Publicité


Accueil / Chroniques Manga & Animé / Chroniques Mangas / Kingdom Hearts 358/2 Days – Tomes 1~5

[Dossier] Kazuo KAMIMURA, l’estampiste de l’ère Shôwa

Kingdom Hearts 358/2 Days – Tomes 1~5

Kingdom Hearts 358/2 Days – Tomes 1~5 Éditeur : Pika Édition
Titre original : Kingdom Hearts 358/2 Days
Dessin : Shiro AMANO
Scénario : Shiro AMANO & Tetsuya NOMURA
Traduction : Olivier SART
Prix : 6.95 €
Nombre de pages : 192
Date de parution : 03/09/2014

L’Organisation XIII comme si vous y étiez ! Situé avant les événements de Kingdom Hearts II, Kingdom Hearts 358/2 Days place le lecteur du côté des ennemis de Sora, le héros à la Keyblade. Qui sont réellement ces figures sombres aux manteaux noirs toujours impeccables ? Quels secrets abrite la Forteresse oubliée ? Et quels liens unissent Roxas et Axel ? Découvrez les secrets de l’Organisation XIII !

Tiré du jeu éponyme,  cette adaptation de Three Five Eight Days Over Two (prononciation officielle donnée dans le rabat de la jaquette) vous fera découvrir ce qui se passe dans la mystérieuse organisation XIII, celle là même qui était au coeur de Kingdom Hearts II.

KingdomHearts3582-pika-manga-tome-1 KingdomHearts3582-pika-manga-tome-2 KingdomHearts3582-pika-manga-tome-3

Pour ceux qui connaissent un peu la saga qui mélange les univers de Disney et de Square-Enix, vous connaissez ces êtres de l’ombre portant un manteau ultra-cool qui apparaissent et disparaissent un peu comme bon leur semble pour se retrouver dans les situations les plus critiques.

Leurs entrées en scène sont toujours plutôt cool (on ne compte plus les cases dites « de poseur ») mais ça doit être tout.
Alors que les développeurs avaient pris soin de ne pas trop en révéler sur leur quotidien avant ce jeu, ils n’auront plus de secrets pour vous ! On découvre donc ce que font Axel, Roxas, Saix… pendant qu’ils ne sont pas en train de comploter contre Sora et les autres porteurs de la keyblade.

Verdict ? Difficile de croire que les auteurs derrière ce titre sont sérieux…
On découvre que les grands « méchants » de Kingdom Hearts II s’occupent un peu comme des ménagères. Certains jouent aux cartes, d’autres doivent aller nettoyer certaines zones riches en sans-cœurs… Bref, un épisode de Desperate Housekeepers vous fera le même effet !

Autre non-sens, l’auteur passe son temps à faire répéter aux personnages qu’ils n’ont ni cœur ni émotion. Cependant, chacune de leurs actions semblent motivée non pas par le calcul mais bel et bien par une réaction à vif, initiée par une sensation bien particulière, preuve qu’ils auraient quand même un reste de coeur.

Les auteurs tentent bien de nous faire croire que ce n’est que mécanique en faisant dire aux personnages qu’ils ne font que reproduire une réaction qui se trouve dans la mémoire de leur vie précédente. Cependant, force est de constater qu’ils sont sacrément expressifs (au niveau de leurs visages comme de leurs actions) pour des pantins…

L’histoire fait une belle boucle, ce qui aura pour but d’agacer un peu plus le lecteur qui apprendra juste que ses personnages favoris peuvent être tournés en ridicule avec une facilité déconcertante. Il y a quand même un point positif : les dernières pages permettent d’enchaîner directement avec Kingdom Hearts II grâce à un pont parfait (et ce, malgré l’inutilité scénaristique de cet épisode…).

On ne peut pas non plus reprocher grand-chose à l’auteur en ce qui concerne le graphisme, ça reste très propre et agréable à suivre, beaucoup plus que dans Chain of Memories par exemple. On sent qu’il a fait pas mal de chemin depuis ses débuts et son style s’accorde de mieux en mieux avec le chara-design de NOMURA.

Shiro AMANO s’est retrouvé avec la lourde tâche d’adapter un jeu tout simplement mauvais de par son scénario (qui n’a pas d’impact sur l’histoire originale) mais aussi de par la façon de développer ses personnages (il tourne les personnages connus en ridicule et les nouveaux n’ont aucune densité).

Il aurait donc été surprenant qu’il réussisse à en faire un manga intéressant. Le plus triste dans l’histoire, c’est qu’il a dû mettre l’adaptation de Kingdom Hearts II en standbye pour s’en occuper…

L’édition de Pika n’a rien de plus que celle de leurs autres shônen. Il n’y a pas de défaut particulier mais rien non plus pour aguicher le lecteur : petit format, pas de colorisation, un papier légèrement transparent… Bref, rien de fou mais rien de mauvais non plus.

KingdomHearts3582-pika-manga-tome-4 KingdomHearts3582-pika-manga-tome-5

C'est l'histoire d'une organisation pas si diabolique que ça...

Graphisme - 67%
Histoire - 18%
Mise en scène - 22%
Originalité - 20%
Edition - 65%
Dans son genre - 33%

38%

Pesant

Personnages ridiculisés, histoire sans grand intérêt. À moins d'être fan et de vouloir absolument toute la saga dans votre bibliothèque, vous l'aurez compris, Kingdom Hearts 358/2 est un épisode à oublier au plus vite.




A propos de Ours256

Ours256
J'aime bien regarder des trucs chelous... et les langues aussi.

3 commentaires

  1. Mais les gars 358/2 Days c’est un des meilleurs KH, l’histoire est super prenante, les graphismes sont ce qu’ils sont vu qu’on est sur DS hein, le gameplay est super cool, alors quand vous dîtes « Vous l’aurez compris, Kingdom Hearts 358/2 est un épisode à oublier au plus vite. », faudrait préciser si vous parlez du manga ou de jeu-vidéo. Bon je suppose que vous parlez du manga hein, mais bon voilà.

    • Ours256

      Sans vouloir être méchant, Manga Mag est un site spécialisé manga. Nous ne traitons pas de jeux vidéo. On considère aussi que notre public sait lire et quand il voit le mot « tomes » dans le titre, il comprend que l’on parle d’une oeuvre papier et non vidéoludique.

      • Sauf que comme j’étais à la recherche de scans de ce manga quand j’ai cliqué sur le lien, j’ai scrollé directement arrivé sur la page, et donc je n’ai pas lu le titre. Du coup je suis arrivé tout en bas de la page sans avoir lu l’article. J’ai donc pensé que la critique en bas était une critique de l’histoire de cet épisode. Quand je parlais que j’avais un doute sur si vous parliez du jeu-vidéo ou du manga, je me suis mal exprimé. Je voulais dire que j’hésitais entre si vous parliez de l’épisode dans sa globalité, c’est-à-dire manga + jeu-vidéo ou juste du manga. Mais c’est ma faute hein j’ai juste mal écris ma phrase. Mais bon quand même comprenez mon exclamation à voir un de mes jeux favoris traité d’épisode à oublié car j’ai mal compris de quoi voulais parler cette critique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.