qu’elle est moins forte que Shoto. Ainsi, on a une meilleure vision de la hiérarchie des héros dans cet univers.

My Hero Academia - Ultra Archive (Planche 9)
BOKU NO HERO ACADEMIA © 2014 by Kohei Horikoshi / SHUEISHA Inc.

On peut juste regretter que les tableaux de notations des personnages secondaires ou tertiaires ne soient pas exacts visuellement entre le niveau annoncé et la barre de classement : un personnage donné comme ayant un niveau C dans une caractéristique aura 5 barres dans le classement, au lieu de 3 comme on l’attendrait.

Le petit hors-série présent dans le guidebook est très court, mais il demeure sympathique. On peut voir un peu plus la relation entre Ochako et Katsuki, et surtout que la jeune fille a remarqué la rivalité que son camarade s’impose face à Deku.

Je terminerai sur les éléments qui touchent plus spécialement HORIKOSHI, à savoir l’interview partagé avec le chara-designer de l’anime, et les esquisses préliminaires du manga. Je ne dirai rien sur l’interview, pour vous laisser le plaisir de la lire car elle est intéressante, et ne développerai pas les esquisses.
Simplement, celles-ci permettent de voir l’avancée graphique de l’auteur, les différentes visions qu’il a pu avoir pour tel ou tel personnage, et donc de remarquer quels sont les éléments qu’il a gardés dans la version finale, ce qui est très agréable pour tout fan.

Alors que sortait le huitième tome de My Hero Academia, Ki-oon a décidé, comme il l'avait déjà fait pour Pandora Hearts à son époque, de sortir en même temps le guidebook de la série : Ultra Archive. Pour ceux qui n'en auraient jamais vu ou lu, un guidebook est le plus souvent un volume servant à expliquer davantage ce qui aurait pu sembler un peu flou ou donner des informations supplémentaires.  Il faut d'abord prendre le titre réellement pour ce qu'il dit être, c'est-à-dire des archives. Le guidebook est construit comme ds fiches d'archives tenus par le lycée Yuei. De ce…

Secrets et révélations

Graphisme - 70%
Histoire - 61%
Mise en scène - 57%
Originalité - 62%
Edition - 91%
Dans son genre - 60%

67%

Dossiers

Le petit désavantage du guidebook, c'est qu'il contient quelques spoilers pour la suite du récit, ce qui fait qu'il vaut mieux attendre la sortie du volume 9 pour être davantage sûr de ne pas en apprendre trop dans ce livre, ma foi, fort sympathique.




Acheter sur Amazon

A propos de L'Otak' des Lettres

L'Otak' des Lettres
Professeur otak' qui adore fouiller en profondeur l'essence des mangas, afin d'en dégager le bon et le moins bon.

Laisser un commentaire

banner